Alors que les réseaux 5G ne devraient pas ouvrir en France avant l’an prochain, ils sont déjà disponibles en Corée du Sud. Le premier appel 5G en vidéo a été passé ce samedi depuis un prototype de smartphone Samsung.

Peu à peu, les fabricants de puces comme les constructeurs de smartphones ou les opérateurs déploient leurs cartes dans le but de proposer la 5G au grand public dès que possible. Alors que les premiers appareils compatibles devraient être annoncés en début d’année prochaine, lors du Mobile World Congress de Barcelone, les opérateurs télécoms continuent de leur côté à travailler sur les réseaux.

Une inauguration sans smartphone compatible 5G

En Corée du Sud, l’opérateur principal, SK Telecom, a ainsi inauguré ce samedi son réseau 5G commercial. Pour l’heure, il ne s’agit cependant que d’un réseau fantôme, puisqu’il ne peut pas encore être utilisé par le grand public en l’absence… de terminaux compatibles, à l’exception de certains modems ou de prototypes de smartphones réservés aux entreprises.

Lien YouTube S’abonner à FrAndroid

C’est d’ailleurs à l’aide d’un prototype d’appareil conçu par Samsung que Park Jung-ho, PDG de SK Telecom a passé ce samedi, après l’inauguration du réseau, le premier appel vidéo en 5G. Il a ainsi pu joindre en vidéo une responsable de l’opérateur. Pour l’heure, ce sont déjà 13 villes qui sont couvertes par SK Telecom en Corée du Sud. Le réseau mis en place permet ainsi un débit maximal de 20 Gbps avec une latence 100 fois plus faible que sur la 4G.

En France, Orange teste actuellement la 5G dans plusieurs agglomérations dont Lille et Douai. De son côté SFR fait ses propres essais à Paris-Saclay, en région parisienne, et Bouygues à Bordeaux. Les premières offres commerciales ne sont cependant pas attendues dans l’Hexagone avant le second semestre 2019.

À lire sur FrAndroid : Réseau 5G : tout ce qui va changer, quels usages et pourquoi la technologie est importante