Pas de retard supplémentaire pour la 5G, l’attribution des premières fréquences débute enfin

 

Les enchères d'attribution des premières bandes de fréquences 5G commencent. Malgré le climat de défiance, la 5G devrait être disponible dès la fin 2020 dans certaines grandes villes françaises.

Malgré le climat social agité, l’attribution des premières fréquences 5G débute enfin en France. Ce lundi 28 septembre, c’est le coup d’envoi des premières enchères pour les opérateurs français.

Plusieurs centaines de millions d’euros pour l’Etat

Pour ce tour de table, 11 blocs de 10 MHz (dans la bande des fréquences 3,4-3,8 GHz) seront vendus au plus offrant, avec un prix de départ de 70 millions d’euros pour chacun des blocs. Si vous faites un calcul rapide, l’Etat va pouvoir récupérer plusieurs centaines de millions d’euros de cette enchère.

L’Arcep a néanmoins mis en place une limitation pour éviter qu’un acteur comme Orange ou SFR récupère l’ensemble des blocs disponibles : sur les 11 blocs, la limite est de 5 blocs pour un seul opérateur. Mais ce ne sont pas les uniques blocs en vente. Free, Bouygues Telecom, SFR et Orange disposent d’ores et déjà de 50 MHz chacun dans la bande des fréquences 3,4-3,8 GHz, qu’ils ont achetée pour 350 millions d’euros. Au total, ils ne pourront donc pas dépasser les 100 MHz chacun (50 à acquérir au maximum + 50 déjà achetés).

Lien YouTubeS’abonner à Frandroid

Une seconde phase d’enchère et un lancement commercial à la fin 2020

Il y aura ensuite une seconde phase d’enchères pour déterminer la position de ces blocs sur le spectre disponible. C’est plus d’argent pour l’Etat, mais un positionnement proche de l’extrémité des bandes de fréquences peut entraîner des interférences et gêner la qualité du réseau mobile déployé. Les opérateurs vont donc repasser à la caisse.

Le lancement de la 5G est donc prévu, si tout se passe bien, dans certaines villes à la fin 2020. De nombreuses antennes sont déjà en place à la suite des phases de tests lancées par les opérateurs, et d’autres installations sont déjà prêtes à recevoir une simple mise à jour logicielle pour diffuser les bandes de fréquences dédiées à la 5G.

Les ondes millimétriques pour plus tard

Rappelons que d’autres fréquences seront mises aux enchères plus tard dans le cycle de vie de la 5G. C’est le cas notamment des ondes millimétriques à 26 GHz qui permettent un bien meilleur débit, mais une couverture moindre. L’Arcep précise dans son dossier consacré à la 5G que cette bande de fréquence « fera l’objet d’une attribution ultérieure ».

Le président de l’Arcep, Sébastien Soriano, a annoncé que le début des enchères sur la 5G aura lieu le 29 septembre prochain. De quoi envisager un déploiement commercial d’ici la fin de l’année.
Lire la suite

Les derniers articles

  • Les Samsung Galaxy S9 et S9 + reçoivent One UI 2.5

    Samsung

    Les Samsung Galaxy S9 et S9 + reçoivent One UI 2.5

    19 octobre 202019/10/2020 • 19:14