Test du Huawei MateBook E : va-t-il nous faire oublier l’iPad et la Surface Pro 8 ?

Le convertible OLED

Huawei Matebook E (2022)
Bon
7 /10

Note de la rédaction

Points positifs du Huawei MateBook E
  • Un écran OLED en définition 2K
  • Un format pratique et ultra-portable
  • Bons haut-parleurs
  • L'écosystème Huawei
Points négatifs du Huawei MateBook E
  • Une connectique trop pauvre
  • Une autonomie trop juste
  • Pas adapté aux créateurs et créatrices
  • Windows 11 est encore derrière iPadOS pour un usage tablette
  • Pas de version 4G/5G
 

Ils comblent l'écart entre la tablette et l'ordinateur portable : les convertibles sont aussi légers et minces qu'une tablette, ils disposent d'un écran tactile et souvent d'un stylet. En combinaison avec un clavier, un trackpad large ainsi que Windows, ils conviennent à de nombreuses tâches d'un ordinateur portable. Il s'agit d'un véritable exercice d'équilibre... il est temps de voir si le MateBook E de Huawei réussit ce grand écart ou s'il finit par se contorsionner. 

Huawei MateBook E – Frandroid – 01-11
Huawei MateBook E // Source : Frandroid

Nous avions été agréablement surpris de découvrir le Huawei MateBook E lors du MWC 2022. C’est un appareil 2-en-1 qui peut donc être utilisé aussi bien comme ordinateur portable que comme tablette. Dans les deux cas, il a quelques atouts dans sa manche, dont un écran OLED et quatre haut-parleurs. Pour certains utilisateurs, cet appareil serait une bonne alternative à la Surface de Microsoft ou à un iPad d’Apple. Il est temps de vérifier ça.

Fiche technique du Huawei MateBook E

Modèle Huawei Matebook E (2022)
Taille de l'écran 12.6 pouces
Définition 2560 x 1600 pixels
Technologie d'affichage OLED
Écran tactile Oui
Processeur (CPU) Core i5-1130G7
Puce Graphique (GPU) intel Iris Xe
Mémoire vive (RAM) 8 Go, 16 Go
Mémoire interne 128 Go, 512 Go
Norme Wi-Fi Wi-Fi 6 (ax)
Version du Bluetooth 5.1
Système d'exploitation (OS) Microsoft Windows 11
Dimensions 306 x 14,6 mm
Poids 709 grammes
Prix 749 €
Fiche produit

Pour information, voici la configuration qui a été testée sous Windows 11.

specs

NB. L’exemplaire testé nous a été prêté par Huawei.

Une belle machine qui reste imposante

Le Huawei MateBook E est dans la droite lignée de la Microsoft Surface Pro 8 ou de l’iPad Pro M1. Huawei n’en est pas à son premier ordinateur portable, le constructeur chinois conçoit des PC portables depuis plusieurs années.

Huawei MateBook E – Frandroid – 01-10
Huawei MateBook E // Source : Frandroid

Pour le MateBook E, Huawei a adopté un design sobre et de haute qualité en aluminium avec un dos mat et agréable au toucher. Autant vous dire que les premières impressions sont excellentes. Avec seulement 79 millimètres, le MateBook E est plus fin que certains smartphones et, avec 709 grammes, plus léger que presque tous les ordinateurs portables. En tenant compte de ses dimensions, 28,6 x 18,4 centimètres, le MateBook E est un produit ultra-portable. De ce point de vue là, le pari est réussi.

Huawei MateBook E – Frandroid – 01-7
Huawei MateBook E // Source : Frandroid

L’étui fourni intègre un clavier plat et un support rabattable à l’arrière. Ces deux éléments sont typiques de ce type d’appareil, afin de conserver une ligne fine. Avec la housse, l’appareil atteint 156 millimètres d’épaisseur et son poids passe à 1,142 kg – ce qui est comparable à un ultrabook léger et mince, comme le Samsung Galaxy Book 2 Pro.

Huawei MateBook E – Frandroid – 01-6
Huawei MateBook E // Source : Frandroid

L’écran tactile peut être incliné vers l’arrière jusqu’à 160 degrés lors d’une utilisation dans un format ordinateur portable ou retiré complètement pour une utilisation sur tablette. C’est évidemment sa force… qui reste limitée par Windows 11 qui n’est pas encore au niveau d’Android ou d’iPadOS dans un usage tactile.

Huawei MateBook E – Frandroid – 01-3
Huawei MateBook E // Source : Frandroid

Contrairement aux convertibles Windows habituels, il n’y a pas de béquille intégrée et comme le fonctionnement tactile de Windows est encore tout sauf optimal, l’utiliser comme une pure tablette n’est pas très amusant. L’étui clavier-trackpad est donc un incontournable. Le clavier est correct, mais cela reste moins confortable qu’un clavier classique d’ordinateur portable avec une course de frappe très courte, qui reste heureusement précise et silencieuse. De plus, il n’y a pas de rétro-éclairage. Quant au trackpad, il est petit (11,3 x 5,7 cm), mais fonctionne bien dans la pratique.

Nous tenons seulement à signaler un léger bruit de cliquetis… lorsque vous appuyez dessus. Pour ma part, je n’apprécie pas.

Huawei MateBook E – Frandroid – 01-09
Huawei MateBook E // Source : Frandroid

Le bouton d’alimentation plat abrite un capteur d’empreintes digitales, pas simple à localiser au début. Il y a aussi deux caméras sur le MateBook E. La caméra frontale de 8 mégapixels permet des vidéos en Full HD à 60 images par seconde, la caméra principale de 13 mégapixels permet également des enregistrements UHD à 30 images par seconde. Une connexion avec les smartphones ou ordinateurs portables Huawei compatibles permet le partage d’écran et un transfert de données facile, on en parle un peu plus loin dans le test.

Huawei MateBook E – Frandroid – 01-5
Huawei MateBook E // Source : Frandroid

Du côté des connectiques, en plus du port casque, il y a un seul USB de type C. Après tout, il maîtrise le très rapide standard Thunderbolt 4. Avec les débits de données élevés et sa polyvalence, c’est une bonne chose. Néanmoins, force est de constater qu’une seule connectique (sur la droite) peut amener quelques problèmes d’ergonomie. Nous nous sommes retrouvés dans des situations où nous aurions bien aimé avoir un USB-C sur le côté gauche, dans le train ou sur le poste de travail.

L’OLED comme argument

Le MateBook E est équipé d’un écran OLED en définition 2 560 x 1 600 sur 12,9 pouces et il remplit également bien l’avant du boîtier, grâce à des bordures étroites. La bordure de l’écran ne mesure que 5,3 mm et les coins intérieurs sont élégamment arrondis. Comme on pouvait s’y attendre, le taux de contraste est excellent (valeur maximale) conformément à la technologie OLED, le noir apparaît riche et profond.

La luminosité maximale atteint 326 cd/m². C’est correct pour une tablette, et bon pour un ordinateur portable, puisque la plupart des appareils ne dépassent pas plus d’environ 300 cd/m². L’écran est éclairé de manière très uniforme. L’écran restitue fortement les couleurs, on aime ça subjectivement, et la mesure de la précision des couleurs est relativement précis.

Delta E Huawei tablette
Nos mesures en détail

L’appareil atteint une précision de 188 % pour les couleurs sRGB et de 126 % pour les couleurs DCI-P3, contre 85 % pour le BT.2020. Ah et le fameux Delta E… Certains ne jurent que par lui. Il s’agit de la différence entre la couleur attendue et la couleur affichée. Généralement, nous estimons qu’un Delta ΔEab en dessous de 3 est largement acceptable et que les différences de couleurs ne sont réellement perceptibles par un œil exercé qu’au-delà de 5. Pour le MateBook E… il est de 4,91. C’est donc moyen, cela montre que l’affichage est souvent trop intense et donc pas toujours précis.

Notez que nous n’avons mesuré les performances de cet écran pour le gaming, ce n’est clairement pas son positionnement. Le format d’image de 16:10 est pratique pour travailler, mais des barres noires sont à prévoir avec des séries ou des films grand écran.

Des performances correctes, sans plus

Vous avez le choix entre deux configurations : le premier prix intègre un CPU Intel Core i3-1110G4, 8 Go de RAM et 128 Go d’espace de stockage. Pour le coup, c’est une configuration très juste. La variante du Huawei MateBook E utilisé dans ce test apporte plus de puissance et de mémoire : avec un Intel Core i5-1130G7, 16 Go de RAM et 512 Go d’espace de stockage.

Le Core i5-1130G7 est une puce Tiger Lake-UP4 très basse consommation qui a l’avantage de peu chauffer, ce qui est une bonne chose étant donné que l’épaisseur de la tablette. Malgré tout, le MateBook E doit faire ses preuves dans divers tests de performances. Dans l’ensemble, les résultats sont corrects, mais ne tiennent pas face aux ultrabooks.

Si le Core i5 nous semble juste… qu’en est-il du Core i3 qui ne propose que deux cœurs CPU ? De notre point de vue, il faut éviter la version entrée de gamme malgré son prix accessible.

Terminons tout de même cette section par une note positive : les résultats restent constants en mode batterie. Ce qui n’est pas le cas de tous les CPU pour ordinateurs portables. De plus, la chauffe reste maîtrisée. Enfin, Huawei s’appuie sur un SSD M.2 qui est connecté via PCIe 3.0 x4 et offre également de bonnes performances dans nos benchmarks, donc aucune limitation n’est à prévoir ici. La capacité du SSD est de 512 Go, ce qui est bien… il faudra éviter la version 128 Go qui limitera grandement votre usage du PC.

Enfin, au sujet des performances graphiques, l’iGPU Intel est adapté à une utilisation quotidienne et la lecture de vidéos haute résolution est également possible sans aucun problème grâce au puissant décodeur vidéo. Pour le gaming, il faudra se limiter aux vieux jeux ou aux jeux simples du Windows Store.

Une autonomie tout juste correcte

En raison de sa conception compacte, Huawei a dû utiliser une petite batterie. Selon le fabricant, il s’agit d’une batterie avec une capacité de 42 wattheures. Lors de notre test, le PC a tenu 6 heures 35 minutes. Ce n’est pas suffisant face aux ordinateurs portables et aux tablettes.

PCMARK10Autonomie2

Quant au temps de charge, comptez 2 heures pour une charge complète. La charge rapide permet de bénéficier de 50 % de batterie en moins de 40 minutes.

Huawei MateBook E – Frandroid – 01-1
Huawei MateBook E // Source : Frandroid

L’écosystème Huawei

Huawei propose le stylet M-Pencil en option (première ou deuxième génération). Celui-ci est maintenu magnétiquement sur la tranche supérieure de la tablette et est également chargé et connecté (Bluetooth) en même temps, ce qui est très pratique. C’est un stylet léger et efficace, il permet de prendre des notes et de dessiner. Nous avons apprécié le fait qu’il fonctionne bien avec Windows 11, il est reconnu instantanément.

Huawei MateBook E – Frandroid – 01-2

Vous retrouverez PC Manager de Huawei dans la liste des programmes. C’est un programme très utile, il offre plein d’outils… surtout si vous avez d’autres produits Huawei. On peut facilement transposer l’écran de son smartphone sur son PC ou partager des fichiers entre les appareils.

Si on s’intéresse à l’usage tablette avec Windows 11. Force est de constater que c’est bien plus pratique que Windows 10 à bien des égards, les menus de paramètres par exemple. Néanmoins, cela reste bien moins pratique qu’iPadOS qui équipe l’iPad. C’est vraiment difficile de créer un OS qui offre une expérience complète d’ordinateur portable et de tablette.

Du côté du son et de la webcam, c’est du tout bon

Avec deux caméras et des haut-parleurs puissants, le MateBook E de Huawei montre ses atouts en tant que demi-tablette : il a une définition de webcam nettement plus élevée (8 mégapixels pour les photos) que les ordinateurs portables. Les enregistrements vidéo ont également une résolution maximale de Full HD ici, mais donnent toujours une image nette.

Huawei MateBook E – Frandroid – 01-4
Huawei MateBook E // Source : Frandroid

Il existe également un appareil photo principal qui a une définition légèrement supérieure de 12 mégapixels, mais qui ne convient qu’aux instantanés et n’est pas à la hauteur des smartphones du même prix. Les haut-parleurs émettent un bon son stéréo riche.

WIN_20220420_22_02_33_Pro
Salut ! (très peu de lumière)

Prix et date de sortie du Huawei MateBook E

La version testée est à 1199 au lieu de 1399 avec clavier et stylet, c’est une offre de lancement sur le site de Huawei. Nous vous déconseillons l’offre d’entrée de gamme, 749 euros, vous serez limités par les performances de la tablette dans un usage PC portable.

Parmi les alternatives, il y a la Microsoft Surface Pro 8, plus polyvalente, ainsi que l’iPad Air M1 avec de meilleures performances globales, sans oublier la Samsung Galaxy Tab S8 Ultra sous Android.

Notre avis sur Le Huawei MateBook E

design
9
Un format ultra-portable qui offre une polyvalence pratique au quotidien. On retrouve la qualité de fabrication de Huawei. Un bémol : la connectique trop réduite.
performances
7
Cette puce Intel de basse consommation est suffisante dans un cadre d'un usage de bureautique… il ne faut pas la comparer aux autres ordinateurs portables ni à l'iPad M1.
autonomie
6
L'autonomie est trop juste par rapport aux concurrents. Moins de 7 heures, alors que l'on aurait visé au-dessus des 10 heures minimum.
écran
9
Cet écran n'est pas forcément adapté aux créateurs, mais il est plaisant à utiliser pour travailler et regarder du contenu. L'écran est riche en couleurs, avec un contraste élevé et une luminosité correcte.
logiciel
8
Windows 11 s'en sort bien sur ce produit... Même si les coins arrondis de l'écran ne sont pas forcément adaptés à toutes les applications. Néanmoins, force est de constater que l'usage tablette est encore trop limité. On apprécie l'écosystème Huawei, encore faut-il d'autres produits de la marque pour en profiter.
Note finale du test
Bon
7 /10
Le Huawei MateBook E n'est pas aussi puissant que les ordinateurs portables classiques - mais il n'a pas besoin de l'être. C'est un mélange réussi d'une tablette et d'un ordinateur portable, ce format est bien adapté aux tâches de bureautique et aux applications de loisirs et créatives plus légères. En d'autres termes, c'est une alternative intéressante à la Surface Pro 8 ou à un iPad.

Le MateBook E a de gros atouts notamment lors de la consommation de contenus comme des vidéos, car la tablette profite d'un très bon écran OLED et de bons haut-parleurs. Malheureusement, son autonomie trop juste lui fait perdre un point sur la note finale.

Points positifs du Huawei MateBook E

  • Un écran OLED en définition 2K

  • Un format pratique et ultra-portable

  • Bons haut-parleurs

  • L'écosystème Huawei

Points négatifs du Huawei MateBook E

  • Une connectique trop pauvre

  • Une autonomie trop juste

  • Pas adapté aux créateurs et créatrices

  • Windows 11 est encore derrière iPadOS pour un usage tablette

  • Pas de version 4G/5G

Les derniers articles