Free Mobile a mis à jour ses chiffres de couverture mobile en 3G et en 4G, lors de la présentation des résultats financiers de Iliad.

La présentation des résultats financiers du groupe Iliad, la maison mère de Free, n’a pas été seulement l’occasion de parler de l’arrivée de la Freebox V7 dans quelques semaines. L’opérateur a également fait le point sur sa couverture mobile en 3G et en 4G.

Dans la déclaration des résultats, on peut en effet lire que Iliad a déployé « 1 151 nouveaux sites 3G au premier semestre 2018 » ce qui lui permet de couvrir 96% de la population en 3G sur son propre réseau. Du côté de la 4G LTE, Free Mobile n’indique pas précisément le nombre de nouveaux sites, mais annonce couvrir 90% de la population en 4G, un palier très important.

À titre de comparaison, Orange, Bouygues Telecom et SFR couvrent plus de 96% de la population en 4G d’après les chiffres de l’ARCEP, l’autorité de régulation des télécoms.

Les zones denses sont prêtes pour la 5G

Le lancement de la 5G est le prochain virage technologique très important pour les smartphones, et les technologies mobiles d’une manière générale. Les opérateurs se doivent donc d’être prêts, et Free est celui qui a été le plus discret sur le sujet jusqu’à présent, loin des démonstrations d’Orange, Bouygues Telecom ou encore SFR.

Dans son communiqué, Free annonce que plus de 90% de ses sites en zone denses sont raccordés en fibre, et non en cuivre VDSL comme c’était historiquement le cas. Pour Free, cette conversion à la fibre est un « élément essentiel pour le lancement de [ses] offres 5G ».

À lire sur FrAndroid : Réseau 5G : tout ce qui va changer, quels usages et pourquoi la technologie est importante