La borne de recharge la plus rapide de France marche à l’éolienne (ou presque)

 

L'entreprise Kallista Energy (Yaway) vient d'inaugurer la station de charge la plus puissante et rapide de France en Normandie. Chaque borne peut délivrer jusqu'à 360 kW de puissance maximale. À terme, ces bornes pourront être alimentées par des éoliennes.

ABB Terra 360
ABB Terra 360

Avec 66 960 bornes publiques au 31 juillet 2022, nous sommes encore loin de l’objectif de 100 000 promis par le gouvernement pour la fin de l’année 2021. Mais progressivement, leur nombre augmente, alors que de nouveaux acteurs arrivent sur le marché. Et, bonne nouvelle, il y a de plus en plus de bornes rapides, permettant alors de réduire le temps d’attente, notamment lors des grands départs en vacances.

Une puissance maximale de 360 kW

Après Ionity, Fasned ou encore TotalEnergies, entre autres, c’est une autre entreprise qui vient d’installer sa toute première station de recharge pilote quelques jours auparavant. Il s’agit de Kallista Energy, une entreprise indépendante spécialisée dans l’énergie éolienne, qui débarque sur le marché des bornes de charge pour voitures électriques sous le nom commercial Yaway. Et elle ne fait pas vraiment les choses à moitié. En effet, et comme l’explique son communiqué, cette nouvelle station de recharge est équipée de bornes ABB Terra 360, qui sont tout simplement les plus puissantes de France.

Située à Vernon-Douains, le long de l’autoroute A13 en Normandie, cette nouvelle station a été inaugurée hier, en partenariat avec Seine Normandie Agglomération et ABB E-mobility. Celle-ci compte alors deux points de charge, délivrant jusqu’à 360 kW (500 ampères et 920 volts), partagés entre les voitures qui s’y branchent.

Dans des conditions optimales, les voitures capables d’encaisser une telle puissance pourront récupérer jusqu’à 100 kilomètres d’autonomie en moins de 3 minutes. Pour l’heure, elles se font encore très rares, alors que la Tesla Model Y ne dépasse pas les 250 kW, tandis que la Porsche Taycan plafonne à 270 kW.

Des bornes alimentées par des éoliennes

Comme l’explique l’AFP, cette station n’est pas alimentée par le vent, à cause de sa proximité avec une base aérienne. Mais ce devrait être le cas des prochaines implantées par Kallista Energy dans le futur. En effet, la firme projette d’en installer pas moins de 90 dans toute la France à partir de l’année prochaine. Et la plupart d’entre elles seront alors raccordées à des éoliennes.

Un tarif « abordable »

Si la station pilote sera bientôt équipée de quatre points de recharge, l’entreprise annonce que les prochaines pourront accueillir jusqu’à 48 voitures simultanément. Concernant la tarification, il faut actuellement compter 0,55 euro par minute de charge (c’est deux fois moins cher que chez Allego et moins cher que les nouveaux tarifs des Superchargeurs Tesla), mais la facturation se fera bientôt au KWh, comme pour la plupart des autres opérateurs, dont Ionity. Si l’entreprise était passée à la facturation à la minute, elle a finalement changé de stratégie cet été.

Avec ces bornes, Kallista Energy met alors une petite raclée à Tesla. La marque propose actuellement des Superchargeurs v3 dont la puissance maximale est affichée à 250 kW. Une nouvelle version, connue sous le nom de V4 sera bientôt inaugurée, qui pourrait alors atteindre les 350 kW. C’est encore un peu en dessous de ce que propose l’entreprise française, et équivalent aux bornes rapides Ionity.

À titre de comparaison, l’opérateur Circontrol a inauguré depuis quelques jours une station en Espagne, équipée de bornes affichant une puissance allant jusqu’à 400 kW. De son côté, Nio propose des bornes d’une puissance de 500 kW en Chine et bientôt en Europe. C’est toujours moins que les 600 kW du groupe chinois Geely pour recharger la future Zeekr 001 et ses 1 000 km d’autonomie.

Le groupe automobile chinois Geely (Volvo, Polestar, Lotus, Zeekr, etc.) via sa filiale VREMT dévoile sa nouvelle borne de recharge dont la puissance atteint les 600 kW. De quoi mettre une raclée à Tesla et…
Lire la suite


Pour nous suivre, nous vous invitons à télécharger notre application Android et iOS. Vous pourrez y lire nos articles, dossiers, et regarder nos dernières vidéos YouTube.

Les derniers articles