Les smartphones focalisés sur le rapport performances/prix se multiplient cette année, notamment avec l’arrivée du Honor Play et du Pocophone F1 de Xiaomi. Lequel des deux tient le plus la promesse d’un smartphone sans concession sur les performances ? Autonomie, design, photos, performances… nous comparons aujourd’hui les deux téléphones pour vous aider à vous faire un avis.

Le Pocophone F1 est disponible au prix conseillé de 359 euros pour la version 64 Go avec 6 Go de RAM. En face, le Honor Play s’affiche à 329 euros. Les deux promettent, à un tarif intéressant, des performances au niveau des smartphones premium. Regardons de plus près ce qu’il en est des caractéristiques techniques des deux téléphones.

Modèle Honor Play Pocophone F1
Version de l'OS Android 8.1 Android 8.1
Interface constructeur Emotion UI MIUI
Taille d'écran 6.3 pouces 6.18 pouces
Définition 2340 x 1080 pixels 2246 x 1080 pixels
Densité de pixels 409 ppp 403 ppp
Technologie IPS LCD IPS LCD
SoC Kirin 970 Snapdragon 845
Processeur (CPU) ARMv8 ARMv8
Puce Graphique (GPU) Mali-G72 MP12 Adreno 630
Mémoire vive (RAM) 4 Go 6 Go
Mémoire interne (flash) 64 Go 64 Go, 128 Go, 256 Go
MicroSD Oui Oui
Appareil photo (dorsal) Capteur 1 : 16 MP
Capteur 2 : 2 MP
Capteur 1 : 12 MP
Capteur 2 : 5 MP
Appareil photo (frontal) 16 MP 20 MP
Enregistrement vidéo 4K 4K
Wi-Fi Wi-Fi 5 (ac) Wi-Fi 5 (ac)
Bluetooth 4.2 + A2DP + LE + apt-X 5.0 + ADP + aptX + LE
Réseaux LTE, HSPA, GSM LTE, HSPA, GSM
Bandes supportées 2100 MHz (B1), 800 MHz (B20), 1800 MHz (B3), 2600 MHz (B7) 2100 MHz (B1), 800 MHz (B20), 1800 MHz (B3), 2600 MHz (B7)
NFC Oui Non
Capteur d'empreintes Oui Oui
Ports (entrées/sorties) USB Type-C USB Type-C
Géolocalisation Oui Oui
Batterie 3750 mAh 4000 mAh
Dimensions 74.3 x 157.9 x 7.5mm 75.5 x 156 x 9mm
Poids 176 grammes 186.5 grammes
Couleurs Bleu, Noir, Violet Bleu, Noir
Prix 247€ 270€
Fiche produit | Test Fiche produit | Test

Design et écran : le Honor Play pour ses finitions

Le Honor Play propose un écran LCD LTPS de 6,3 pouces avec une définition de 2340 x 1080 pixels. Honor propose ici un écran avec un bon contraste, une luminosité idéale et de bons angles de vision. Aucun point rédhibitoire comme souvent sur cette gamme de prix. En revanche, l’encoche est bien trop large et ne permet pas d’afficher suffisamment de notifications. On vous conseille par ailleurs de faire un tour dans les paramètres pour passer les couleurs au mode “normales” et obtenir ainsi des teintes plus réalistes. En résumé, c’est bien, mais dommage pour cette large encoche.

Le Pocophone F1 arbore de son côté un écran IPS légèrement plus petit de 6,21 pouces avec une définition de 2248 x 1080 pixels. L’encoche, elle, n’est pas plus petite en revanche et prend beaucoup de place sur le haut du smartphone. Ceci dit, le rendu de l’écran est bon sur tous les points. Seul le niveau de luminosité offert peut être un peu faible, surtout avec cette technologie d’écran assujettie aux reflets.

Du côté du design, les smartphones sont des grands classiques de cette année 2018 avec encoche, double capteur photo et capteur d’empreintes au dos. À l’inverse des tendances de cette année, le port jack fait de la résistance et est présent chez sur les 2 smartphones, on aime.

Avec son design unibody en aluminium, le Honor Play semble plus agréable à l’œil que le dos plastique du Pocophone F1.

Performances et logiciel : le Pocophone F1, de peu

Ces deux smartphones veulent proposer une prestation sans sacrifices sur les performances. Pour y parvenir, Xiaomi a choisi d’équiper le Pocophone F1 d’un Snapdragon 845 avec 6 Go de RAM. Le « maître de la vitesse » comme est présenté le Pocophone F1, performe bien et se situe dans le haut de panier de ce qui se fait aujourd’hui sur Android. Sans se hisser au niveau d’un OnePlus 6 en puissance brute, on obtient une expérience totalement fluide et rapide, pari réussi.

Du côté du Honor Play c’est le Kirin 970 maison qui fait tourner le smartphone. Pari réussi pour les performances également, tout tourne comme sur une horloge. En revanche, les performances mesurées sont loin de celles du Pocophone F1, notamment sur la partie graphique.

L’interface logicielle du Pocophone F1 tourne sous « MIUI for Poco », sur la base d’Android 8.1. L’expérience est fluide et très bien optimisée, et Xiaomi enrichit énormément son interface. C’est bien, l’utilisateur peut paramétrer sa navigation, ses thèmes, etc. Dans les paramètres, cela implique plus de menus et sous-menus, ce qui rend la navigation bien moins simple.

En face, le Honor Play carbure sous Emotion UI 8.2, la dernière version en date. Très peu d’améliorations logicielles au programme, mais des retouches graphiques bienvenues. Par exemple, l’écran de paramètres rapides est passé au blanc. Comme l’interface de Xiaomi, l’interface de Huawei permet de personnaliser fortement sa navigation. Sans aller aussi loin qu’avec le Honor 10, vous pourrez par exemple soulever le smartphone pour sortir du mode veille, le retourner pour couper le son…

En résumé, les deux interfaces sont plutôt complètes, mais celle du Pocophone F1 peut paraître légèrement plus brouillonne et confuse que celle de Huawei.

Photo : avantage au Pocophone F1 en basse lumière

Pour le Honor Play, c’est la concession du smartphone. En effet, Honor a choisi de pousser un double capteur de 16 mégapixels, soit la même configuration que sur son Honor 7X, vendu 100 euros de moins… Forcément, le résultat est plutôt moyen. C’est parfait pour les balades du dimanche à 15 heures en plein soleil avec une bonne lumière, mais dès que la luminosité manque, les clichés sont moins bons.

En basse lumière, l’effet de flou et de bruit est très présent. L’IA de Honor permet d’apporter plus de contraste et de saturation des couleurs, mais le rendu n’est déjà pas très bon au départ. Les selfies avec le capteur frontal de 16 mégapixels sont quant à eux bien gérés.

En face, le Pocophone F1 donne également de très bons résultats avec le capteur frontal, les selfies seront aussi réussis. Point de traitement par IA, donc les clichés avec le double capteur dorsal du Pocophone F1 donnent des couleurs plus naturelles. Les mêmes défauts sont au rendez-vous avec un bruit et un flou très présent dès que la luminosité baisse. Le rendu reste tout de même plus exploitable que ce que propose en face le Honor Play.

Autonomie : le Pocophone F1 pour sa recharge rapide

Le Pocophone F1 dispose d’une batterie de 4 000 mAh et de la charge rapide. Xiaomi confirme à nouveau sa maîtrise dans la gestion de l’autonomie de ses smartphones avec ce Pocophone F1. La journée intensive et plus d’utilisation est largement atteinte et, même en forçant sur l’utilisation, le smartphone ne chauffe pas, c’est toujours appréciable !

Le Honor Play et sa batterie de 3 750 mAh ne vous laisseront pas tomber en fin d’après-midi non plus, la journée intensive est atteinte. Vous pouvez donc passer de longues heures à jouer les yeux rivés sur ce Honor Play. Ce que l’on regrette c’est que le Fast Charge au programme ne soit pas très “fast”, mais plutôt “charge” tout court, avec 2 heures et plus pour une batterie complètement chargée.

Qui du Pocophone F1 ou du Honor Play est le meilleur smartphone en 2018 ?

Le Pocophone F1 remporte donc ce versus en battant le Honor Play dans toutes les catégories, à l’exception du design. Oui, les deux smartphones réussissent le pari de proposer un rapport performances/prix très intéressant. Simplement, le pari est encore plus réussi pour Xiaomi avec un smartphone plus performant, meilleur en photo et en autonomie que le Honor Play, proposé par ailleurs moins cher que son concurrent.

On vous recommande chaudement ce Pocophone F1, et on vous laisse trouver les meilleures offres ci-dessous ⬇️!