Test de la Bose Smart Soundbar 600 : excellente pour les voix, limitée en Dolby Atmos

Barres de son • 2022

Directement inspirée de la Soundbar 300, la Bose Smart Soundbar 600 s’en distingue par la prise en charge du Dolby Atmos, afin d'offrir un son vertical et plus immersif. Elle embarque ainsi deux haut-parleurs orientés vers le plafond. Compatible AirPlay 2, Spotify Connect et Amazon Alexa, la Bose Smart Soundbar 600 dispose également de la technologie Bose TrueSpace et brille par sa restitution des dialogues.

test-bose-smart-soundbar-600-12
Où acheter Le
Bose Smart Soundbar 600 au meilleur prix ?

En bref
Bose Smart Soundbar 600

- /10
Points positifs du Bose Smart Soundbar 600
  • Médium précis et organique
  • Voix humaines intelligibles et pleines de matière
  • Compacité et lignes agréables
  • App de contrôle épurée et pratique
  • AirPlay 2, Spotify Connect et Bluetooth
  • Microphones intégrés compatibles Amazon Alexa
Points négatifs du Bose Smart Soundbar 600
  • Son surround et Atmos trop peu immersif
  • Grave limité et aigu manquant de finesse

Ce test a été réalisé le 18 Novembre 2022 et le marché a peut-être évolué depuis. Consultez notre comparatif pour découvrir des produits plus récents potentiellement plus pertinents pour vous.

 
Test Bose Smart Soundbar 600
La Bose Smart Soundbar 600 // Source : Tristan Jacquel pour Frandroid

La Bose Smart Soundbar 600 est la seconde barre de son Bose à prendre en charge le Dolby Atmos, après l’excellente Bose Smart Soundbar 900. Bien plus compacte, la Smart Soundbar 600 fait l’impasse sur la calibration par casque-microphone AdaptiQ, ainsi que sur la technologie PhaseGuide, qui permet de créer un son surround autour de l’auditeur. La Smart Soundbar 600 dispose néanmoins de la technologie Bose TrueSpace, qui utilise en permanence ses cinq haut-parleurs présents pour améliorer la restitution des programmes en stéréo. La Smart Soundbar 600 est en quelques sortes la version Atmos de la Soundbar 300, dont elle partage le gabarit et les transducteurs.

Bose Smart Soundbar 600 Fiche technique

La barre de son testée a été prêtée par le constructeur

Bose Smart Soundbar 600 Design

La barre de son Bose Smart Soundbar 600 hérite de la caisse de la Soundar 300, à quelques différences près. Ses dimensions sont ainsi modestes, avec à peine 70 cm de largeur, 5,6 cm de hauteur et 10 cm de profondeur. C’est une enceinte discrète, simple à caser sur un meuble TV.

Test Bose Smart Soundbar 600
La grille supérieure dissimule les deux transducteurs à diffusion verticale // Source : Tristan Jacquel pour Frandroid

Sa structure est réalisée en PVC noir mat avec des angles arrondis. La face avant reçoit une grille acoustique qui court jusqu’aux flancs de l’enceinte. Derrière cette grille en aluminium anodisé se trouve le haut-parleur de la voie centrale, les microphones de conversation (pour l’assistant Amazon Alexa), une rangée de LED d’état et, au niveau des flancs, les haut-parleurs latéraux. La face supérieure dispose également d’une grille, qui dissimule quant à elle les deux transducteurs verticaux pour le Dolby Atmos. Mais pas que…

Test Bose Smart Soundbar 600
Le dissipateur thermique de l’amplification intégrée // Source : Tristan Jacquel pour Frandroid

La face arrière abrite l’ensemble des connecteurs (entrées, alimentation), un dissipateur thermique et deux évents bass-reflex (pour renforcer les basses fréquences). La face inférieure est équipée de deux patins de silicone épais, pour empêcher la transmission de vibrations au meuble sur lequel est posée la barre.

Test Bose Smart Soundbar 600
La petite télécommande de la Bose Smart Soundbar 600 // Source : Tristan Jacquel pour Frandroid

Bose a limité le nombre de boutons : il n’y en a que deux : un pour allumer la barre et l’autre pour désactiver les microphones. Pour contrôler la barre, il faudra s’en remettre à la petite télécommande fournie, ou bien à l’app Bose Music. Enfin, Bose livre un câble HDMI, un câble optique Toslink et, bien entendu, un câble d’alimentation.

Architecture acoustique

Il m’a été possible de démonter facilement la Bose Smart Soundbar 600, afin de jeter un œil sur les haut-parleurs, la charge et l’agencement des composants électroniques. Ça respire le sérieux ! La plupart des composants électroniques, notamment les condensateurs, sont recouverts de résine pour les protéger des vibrations générées par les transducteurs et préserver leur bon fonctionnement.

Test Bose Smart Soundbar 600
Un transducteur latéral de la Bose Smart Soundbar 600, peut-être insuffisamment orienté vers l’auditeur… // Source : Tristan Jacquel pour Frandroid

La puce d’amplification est recouverte de pâte thermique et coiffée d’une pipe en cuivre, qui la relie au dissipateur thermique à l’arrière de l’enceinte. Tout ceci semble indiquer que la Smart Soundbar 600 est conçue pour jouer fort et longtemps.

Test Bose Smart Soundbar 600
L’amplificateur est refroidi par un large dissipateur thermique // Source : Tristan Jacquel pour Frandroid

À l’intérieur, on trouve cinq haut-parleurs de type large-bande et, surprise, un seul diffuse directement vers l’auditeur. C’est le transducteur du canal central, d’ailleurs assez petit. Les transducteurs verticaux sont un peu plus grands (environ 5 cm de large), tandis que les latéraux sont plus grands (oblongs) et équipés d’aimants plutôt costauds.

Test Bose Smart Soundbar 600
Les haut-parleurs verticaux avec câbles gainés de mousse pour limiter les bruits de vibrations // Source : Tristan Jacquel pour Frandroid

Tous ces haut-parleurs sont plongés dans le même volume d’air, accordé par deux tubes résonateurs bass-reflex. Autrement dit, la reproduction des sons graves est répartie sur l’ensemble des transducteurs et aucun n’est spécifiquement dédié au canal LFE (.1).

Bose Smart Soundbar 600 Connectique

La Bose Smart Soundbar 600 est équipée d’une prise HDMI, compatible avec le retour audio ARC et eARC. Il suffit donc de la brancher à la prise HDMI ARC/eARC d’un téléviseur pour qu’elle reçoive le son numérique du programme visionné. La prise HDMI est compatible avec le protocole CEC et la télécommande du téléviseur peut donc piloter le volume de barre de son.

Une seconde entrée audio numérique est présente, au format optique Toslink, pour assurer une compatibilité avec les vieux téléviseurs, ou bien pour brancher directement un lecteur DVD ou Blu-ray à la barre. Rappelons que, dans ce cas, seuls les signaux Dolby classiques (et non Atmos) sont pris en charge. Pour autant ce n’est pas bien grave, car la Soundbar 600 peut remixer les programmes stéréo ou 5.1 grâce à sa technologie TrueSpace embarquée.

Test Bose Smart Soundbar 600
Une sortie pour caisson de basses filaire Bose et une prise pour déport infrarouge complètent la connectique HDMI et optique // Source : Tristan Jacquel pour Frandroid

Enfin, la Bose Smart Soundbar 600 peut être connectée sans fil aux caissons de basses optionnels du fabricant (Bose Bass Module 500), ainsi qu’aux enceintes surround Bose Surround Speakers. Ces enceintes optionnelles sont facturées respectivement 400 et 300 € supplémentaires. Une sortie pour caisson de basses filaire optionnel est présente, ainsi qu’un port micro-USB réservé au SAV.

Bose Smart Soundbar 600 Fonctionnalités

La Smart Soundbar 600 est compatible avec les services de streaming musical, grâce à son contrôleur Wi-Fi et par le biais des protocoles Apple AirPlay 2, Google Chromecast ou Spotify Connect. Il suffit donc de choisir la barre comme périphérique de lecture, directement dans l’app du service, et plus largement dans toute application audio compatible AirPlay ou Chromecast. On peut également écouter de la musique grâce au récepteur Bluetooth intégré.

Une app simple et efficace

Pour tirer pleinement parti de la Bose Smart Soundbar 600, il est judicieux d’utiliser l’app Bose Music (iOS/Android), au moins pour sa configuration initiale. Celle-ci est très bien conçue et guide immédiatement l’utilisateur avec des illustrations claires des branchements à réaliser, du positionnement de la barre dans la pièce à l’ajout d’enceintes optionnelles Bose.

Quelques réglages sonores sont proposés, comme l’intensité des dialogues (« canal central »), une égalisation propre en cas de montage mural, le niveau de basses fréquences (« graves »), celui des haut-parleurs verticaux (« canal des aigus ») ou des haut-parleurs latéraux (« aigus »). Chaque canal peut être ajusté selon vingt incréments.

L’app propose également un mode dialogue, qui renforce la présence des voix. Il est utile avec les émissions télévisées de la TNT, dont la balance tonale calibrée pour les téléviseurs rend les voix un peu sourdes sur une barre de son. Enfin, l’app tient le firmware de la barre à jour — une mise à jour était d’ailleurs disponible, sans précision des modifications apportées.

Grâce à la fonction SimpleSync, il est possible d’écouter simultanément sur la barre et avec un casque Bose compatible (Bose QuietComfort 35 II, Bose QuietComfort 45 ou bien Bose Headphones 700).

Surmixage en Dolby Atmos grâce à Bose TrueSpace

Bose TrueSpace est une technologie de spatialisation du son développée par Bose pour exploiter l’ensemble des transducteurs de ses barres de son, à partir de programmes mono ou stéréo. Quel que soit le signal reçu du téléviseur, tous les transducteurs sont utilisés, même les verticaux. Le signal entrant est analysé et les différents éléments sonores sont intelligemment répartis. J’ai vérifié cet aspect sur un vieux film en mono : les voix restent essentiellement diffusées par le transducteur central, mais aussi — quoique dans une moindre mesure — par les haut-parleurs verticaux qui semblent assister le petit haut-parleur en permanence.

Test Bose Smart Soundbar 600
L’app Bose Music // Source : Tristan Jacquel pour Frandroid

Même constat à partir de sources stéréo musicales, tous les haut-parleurs jouent. Ainsi, les canaux verticaux ne véhiculent jamais exclusivement des effets Dolby Atmos, mais aussi des informations provenant des autres canaux (centre, gauche, droit…). Bref, une sacrée tambouille.

Côté formats multicanaux supportés, la Bose Smart Soundbar 600 est compatible avec les flux PCM stéréo, Dolby Digital Plus et Dolby Digital Plus Atmos avec Atmos. La barre ne prend pas en charge les signaux DTS, qui seront donc automatiquement convertis en signaux PCM 2.0 par le téléviseur (ou la source optique).

Bose Smart Soundbar 600 Audio

J’ai testé la barre de son Bose Smart Soundbar 600 avec un téléviseur LG et un vidéoprojecteur Xiaomi, en HDMI eARC (TV) et HDMI ARC (VP), dans un salon de 30 m2 et une petite pièce sous comble. Le câble HDMI utilisé était celui fourni par Bose. Les programmes visionnés provenaient de Netflix et Amazon Prime (Dolby Atmos) et Plex (Dolby Digital, DTS). Pour la musique, j’ai utilisé la liaison AirPlay depuis mon MacBook et Apple Music (lossless). Dans tous les cas, la barre s’est montrée plug and play.

Signature sonore

On retrouve la signature propre aux enceintes Bose, soit un médium très structuré et intelligible, associé à un grave nerveux — mais court dans le cas présent. Immédiatement, la Soundbar 600 fait preuve d’une belle capacité d’analyse et les dialogues sont clairs. C’est la force de cette barre de son. En revanche, le grave est très (trop) timide et il faut jouer de l’égaliseur pour profiter d’un son plus généreux, notamment lors des scènes d’action. En poussant le grave au maximum, cela reste trop léger à mon goût, très en deçà de l’excellente Bose Smart Soundbar 900. Quant à l’aigu, il est discret, ce qui favorise une belle profondeur de la scène sonore et évite que les plans sonores ne se tassent. Mieux vaut d’ailleurs éviter de jouer avec le réglage « aigus » de l’égaliseur, car dans ce cas la restitution perd énormément en finesse.

Au niveau dynamique, c’est très bon, puisque les petits écarts de volume sont bien reproduits (pas mal de matière et légers sons d’ambiance autour des voix). Il en résulte une belle capacité d’analyse. De plus, on peut pousser le volume sans craindre que la dynamique ne se tasse.

Bose Smart Soundbar 600

La scène de la sortie des mines de la Moria du Seigneur des anneaux : la communauté de l’anneau illustre très bien ces traits de caractère. Le grave est inoffensif — c’est frustrant — les effets surround minimes (les flèches ne sifflent pas près des oreilles), mais les dialogues ciselés et la musique aérienne, parfaitement bien détachée du reste de la piste 5.1. Pas de quoi vibrer pour autant, malheureusement.

Des effets Dolby Atmos imperceptibles

Bose annonce un son comme au cinéma grâce au Dolby Atmos. En pratique, on est très loin de l’ambiance d’une salle de cinéma compatible Dolby Atmos, avec des enceintes installées directement au plafond. Ne lui jetons pas la pierre, la plupart des services de streaming utilisent le Dolby Atmos pour diffuser leurs programmes et il faut bien que la Smart Soundbar 600 sache décoder ce format. Bose aurait tort de le passer sous silence. Et puis, il est très difficile de faire rebondir le son au plafond, puis vers l’auditeur, avec précision. Pour autant, il y a bien une (petite) dimension verticale au son diffusé par la barre, mais devant soi et clairement pas au-dessus de la tête.

Peu d’immersion surround

La scène horizontale est également décevante, très en retrait de la Smart Soundbar 900 par exemple, qui est elle équipée de tweeters spéciaux, pour positionner des effets surround derrière l’auditeur (technologie Phase Guide). La Bose Smart Soundbar 600 embarquant des haut-parleurs conventionnels orientés vers les côtés, il lui est bien difficile de positionner des sons derrière l’auditeur. Il faudrait pour cela que le son « glisse » sur les murs latéraux et ne rencontre par ailleurs aucun obstacle.

Test Bose Smart Soundbar 600
Les boutons tactiles de la Bose Smart Soundbar 600 // Source : Tristan Jacquel pour Frandroid

Bref, le son n’enveloppe pas du tout l’auditeur. Quant à la scène frontale, elle manque cruellement de largeur. En revanche, c’est très bien en profondeur et certains sons semblent venir de derrière l’écran. Mais globalement, l’immersion est décevante.

Des dialogues impeccables

Bose a soigné la restitution des voix et écouter la Soundbar 600 est un plaisir de ce point de vue. Tout passe, même les très vieux films. Notorious (1946) d’Hitchcock par exemple, avec son mixage en mono, laisse entendre des dialogues précis et incarnés, jamais écrasés par les bruits environnants ou la musique. Les qualités dynamiques de la barre n’y sont pas étrangères.

Une barre peu douée en musique

La Bose Smart Soundbar 600 n’est clairement pas taillée pour l’écoute musicale. Le manque de grave, l’extrême aigu imprécis, la scène insuffisamment large : tout cela prive l’auditeur d’une expérience musicale convaincante.

Bose Smart Soundbar 600 Prix et disponibilité

La barre de son Bose Smart Soundbar 600 est proposée en coloris noir au prix de 549,95 €.

Où acheter Le
Bose Smart Soundbar 600 au meilleur prix ?
Note finale du test
6 /10
Une spatialisation horizontale qui laisse à désirer, un son vertical peu convaincant, la Bose Smart Soundbar 600 n’impressionne pas lorsqu’il s’agit de plonger le spectateur au coeur de l’action. Pour cela, il faudra certainement lorgner du côté des enceintes et du caisson de basses optionnels (chèrement facturé). C’est dommage, car cette barre brille par sa reproduction des voix et la précision du canal central des films et séries. C’est en outre une barre de son élégante, facile à mettre en œuvre et à utiliser grâce à son app épurée. On la choisira volontiers pour ces dernières qualités et à condition de placer l’intelligibilité des dialogues au premier rang de ses priorités.

Points positifs du Bose Smart Soundbar 600

  • Médium précis et organique

  • Voix humaines intelligibles et pleines de matière

  • Compacité et lignes agréables

  • App de contrôle épurée et pratique

  • AirPlay 2, Spotify Connect et Bluetooth

  • Microphones intégrés compatibles Amazon Alexa

Points négatifs du Bose Smart Soundbar 600

  • Son surround et Atmos trop peu immersif

  • Grave limité et aigu manquant de finesse

Les derniers articles