Dans l’ombre du View 20, Honor a décidé de sortir en ce début d’année 2019 une version allégée de son ancien flagship, le Honor 10 Lite. Il propose un rapport qualité/prix intéressant, mais il n’est malheureusement pas le seul du marché à proposer une solution convaincante sur cette tranche tarifaire. En face, on retrouve un Redmi Note 6 Pro, le digne héritier de son excellent prédécesseur. La gamme de Xiaomi a rencontré un véritable succès auprès du grand public et il peut sembler difficile pour Honor de lui couper l’herbe sous le pied… Mais qu’en est-il réellement lorsque l’on compare en profondeur ces deux smartphones ? À l’aide de notre comparatif détaillé, découvrez lequel des deux est le meilleur.

Honor et Xiaomi se livrent une véritable bataille sur la guerre de prix. Les deux constructeurs chinois sont réputés pour apporter sur le marché des solutions entrée, milieu ou haut de gamme, à un prix plus abordable que le reste de la concurrence. Après le Honor Play contre le Pocophone F1, ou le View 20 contre le Mi Mix 3, c’est au tour du Honor 10 Lite et du Xiaomi Redmi Note 6 de s’affronter en duel. L’un, une version allégée d’un ancien flagship, et l’autre, un successeur d’une gamme qui a déjà fait ses preuves. Tous deux ont de bons arguments en leur faveur, mais un seul peut sortir vainqueur.

Une question se pose alors : quel est le meilleur smartphone entre un Honor 10 Lite et un Xiaomi Redmi Note 6 Pro ? Design, performances, photo, autonomie… Découvrez notre comparatif détaillé opposant les deux smartphones !

Fiches techniques

Modèle Honor 10 Lite Xiaomi Redmi Note 6 Pro
Version de l'OS Android 9.0 Android 8.1
Interface constructeur Emotion UI MIUI
Taille d'écran 6.21 pouces 6.26 pouces
Définition 2340 x 1080 pixels 2280 x 1080 pixels
Densité de pixels 415 ppp 403 ppp
Technologie LCD LCD
SoC Kirin 710 Snapdragon 636
Puce Graphique (GPU) ARM Mali G51 MP4 Qualcomm Adreno 509
Mémoire vive (RAM) 3 Go 3 Go
Mémoire interne (flash) 32 Go 32 Go, 64 Go
Appareil photo (dorsal) Capteur 1 : 13 Mpx
Capteur 2 : 2 Mpx
Capteur 1 : 12 Mpx
Capteur 2 : 5 Mpx
Appareil photo (frontal) 24 Mpx Capteur 1 : 20 MPX
Capteur 2 : 5 MPX
Enregistrement vidéo 1080p 4K
Wi-Fi Wi-Fi 5 (ac) Wi-Fi 5 (ac)
Bluetooth 4.2 5.0
Réseaux LTE, HSPA, GSM LTE, HSPA, GSM
Bandes supportées 2100 MHz (B1), 800 MHz (B20), 1800 MHz (B3), 2600 MHz (B7) 2100 MHz (B1), 800 MHz (B20), 1800 MHz (B3), 2600 MHz (B7)
NFC Oui Non
Capteur d'empreintes Oui Oui
Ports (entrées/sorties) microUSB microUSB
Batterie 3400 mAh 4000 mAh
Dimensions 73.6 x 154.8 x 8mm 76.4 x 157.9 x 8.2mm
Poids 162 grammes 160 grammes
Couleurs Rouge, Blanc, Bleu, Noir Rose, Bleu, Noir, Or
Prix 170€ 165€
Fiche produit | Test Fiche produit | Test

Design : les efforts de modernisation pour Xiaomi

Suffixe « Lite » oblige, il s’agit donc d’une version allégée, et plus précisément celle de l’ancien fleuron d’Honor. Toutefois, ce Honor 10 Lite se veut différent de son grand-frère sous tous les aspects, à commencer par son design. Dans la réalité, il ressemble étrangement au Huawei P Smart 2019 sorti quelques semaines plus tôt. En effet, on retrouve le même format qui tient bien en main, la même encoche discrète en forme de gouttelette sur l’écran borderless, ainsi que le même dos en verre où tous les éléments sont placés à l’identique (capteur d’empreintes module photo, etc.), à l’exception du logo Honor à la place de celui de Huawei. Ce n’est pas forcément un reproche, car l’ensemble reste qualitatif, mais on aurait aimé un peu plus d’originalité.

Du côté de Xiaomi, le successeur de l’excellent Redmi Note 5 propose un design résolument plus moderne que l’ancien modèle, pour y voir un réel changement. Son format s’affine en adoptant le ratio 19:9, il propose des bordures légèrement plus fines, tout en se laissant influencer par la mode de l’encoche de 2018. Cette dernière plutôt imposante, elle est pour le coup bien moins discrète que chez nos amis d’Honor, même si elle est justifiée par l’intégration d’un double capteur photo en façade. En revanche, le constat n’est pas le même au dos du téléphone : les deux itérations se veulent quasi identiques avec le même double capteur en haut à gauche et le capteur d’empreintes placé à la même position.

Honor a joué la carte de la facilité en recopiant le design de la solution de Huawei, et c’est un peu regrettable. On préfère donc Xiaomi qui a fourni quelques efforts pour rendre son smartphone plus moderne.

Écran : on veut de la luminosité !

Le Honor 10 Lite opte pour une dalle IPS LCD de 6,21 pouces avec une définition Full HD+ de 2340 x 1080 pixels. L’écran est de bonne facture pour cette gamme de prix, il propose un contraste élevé et une température des couleurs agréable par défaut, même si cela est ajustable à votre gré depuis les paramètres du téléphone. Le seul bémol : il souffre d’un manque de luminosité flagrant qui rend très difficile de consulter le smartphone en plein soleil.

Avec le Xiaomi Redmi Note 6 Pro, on retrouve un format légèrement plus grand que son challenger avec un écran IPS LCD de 6,26 pouces, mais avec une plus petite définition Full HD+ de 2280 x 1080 pixels. Il faut dire que Xiaomi maîtrise bien ses circuits d’approvisionnement pour proposer de bons écrans en général. Il n’y a rien à redire pour ce segment tarifaire : l’écran est contrasté, il affiche de belles couleurs et offre surtout une bonne luminosité.

Les deux écrans sont d’une qualité satisfaisante pour cette gamme de prix, mais celui de Xiaomi remporte ce round grâce à sa luminosité qui lui permet d’être consulté en plein soleil.

Logiciel : Android 9.0 Pie natif, que demander de plus ?

Le Honor 10 Lite tourne sous Android 9.0 Pie avec l’interface EMUI 9 en sortie de boîte. C’est d’ailleurs un petit plaisir de retrouver la dernière mouture de l’OS de Google sur un smartphone de cette tranche tarifaire, car beaucoup de constructeurs ont privilégié de mettre à jour leurs fleurons en premier lieu. On retrouve donc toutes les nouveautés de cette version, en passant par la navigation plus intuitive par geste, la nouvelle architecture des menus ou encore les nouvelles icônes, mais aussi les nombreuses options de personnalisation propres à EMUI. On regrette seulement les quelques ralentissements occasionnels qui laissent fortement douter sur la longévité du smartphone.

Du côté de Xiaomi, son Redmi Note 6 Pro tourne encore sous Android 8.1 Oreo avec la célèbre interface du constructeur chinois : MIUI. L’expérience utilisateur se veut bien différente puisque celle-ci se rapproche finalement plus de ce qui se fait chez Apple. Les aficionados d’Android seront déçus de ne pas retrouver le fameux tiroir d’applications, les icônes et dossiers sont entassés sur l’écran principal et peut poser problème pour celles et ceux qui ont un problème avec l’organisation du bureau. Néanmoins, il faut le voir comme une bonne transition pour les anciens utilisateurs d’iPhone qui souhaitent aujourd’hui se tourner vers Android.

Bien qu’Android 9.0 Pie ne soit pas encore déployé sur tous les smartphones Xiaomi, la nouvelle version de l’OS de Google est néanmoins prévue pour l’année 2019 sur le Redmi Note 6 Pro. 

Peu de smartphones de cette tranche tarifaire proposent la nouvelle version d’Android, c’est donc un très bon point pour Honor. Néanmoins, il ne faut pas oublier que le Xiaomi Redmi Note 6 Pro sera mis à jour prochainement.

Performances : le Kirin 710 est efficace

En embarquant le combo Kirin 710 avec 3 Go de mémoire vive, le Honor 10 Lite s’assure des performances plus que correctes. D’autres smartphones de la maison Huawei/Honor ont fait ce choix (comme le Honor 8X ou le P Smart 2019) et on ne peut pas le contredire. Cette configuration tient parfaitement la route et propose une expérience utilisateur fluide au quotidien. De plus, elle permet également de faire tourner certains jeux 3D du Play Store, le tout sans trop chauffer.

En revanche, ce n’est pas le même constat avec le Xiaomi Redmi Note 6 Pro. Même si le Qualcomm Snapdragon 636 cadencé à 1,8 GHz reste un bon SoC milieu de gamme, il faut avouer qu’il est légèrement dépassé face au nouveau Kirin 710. Il propose une expérience parfaitement fluide au quotidien, rien à redire là-dessus. Toutefois, il se débrouillera moins bien que son concurrent sur certains jeux gourmands du Play Store.

  Honor 10 Lite Xiaomi Redmi Note 6 Pro
SoC Kirin 710 Snapdragon 636
AnTuTu 7.x 130 370 116 426

Il faut l’avouer : le Kirin 710 apporte un nouveau souffle de puissance pour ces smartphones proposés à bas prix et le Snapdragon 636 est clairement dépassé par les événements.

Photo : un double capteur inutile en façade

Le Honor 10 Lite intègre un double capteur dorsal de 13 + 2 mégapixels. Il se débrouille très bien lorsque les conditions optimales sont réunies, avec des couleurs vives et contrastées, ainsi qu’un niveau de détails convaincant. Le mode IA est d’ailleurs particulièrement efficace pour optimiser l’intensité des couleurs, même si les clichés perdent un peu de leur naturel. Sans surprise, les photos en basse lumière sont décevantes, mais rien de bien grave pour cette gamme de prix. On note néanmoins un mode portrait efficace, même si le résultat n’est pas extraordinaire.

Sa caméra frontale de 24 mégapixels retranscrit bien les détails du visage, aussi bien en intérieur qu’en extérieur, avec toutefois un lissage de la peau qui est un peu trop accentué à notre goût.

Le Redmi Note 6 fait du recyclage et emprunte le double module photo de 12 + 5 mégapixels de son prédécesseur. Comme avec le Honor 10 Lite, les clichés en plein jour sont convaincants avec de belles couleurs et un niveau de détails très satisfaisant. De nuit, c’est forcément moins bon. Les couleurs sont plus fades avec une forte présence de bruit sur les clichés, mais rien d’alarmant sur cette tranche tarifaire.

Avec son double capteur photo avant de 20 + 2 mégapixels, on aurait pu penser qu’il ferait de superbes selfies, mais la réalité en est tout autre. L’ajout d’un second capteur n’a pour ainsi dire aucun impact sur les résultats, sauf le fait de proposer une encoche protubérante.

Prendre de belles photos avec les bonnes conditions, ça en devient presque une obligation en 2019 sur les smartphones milieu de gamme. Les deux se débrouillent plutôt bien à ce niveau-là, bien qu’ils éprouvent tous les deux de fortes lacunes dans les contextes de basse luminosité. On regrette néanmoins le second capteur frontal totalement inutile qui ne fait qu’agrandir l’encoche du Redmi Note 6 Pro.

Batterie : le fier successeur du Redmi Note 5

Le Honor 10 Lite n’est pas considéré comme un marathonien. Sa batterie de 3400 mAh lui octroie une autonomie correcte qui lui permet de tenir facilement une journée entière. Il va rencontrer des difficultés s’il est trop souvent sollicité (avec un pourcentage qui va fondre rapidement), mais il a le mérite de tenir admirablement bien la charge en mode veille. Du coup, il peut (peut-être) tenir deux jours si vous l’utilisez de manière modérée. Enfin, son bloc charge de 10 W lui permet de se recharger complètement en un peu moins de deux heures.

En étant le successeur du Redmi Note 5, cette itération du célèbre constructeur chinois ne pouvait pas ne pas exceller au niveau de l’autonomie. Grâce à son processeur économe et sa batterie généreuse de 4 000 mAh, il est capable de tenir facilement deux jours complets, même avec une utilisation intensive du smartphone. Il n’est pas aussi endurant que l’ancien modèle, mais c’est tout de même une belle prouesse face à son challenger. Le Redmi Note 6 Pro est compatible avec Quick Charge 3, mais on ne trouve malheureusement qu’un chargeur de 10 W dans la boite. Il permet de faire d’atteindre la charge complète en 2 heures environ, ce qui est aussi long que son opposant.

De par la lignée de sa gamme, le Xiaomi Redmi Note 6 Pro se devait de gagner ce duel de l’autonomie. Sur notre test Viser, il a tenu 10 heures tout pile tandis que le Honor 10 Lite a tenu 8 heures et 3 minutes.

Conclusion : lequel est le meilleur smartphone ?

En cette fin de versus, le constat est assez équilibré entre les deux smartphones. Le Honor 10 Lite a des qualités indéniables, ne serait-ce que par ses meilleures performances, sa partie photo un poil au-dessus, ou encore le fait de proposer Android 9.0 Pie nativement. Toutefois, le Xiaomi Redmi Note 6 Pro conserve le titre de meilleur rapport qualité/prix en étant proposé sous la barre des 200 euros (30 euros séparent les deux smartphones). Il propose une solution toute aussi complète que son opposant, mais à moindre coût. Qu’on le veuille ou non, c’est souvent la première motivation d’achat.

Si après ce comparatif, vous hésitez toujours, allez donc jeter un coup d’œil à nos tests complets :

Prix et disponibilité

Le Honor 10 Lite est habituellement commercialisé à 229 euros depuis sa sortie.

Le Xiaomi Redmi Note 6 Pro est disponible à 199 euros pour le modèle 32 Go et à 249 euros pour la version 64 Go.