Test du Maxnomic Dominator Executive : le siège qui veut jouer au bureau

 

Le Maxnomic Dominator Executive se veut être un siège gaming au design suffisamment sobre pour s'intégrer dans un milieu professionnel. Nous l'avons testé pendant plusieurs semaines.

Maxnomic Executive Dominator test 18
Source : Anthony Wonner – Frandroid

L’arrivée du Maxnomic Dominator « Executive Edition » a été accueillie avec quelques sourires à la rédaction. Il faut dire que le nom de ce produit est un peu particulier, moitié corporate, moitié soirée épicée. Deux salles, deux ambiances en somme. Passons sur ce détail pour présenter comme il se doit ce siège.

Commercialisé à 449 euros par la marque NeedforSeat, ce siège se veut à la fois destiné aux joueurs de jeux vidéo, ce qui se voit à son design, mais aussi pour du travail dans un milieu professionnel. Le fabricant met en avant son support lombaire ajustable, le revêtement microfibre et les repose-bras 4D. Lançons-nous dans le test.

Fiche technique

  • Largeur de l’assise : 42 cm
  • Matière du revêtement : microfibre, similicuir, plastique et métal
  • Accoudoirs : 4D
  • Inclinaison max : de 139 à 83 degrés
  • Taille recommandée : entre 1,56 m et 1,84 m
  • Poids recommandé : jusqu’à 100 kg (maximum jusqu’à 130 kg pour la taille M)

Ce test a été réalisé avec un exemplaire prêté par la marque à la rédaction.

Un montage simple et expliqué en français

Le montage n’est pas vraiment la partie la plus intéressante de l’utilisation d’un siège, mais c’est un bon indicateur du soin apporté par le fabricant à l’expérience utilisateur. C’est aussi notre premier contact avec le produit. Ici, le carton dévoile des pièces facilement identifiables et une notice entièrement en français et illustrées de photos. Elles concernent le montage d’un autre modèle de siège, mais la marque prévient que les étapes sont sensiblement les mêmes entre tous les modèles.

C’est jusque-là l’un des sièges que j’ai assemblés avec le plus de facilité. Les instructions sont plutôt claires et les étapes pas si nombreuses que ça. Montre en main, j’ai mis environ 30 minutes du déballage à l’installation du siège. L’étape la plus longue a été l’installation du dossier sur la base. En effet, il a fallu appuyer sur un levier sur lequel était placée une étiquette rouge interdisant l’utilisation du levier avant la fin du montage. Un beau paradoxe. Après une longue hésitation, l’appui sur le levier a été salvateur et le montage a repris.

En tout et pour tout, vous aurez quelques vis à assembler à l’aide de la clé Allen fournie, qui fait aussi office de tournevis cruciforme.

Il ne reste plus qu’à installer les roues et le vérin à gaz pour finaliser le montage.

Hormis une étape qui manquait de clarté dans mon expérience, le montage du siège était assez simple et rapide. L’ensemble des pièces étaient faciles à identifier et bien emballées.

Attention dans les virages !

Le Maxnomic Dominator Executive suit dans les grandes lignes le design classique d’un siège gaming avec les protections contre les projections sur les côtés. Si votre siège est amené à faire de grands virages à plus de 200 km/h, c’est une très bonne chose, mais si vous comptez plutôt l’utiliser devant un bureau, on s’interroge sur l’intérêt. Non, évidemment l’idée est plutôt de calquer l’esthétique des sièges baquets de voitures de course pour donner une impression de siège incitant à la compétition.

Critique du design général mise à de côté, on peut s’attarder aux détails. La totalité de l’assise et du dossier est en microfibre imitation daim, assez doux au toucher. On peut avoir une petite crainte sur la prise de poussière et de poils d’animaux sur le long terme. En quelques jours de test, il avait déjà pris quelques marques. Heureusement, il suffit de nettoyer régulièrement le fauteuil avec un simple chiffon. Pour les flancs, on a le droit à un similicuir assez ferme.

On a enfin une structure en plastique pour les accoudoirs et une partie mêlant plastique et métal pour la base et les roues.

Maxnomic Executive Dominator test 9
Source : Anthony Wonner – Frandroid

Sur notre modèle, la couture de la marque s’est légèrement effilochée à l’arrière du siège. Rien de trop grave, mais un petit élément de finition à préciser.

Un siège gamer au dos bien dur

Comme beaucoup de sièges gaming, le Maxnomic est fourni avec un petit coussin permettant de reposer sa tête et d’afficher le logo de la marque pendant les streams. Disons-le tout de suite, ce type d’accessoire n’a pas de sens sur un siège se voulant ergonomique. Au contraire, vous allez avoir tendance à vous pencher en avant.

Maxnomic Executive Dominator test 4
Source : Anthony Wonner – Frandroid
Maxnomic Executive Dominator test 10
Source : Anthony Wonner – Frandroid

Dans une position naturelle, le coussin va avoir tendance à gêner votre cou. Si le siège vous supporte correctement le dos, ce sont tout simplement les épaules qui devraient naturellement porter votre tête, sans demander un appui-tête, ou pire, un coussin.

Maxnomic Executive Dominator test 11
Source : Anthony Wonner – Frandroid

Pour le reste, le Dominator Executive propose un dos et une assise très ferme, comme souvent sur les sièges gaming. La marque précise qu’il s’agit d’une mousse à mémoire de forme qui pourrait se détendre sur la durée.

Sur notre modèle en taille M, j’ai trouvé l’assise plutôt large pour ma morphologie, mais elle ne l’était pas pour d’autres collègues. Il faudra donc faire attention à ce détail avant de considérer l’achat. On me l’a alors décrite comme une assise peu confortable, un peu trop serré au goût de l’utilisateur. Maxnomic propose quatre tailles différente de sièges pour s’adapter aux différentes morphologies.

Maxnomic Executive Dominator test 2
Source : Anthony Wonner – Frandroid

Les accoudoirs, bien que très réglables (nous y reviendrons) sont construits dans un plastique assez dur et cheap qui les rend pas très confortables. Rien que l’on a déjà vu ailleurs sur des sièges bon marché toutefois. On peut noter les indentations placées comme pour donner l’idée d’y placer ses mains.

Bon comme son nom l’indique, l’accoudoir sera plutôt là pour recevoir notre coude. On a, de ce fait, du mal à s’imaginer placer notre main comme le fabricant semble l’avoir entendu.

Maxnomic Executive Dominator test 18
Source : Anthony Wonner – Frandroid

Le Maxnomic est un siège plus confortable et réglable que les sièges gaming que j’ai pu tester jusque-là. Pour autant, il ne me semble pas arriver à la cheville du moindre siège ergonomique ou fauteuil entièrement pensé pour le bureau. Un bon siège Ikea, ou un éventuel Herman Miller d’occasion, pourra vous offrir un meilleur confort pour votre dos. Au prix peut-être d’une esthétique différente, moins tournée vers l’automobile et le compétitif. Au moment de la facture, il faut aussi tenir compte de la garantie. Un Maxnomic neuf est garanti pour 5 à 6 ans selon les modèles.

De nombreux réglages bien pensés

Parmi les bons points de ce siège Maxnomic, il y a les nombreux réglages proposés. Les accoudoirs tout d’abord nous en parlions. Ils sont 4D et peuvent donc être réglés en hauteur, mais aussi sur l’axe horizontal (plus ou moins broche de vos hanches) et dans l’orientation vers l’intérieur ou l’extérieur du siège. Les boutons sont plutôt instinctifs à trouver, et faciles à régler comme on le désire.

Maxnomic Executive Dominator test 3
Source : Anthony Wonner – Frandroid

Maxnomic propose aussi un réglage de l’inclinaison du siège avec un petit levier sur le côté pour déverrouiller le réglage. Sur le coup, on est d’abord effrayé. Notamment si vous tentez de pencher le siège complètement vers l’arrière, vous aurez l’impression de tomber. Heureusement, le siège résiste bien et vous pouvez donc avoir confiance, mais cela ne transparait pas vraiment au moment du réglage.

Maxnomic Executive Dominator test 12
Cassim a eu très peur à ce moment-là // Source : Anthony Wonner – Frandroid

En dehors de ce cas extrême, il s’agit d’une option plus difficile à régler pour trouver son ajustement idéal. C’est ce qui ne m’a pas convaincu, vous débrayez avec le levier et ensuite c’est à la louche pour trouver le réglage. Au moment de repositionner le levier, vous avez également tendance à faire bouger un peu le siège hors de la position que vous aviez trouvée.

Deux autres réglages sont à mentionner. Le premier est classique, il s’agit d’ajuster la hauteur de l’assise avec une petite manette au-dessus des roues. Vous avez le même réglage sur tous les sièges du marché et ici, tout fonctionne correctement.

L’autre réglage est plus intéressant, il s’agit d’une molette permettant de renforcer le bas du dossier et ainsi offrir un soutien lombaire. En posant sa main sur le dossier, on ressent bien la partie inférieure se bomber progressivement pour venir soutenir le dos. Si l’on doit chipoter, on peut se demander si c’est le genre de réglage qu’il faut vraiment laisser à la discrétion de l’utilisateur. Difficile de savoir quel est le bon réglage pour son dos.

Un prix plutôt accessible

Le Maxnomic Dominator Executive que nous avons testé est commercialisé au prix de 449 euros. C’est un prix plutôt intéressant pour un siège gaming qui lui permet d’être plus accessible que les sièges ergonomiques haut de gamme.

Il est tout de même plus cher que les sièges Ikea, mais un peu moins l’ErgoChair Pro d’Autonomous trouvable à 499 euros.

Note finale du test
6 /10
Le Maxnomic Dominator Executive reprend les codes que l'on connait bien des sièges gaming. On a la protection sur les côtés pour les tournants à folle allure sur l'autoroute, le nom prêt à vous vendre des performances en jeu et le coussin repose-tête pour faire de la pub pendant les streams Twitch. Par Executive, la marque indique qu'elle propose un design plus sobre que ses concurrentes, plus facile à intégrer dans un bureau. Avec il faut l'admettre, un design plus travaillé pour rester assis de longues heures durant.

Au-delà de l'esthétique, Maxnomic propose un siège facile à monter, à un prix compétitif et avec de belles options de réglages. Nous ne sommes pas convaincus par le confort offert par le siège qui imite davantage les sièges baquets des voitures que les sièges ergonomiques pensés pour endurer un dos pendant de longues journées. Si vous êtes toutes à la recherche d'un siège gaming suivant ces codes, avec un dos et une assise assez durs, le Maxnomic Dominator Executive est une bonne référence.

Le Maxnomic Dominator Executive est donc un assez bon produit, encore perfectible sur plusieurs points en termes d'ergonomie. Nous le recommandons à ceux qui savent qu'ils recherchent ce type de siège.

Points positifs
Maxnomic Dominator Executive

  • Prix interessant

  • Accoudoirs réglables

  • Montage simple

  • Durée de garantie

Points négatifs
Maxnomic Dominator Executive

  • Attention à choisir la taille de siège adaptée pour vous

  • Certains réglages manquent de précision

  • Dossier et assise très durs

  • Quelques contresens ergonomique (le coussin repose tête)

Les derniers articles