La future Renault 5 électrique à 100 euros par mois ? Une éventualité, avec le leasing social

 

Avec le leasing social que prépare le gouvernement, la Renault 5 électrique pourrait être à la portée de toutes les bourses. Il est question d'une mensualité de 100 euros par mois.

Une voiture à motorisation électrique, plutôt abordable et assemblée en France : la future Renault 5 électrique a le profil idéal pour intégrer le dispositif du leasing à 100 euros par mois (ou leasing social), sur lequel le gouvernement travaille depuis plusieurs mois maintenant. Dans une interview accordée à France Info, Clément Beaune, le ministre délégué chargé des Transports, a d’ailleurs confirmé à demi-mot que ce véhicule très attendu pourrait être retenu par l’état.

La Renault Zoé potentiellement éligible, pas la Spring

La Zoé semble également avoir les qualités requises pour faire partie du dispositif. Lorsque son cas a été cité par le journaliste, Clément Beaune a plutôt conforté cette hypothèse, dans une réponse cependant plutôt évasive. Pourtant, comme nous vous l’expliquions dans un précédent article, il pourrait y avoir une grosse différence de prix entre les deux citadines électriques au Losange.

Grâce à une batterie de capacité moindre, et donc moins coûteuse, la R5 électrique pourrait, en effet, dans sa version d’entrée de gamme, coûter beaucoup moins cher que la Zoé. Son prix démarrerait à environ 25 000 euros bonus non déduit, un chiffre à mettre en perspective avec les 35 100 euros réclamés par la moins chère des Zoé.

La Renault Zoé // Source : Jean-Brice Lemal pour Renault France

Les seuls modèles cités durant l’interview sont des Renault, mais il ne faut évidemment pas en déduire que le gouvernement réserve le leasing social aux voitures frappées d’un Losange. L’identité de la marque n’aura normalement pas d’incidence, même si l’on peut penser que l’état retiendra plus volontiers des voitures françaises.

Pour avoir une chance d’intégrer ce futur dispositif, un modèle doit être électrique, vendu à un prix raisonnable… et fabriqué en Europe. Ce dernier critère pourrait aussi avoir un rôle dans l’attribution du futur bonus dans peu de temps. Un jour peut-être, il incitera le groupe Renault à relocaliser la production de la Dacia Spring, qui se fait actuellement en Chine. Un scénario qui semble néanmoins hypothétique pour le moment, comme nous vous l’expliquions récemment.

Dacia Spring // Source : Dacia

Voiture électrique à 100 euros : encore un peu de patience

Evoqué dès la campagne présidentielle par Emmanuel Macron, le leasing social n’est pas encore tout à fait prêt. Selon Clément Beaune, les premiers bénéficiaires de la mesure pourront réserver leur véhicule à « l’automne prochain, sans doute au mois de novembre ». Les livraisons débuteront « à partir de l’an prochain ».

La formule sera déployée par les sociétés de leasing déjà existantes et réservée aux foyers modestes. Le gouvernement veut réduire au maximum l’apport initial traditionnellement demandé pour la location d’un véhicule, voire le supprimer entièrement. Mais cela risque d’être difficile sur une Renault 5 électrique au regard de son prix de vente.