Test du Dell XPS 15 9510 : le même que l’an passé, en mieux

PC portables • 2021

Points positifs du Dell XPS 15 9510
  • Qualité de fabrication et design
  • Refroidissement discret
  • Dalle 4K UHD+ au format 16:10
  • Pavé tactile géant
  • Wi-Fi 6 / Thunderbolt / Bluetooth 5.1 et lecteur UHS-II
  • Haut-parleurs au-dessus du lot
Points négatifs du Dell XPS 15 9510
  • Performances correctes mais limitées
  • RTX 3050 Ti décevante
  • Dalle brillante qui manque de fidélité
  • Monte vite en températures
 

Après avoir passé en revue l’excellent XPS 17, c’est au tour de la nouvelle mouture du XPS 15 de nous montrer ce dont elle est capable. L’an passé Dell a réalisé de pertinentes améliorations sur sa gamme XPS, cette année les changements concernent surtout la mise à jour du couple processeur / carte graphique, ainsi que l’écran puisque le XPS 15 9510 propose une dalle OLED en option.

Dell a vu juste l’an passé en faisant évoluer sa gamme XPS à l’aide d’un design renouvelé, lui permettant de propulser ses machines parmi les meilleures du marché à cet instant. Pour 2021 l’évolution des PC portables de Dell est plus discrète, bien que le XPS 17 9510 nous a fait très bonne impression lors de notre test il y a quelques semaines.

La question à laquelle il faut répondre concernant le nouveau XPS 15 9510 est cependant de savoir s’il parvient, à minima, à conserver les attraits du modèle de l’an passé. Il est clair que sur le papier, la dalle OLED est une évolution majeure, mais c’est un modèle plus « classique » que nous testons aujourd’hui, équipé d’un écran IPS UHD+ et tactile. Le refresh porté ici par l’intégration d’un processeur Intel Core i7-11800H et la toute dernière carte graphique RTX 3050 Ti de Nvidia suffit-il à proposer un ordinateur portable encore meilleur que l’an passé ?

Dell XPS 15 (9510)Fiche technique du Dell XPS 15 9510

Modèle Dell XPS 15 (9510)
Taille de l'écran 15.6 pouces
Définition 3840 x 2400 pixels
Technologie d'affichage OLED
Écran tactile Oui
Processeur (CPU) Core i9-11900H
Puce Graphique (GPU) NVIDIA RTX 3050 Ti
Mémoire vive (RAM) 8 Go, 16 Go, 32 Go, 64 Go
Mémoire interne 512 Go, 1 To, 2 To
Norme Wi-Fi Wi-Fi 6 (ax)
Version du Bluetooth 5.1
Système d'exploitation (OS) Microsoft Windows 10
Dimensions 344,72 x 18 mm
Poids 2010 grammes
Indice de réparabilité ?
6,9/10
Prix 2 029 €
Fiche produit

Le PC a été prêté par Dell pour ce test.

Dell XPS 15 (9510)Un design toujours aussi réussi

Malgré l’absence de surprise en découvrant ce nouveau XPS 15, la prise en main du produit donne toujours autant de satisfaction. Rien ne change par rapport à l’an passé en matière de design. Le XPS 15 est un PC portable résolument haut de gamme, preuve en est avec son châssis entièrement réalisé en aluminium et son revêtement en fibre de carbone.

Le travail d’intégration est particulièrement soigné, en témoigne son écran InfinityEdge qui arbore des bordures d’une finesse remarquable même sur la partie inférieure de l’écran qui vient se rapprocher au plus près du châssis. Mieux, malgré cette finesse Dell parvient à intégrer webcam et capteur infrarouge au-dessus de l’écran.

La compacité est également au rendez-vous ; certes, le XPS 15 est un peu plus lourd (2,01 kg) sur la balance que certains de ses concurrents, mais en contrepartie il offre un écran de 15,6 pouces au format 16:10. Certains ordinateurs montrent un potentiel plus élevé en matière d’ultraportabilité, mais Dell propose quelque chose qui se veut sans doute plus robuste, performant et autonome.

Clavier et touchpad

De nouveau, Dell a conservé à l’exact identique le clavier et le touchpad du précédent modèle. Il s’agit d’un excellent clavier pour un usage bureautique, qui ne pose aucun problème pour taper du texte à la chaîne. Les nuisances sonores sont contenues, la course de touche est courte et réactive, tandis que le revêtement des repose-paumes est bien agréable au quotidien. On retrouve une nouvelle fois un bouton d’alimentation qui fait aussi office de lecteur d’empreinte digitale.

Le pavé tactile en verre est quant à lui une petite merveille. D’une précision redoutable, il est surtout très agréable à manipuler notamment grâce à sa surface d’une grande générosité (150 x 90 mm). Nous n’avons pas grand-chose à lui reprocher, si ce n’est peut-être le bruit du clic qui manque de discrétion, et surtout le fait qu’une fois habitué à de telles dimensions nous aurons bien du mal à nous contenter de quelque chose de plus petit et de moindre qualité.

La connectique

Dell réitère avec une connectique tournée vers l’avenir grâce à l’USB-C et au Thunderbolt. On retrouve en effet deux ports compatibles Thunderbolt 4 sur la tranche gauche, ainsi qu’un port USB-C 3.2 Gen 2 sur la droite. Ces trois connecteurs supportent également Display Alt Mode et Power Delivery.

On profite aussi d’une prise combo jack 3,5 mm et d’un lecteur de cartes SD pleine taille, avec interface UHS-II. Enfin, un adaptateur est fourni avec le PC permettant de lui ajouter un port USB-A et HDMI si besoin. Du côté de la connectivité sans-fil, Wi-Fi 6 et Bluetooth 5.1 sont bien au programme une nouvelle fois.

Dell XPS 15 (9510)Une dalle IPS convaincante

Dell a réintroduit un écran OLED cette année, proposé en option avec ce laptop. C’est toutefois une version dotée d’une dalle IPS que nous avons entre les mains ici. Si les qualités de l’OLED sont indéniables, on ne peut que constater que la dalle IPS avec son format 16:10 et sa définition UHD+ (3840 x 2400 pixels) s’en sort avec brio sur notre exemplaire de test.

N’oublions pas de préciser qu’il s’agit d’un écran tactile, qui dispose par conséquent d’un revêtement brillant. Les reflets sont par conséquent peu ou pas dilués, rendant l’utilisation délicate à l’extérieur ou dans un environnement trop éclairé. En revanche, la luminosité maximale de la dalle est suffisante pour garantir un usage confortable dans de nombreuses situations. La fonction tactile de l’écran est pratique, certes, elle est cependant loin d’être indispensable sur une machine non convertible selon nous.

Test du Dell XPS 15 9510 : le même que l’an passé, en mieux
Avec un pic lumineux mesuré à 436,5 cd/m², l’écran du XPS 15 en donne un peu moins que ce qu’annonce Dell (500 cd/m²). Avec un niveau de noir mesuré à 0,258 cd/m², cette dalle affiche un excellent contraste avec un taux de 1690:1, un très bon résultat pour une dalle IPS.

Du côté de la colorimétrie, la présence de Dell PremierColor est un avantage indéniable pour changer de mode d’images et ajuster les paramètres avancés qui y sont associés. L’écran n’est pas trop mal calibré dans les modes Cinéma et Vidéo HD, la température de couleurs moyenne est cependant un peu plus froide qu’attendu, tandis que le Delta E montre quelques dérives chromatiques avec une moyenne qui s’établit à 4,2 pour le DCI-P3. Les plus exigeants utiliseront sans doute l’assistant d’étalonnage de Dell, qui nécessite néanmoins d’être équipé d’un colorimètre.

Les couvertures des différents espaces sont excellentes, avec 145,2 % pour le sRGB, 93,9 % pour le DCI-P3 et une couverture à 100 % pour l’espace Adobe RGB.

Dell XPS 15 (9510)Logiciel

Le Dell XPS 15 9510 compte parmi les premiers PC que nous testons à être livré avec Windows 11, ici dans sa version Famille. L’offre de Dell n’a pas changé en matière de logiciel, une suite d’outils et d’utilitaires appréciables au quotidien. Les partenariats avec différents acteurs du numérique sont toujours de mise, eux-aussi, notamment avec des logiciels préinstallés, comme c’est le cas de Dropbox ou de l’antivirus McAfee dont on se passerait bien.

Test du Dell XPS 15 9510 : le même que l’an passé, en mieux

Les solutions proposées par Dell sont efficaces, on apprécie notamment les deux outils dédiés à l’affichage, avec Dell Cinema et Dell PremierColor. Ce dernier permet notamment la configuration avancée des paramètres de colorimétrie, offre un certain nombre d’options pour gérer le ou les affichages connectés, et dispose également d’un assistant d’étalonnage.

Dell XPS 15 (9510)Performances

Équipé d’un processeur Intel Core i7-11800H, notre exemplaire de test propose une puce de milieu de gamme qui a toutefois l’avantage de disposer de 8 cœurs et 16 threads, comme c’est le cas du i9-11900H qui est également proposé en option sur le site du fabricant (et fait inéluctablement monter le tarif de la configuration). Ajoutons que notre unité ne se contente pas du circuit graphique Iris Xe puisqu’il s’accompagne d’une carte Nvidia RTX 3050 Ti qui, pour le coup, est la meilleure offre en matière de GPU sur cette gamme XPS 15.

Test du Dell XPS 15 9510 : le même que l’an passé, en mieux

Avec des cadences d’horloges comprises entre 2,3 GHz et 4,6 GHz et une enveloppe thermique de 45 W, ce processeur se montre bridé par rapport à cette même référence qui anime le XPS 17 9510 que nous testions il y a peu. Ses PL1 et PL2 sont ajustés à des niveaux bien plus bas par rapport à ce dernier, respectivement à 38,5 W et 93 W.

Test du Dell XPS 15 9510 : le même que l’an passé, en mieux

Les résultats sont forcément un peu à la baisse en comparaison du XPS 17, mais rien de dramatique cependant. Sous Cinebench R23, nous obtenons 1 515 points en single-core, et 9 436 points en multi-core. Rien à signaler en single-core, avec des performances soutenues qui comptent parmi les meilleurs du moment. En revanche en multi-core, notre configuration est moins performante que le XPS 17, d’environ 7 %. Une alternative AMD, propulsée par un Ryzen 7 5800H par exemple, aurait pu être une bonne alternative pour davantage de performances. En revanche, la montée en puissance est significative par rapport au XPS 15 9500 de l’an passé.

Test du Dell XPS 15 9510 : le même que l’an passé, en mieux

Sous PC Mark 10, on profite logiquement de la présence d’une carte graphique dédiée. Le score global est de 6 156 points, c’est naturellement moins élevé que les résultats observés avec d’autres configurations testées, dotées de meilleures capacités graphiques.

Pour mettre en relief les performances des machines, nous effectuons désormais deux tests supplémentaires, avec HandBrake où il s’agit d’encoder une vidéo 4K d’une douzaine de minutes vers un fichier MP4 en 1080p, ainsi qu’avec Adobe Premiere Pro où nous encodons une vidéo au format 4K. Cela nous permettra, par la suite, d’obtenir des valeurs comparatives pertinentes ; nous y reviendrons prochainement dans un article dédié. L’encodage avec HandBrake s’est achevé en 7 minutes et 31 secondes, avec une moyenne de 39,3 FPS. Du côté de l’encodage en 4K avec Premiere Pro, celui-ci n’a demandé que 5 minutes et 37 secondes.

Test du Dell XPS 15 9510 : le même que l’an passé, en mieux

Le SSD NVMe de 1 To dispose de 932 Go de stockage effectif. Il offre de très bonnes performances, avec 3,4 Go/s en lecture séquentielle, et un peu plus de 3 Go/s en écriture séquentielle.

3D Mark

Nous avons poursuivi nos tests à l’aide de 3D Mark afin d’évaluer plus précisément les performances graphiques de cette configuration. La carte RTX 3050 Ti est l’une des moins puissantes dans l’offre de GPU mobiles de Nvidia. Elle dispose d’un TGP de base de 35 W, qui peut atteindre 45 W grâce au Dynamic Boost 2.0.

Test du Dell XPS 15 9510 : le même que l’an passé, en mieux

Logiquement, les résultats obtenus sont loin des configurations testées cette année, et même un peu moins bons que ceux de l’Asus Vivobook Pro équipé de la même puce graphique. Nous obtenons notamment un score graphique de seulement 2 118 points avec Time Spy Extreme, tandis que le stress test réalisé montre des performances GPU qui se dégradent lors de charges continues.

Qu’on se le dise, ce GPU vient donner un coup de pouce bienvenu pour effectuer une grande variété de tâches quotidiennes, mais n’est pas taillé pour le jeu, surtout sur une machine équipée d’un écran 4K UHD+. Rien ne vous empêchera de lancer quelques titres peu gourmands, ou de jouer plus occasionnellement sur des titres comme Red Dead Redemption 2. Sur ce dernier, nous parvenons à tenir une moyenne de 42 FPS avec les paramètres graphiques poussés au max et la définition ajustée au Full HD. C’est déjà ça.

  • Time Spy (Graphics score) : 4 206 points
  • Time Spy Stress Test : 89,3 % (stabilité du framerate)

Dissipation thermique et bruit

Le développement de ce XPS 15 9510 n’a pas seulement été l’occasion de mettre à jour les options en matière d’écran, de processeur et de carte graphique, mais également d’améliorer sensiblement le système de dissipation thermique de ce PC. Avec le mode ultra performances, les températures du processeur montent très rapidement à 100 °C lors d’un stress test, puis se stabilisent au bout de quelques minutes entre 75 °C et 80 °C avec des fréquences oscillant aux alentours de 3 GHz. Même dans cette situation, la ventilation n’est que peu audible. Elle se déclenche à pleine puissance uniquement lorsque les températures maximales sont atteintes ; Dell met la priorité sur le silence et le confort d’utilisation aux dépens, peut-être, d’une ventilation plus efficace sur le court terme. Le constat est le même du côté de la carte graphique, qui atteint facilement 80 °C, comme nous l’avons vu lors de notre stress test avec Time Spy qui conclut sur une stabilité de framerate décevante.

En conditions réelles, la ventilation est généralement inactive, du moins lors d’un usage peu gourmand en ressource. Forcément, on perçoit la différence lors de charges soutenues, mais force est de constater que même dans ce cas le XPS 15 est plus discret que la grande majorité des PC portables.

Dell XPS 15 (9510)Autonomie

Notre variante du XPS 15 est livrée avec une batterie de 6 cellules pour un total de 86 Wh, là où le modèle non tactile avec écran FHD+ n’embarque qu’une batterie de 56 Wh. Forcément, l’affichage 4K UHD+, sa fonction tactile et la présence d’une carte graphique dédiée pompent pas mal sur l’autonomie. Notre évaluation de l’autonomie à l’aide de PC Mark 10 a permis de faire tourner le PC durant 5 heures et 31 minutes, nous obtenons ainsi un indice de performance de 5 500 points. C’est en deçà de configurations similaires, mais dans l’ensemble cela sera suffisant pour un usage nomade à partir du moment où l’on ne sollicite pas trop processeur et carte graphique.

Dell XPS 15 (9510)Prix et disponibilité du Dell XPS 15 9510

La configuration présentée dans ce test est actuellement commercialisée à 2 199 euros sur le site officiel de Dell. La version dotée d’un processeur i9-11900H atteint quant à elle le tarif de 2 499 euros. En augmentant RAM et stockage au maximum, il vous en coutera 3 074 euros. Enfin, le tarif le plus bas affiché (processeur i5-11400H, écran FHD+ non tactile, 8 Go de RAM) tombe à 1 399 euros.

Notre avis sur Le Dell XPS 15 9510

design
9
Aucune surprise au niveau de design, de la robustesse et de la qualité de fabrication des ordinateurs de la gamme XPS. Il s’agit d’une machine premium qui allie confort et praticité dans un ensemble très élégant et toujours aussi convaincant.
écran
8
Avoir recours à un écran 4K UHD+ au format 16:10 change pas mal de choses au quotidien. Celui-ci montre en outre un bon potentiel avec une large couverture des espaces colorimétrique et la possibilité d’être paramétré finement grâce au logiciel Dell PremierColor. La dalle brillante et l’étalonnage qui manque de précision pourront être vus comme des faiblesses pour certains.
caméra
5
C’est toujours le même refrain à propos de la caméra, qui offre un rendu trop médiocre à notre goût. On apprécie toutefois la présence d’une double biométrie qui inclut la reconnaissance faciale Windows Hello.
performances
7
Dell livre un XPS 15 plus performant que l’an passé, mais dont les limites restent, à peu de choses près, les mêmes. Le refroidissement est bridé par la volonté de Dell de proposer une ventilation discrète et cela se ressent sur les performances globales de la machine. Le XPS 15 reste malgré tout une machine suffisante pour bien des activités.
logiciel
8
On regrette la présence de certains logiciels « indésirables » tels que McAfee. Dans l’ensemble, les logiciels proposés par Dell sont efficaces, voire indispensables pour certains, tandis que le PC est livré avec un Windows 11 parfaitement opérationnel.
autonomie
7
Affichage et GPU demandent pas mal d’énergie à une batterie qui arrive pourtant bien taillée pour une machine de 15 pouces. L’autonomie est suffisante pour un usage nomade qui ne demande pas trop de ressources. Autrement, le profil d’alimentation « Quiet » devrait permettre de tenir une journée complète.
Réparabilité
6,9
/10
INDICE DE RÉPARABILITÉ
Note finale du test
8 /10
Le Dell XPS 15 ne manque pas de séduire grâce à ces nombreux atouts et à la souplesse assurée par ses diverses options d’écrans, de processeurs, mémoire vive et ainsi de suite. Du design à la connectique, en passant par l’écran, il n’y a pas grand-chose à redire de l’offre de Dell qui aligne les bons points pour ceux qui recherchent un ordinateur portable polyvalent et fonctionnel.

C’est finalement du côté des performances que ce modèle se montre moins à l’aise, en raison d’une intégration CPU/GPU à la puissance limitée par rapport à d’autres machines, ce qui n’en fait clairement pas le meilleur rapport performances/prix du marché. Il faut toutefois resituer cette offre, car globalement les laptops dédiés aux créateurs s’affichent avec des tarifs encore plus corsés, on pense par exemple au MacBook Pro 16 pour ne citer que lui.

En revanche, la montée en puissance est perceptible par rapport au modèle de l’an passé et les performances restent tout à fait correctes pour un laptop comme celui-ci. De plus, le refroidissement très discret, et souvent silencieux, est un atout de taille pour beaucoup.

En bref, le XPS 15 est une machine qui ne manque de rien, mais à qui l'on aimerait tout de même en demander un peu plus !

Points positifs du Dell XPS 15 9510

  • Qualité de fabrication et design

  • Refroidissement discret

  • Dalle 4K UHD+ au format 16:10

  • Pavé tactile géant

  • Wi-Fi 6 / Thunderbolt / Bluetooth 5.1 et lecteur UHS-II

  • Haut-parleurs au-dessus du lot

Points négatifs du Dell XPS 15 9510

  • Performances correctes mais limitées

  • RTX 3050 Ti décevante

  • Dalle brillante qui manque de fidélité

  • Monte vite en températures

Les derniers articles