Introduction

Huawei P Smart+, Huawei Mate 20 Lite, Honor 8X ou encore Huawei P Smart 2019. Des smartphones qui se ressemblent, les deux marques ici citées ont l’habitude d’en lancer et ces derniers mois cette tendance s’est confirmée. Mais voilà qu’un Honor 10 Lite entre à son tour dans l’arène. Quels sont ses atouts pour se différencier ? Pour le savoir, voici notre test du produit.

Le Honor 10 Lite et son encoche discrète

Fiche technique

Modèle Honor 10 Lite
Version de l'OS Android 9.0
Interface Emotion UI
Taille d'écran 6,21 pouces
Définition 2340 x 1080 pixels
Densité de pixels 415 ppp
SoC Kirin 710 à 2,2GHz
Processeur (CPU) ARMv8
Puce Graphique (GPU) Mali-G51 MP4
Mémoire vive (RAM) 3 Go
Mémoire interne (flash) 32 Go
MicroSD Oui
Appareil photo (dorsal) Capteur 1:13 Mégapixels, Capteur 2: 2 Mégapixels
Appareil photo (frontal) 24 Mégapixels
Enregistrement vidéo 1080p
Wi-Fi Oui
Bluetooth 4.2 + A2DP + LE
Réseaux LTE, HSPA, GSM
Bandes supportées 2100 MHz (B1), 800 MHz (B20), 1800 MHz (B3), 2600 MHz (B7)
SIM 2x nano SIM
NFC Oui
Ports (entrées/sorties) microUSB
Géolocalisation Oui
Batterie 3400 mAh
Dimensions 154,8 x 73,6 x 8 mm
Poids 162 grammes
Couleurs Rouge, Blanc, Bleu, Noir
Prix 219€
Fiche produit

Ce test a été réalisé à partir d’un exemplaire prêté par la marque.

Design

Le Honor 10 Lite offre un design confortable. Utilisant un énorme Samsung Galaxy Note 9 au quotidien, mon jugement est sans doute un tantinet biaisé, mais j’ai trouvé le format de l’appareil bien adapté aux mains de taille normale. Plutôt fin, il ne pèse pas trop lourd. S’il serait bien audacieux de le qualifier de compact, le téléphone a su rester préserver une taille modérée.

Je l’écrivais déjà au moment de la prise en main : l’encoche sur le front du téléphone est très discrète et passerait inaperçue même aux yeux des plus grands détracteurs du notch. Autre détail discret : la LED de notification placée en bas de l’écran. Le point lumineux est tout petit et passerait presque inaperçu.

Discrète notification lumineuse

Personnellement, j’ai plutôt apprécié cela, mais les utilisateurs ayant peur de rater leurs notifications ne sont peut-être pas du même avis…

À l’arrière de l’appareil, le dos en verre se salit un peu trop facilement, mais offre tout de même une jolie note d’élégance avec un toucher agréable et des reflets toujours aussi bien travaillés chez Honor. Le double appareil photo est encastré dans le coin supérieur gauche, à la verticale — les deux objectifs sont bien distincts l’un de l’autre. Le lecteur d’empreintes rond, lui, est placé au centre de manière classique.

Le Honor 10 Lite dégage donc une impression convaincante de sobriété. En conséquence, ce design conviendra à une grande partie des consommateurs qui ne cherchent pas à se doter d’un smartphone-bijou. Dommage que la bête ne s’équipe pas d’un port USB-C. En 2019, le micro-USB ne devrait vraiment plus être d’actualité. La prise jack est de la partie, ainsi qu’un tiroir hybride double nano SIM ou nano SIM + microSD.

Écran

L’écran IPS LCD du Honor 10 Lite propose une diagonale de 6,21 pouces avec une définition Full HD+. Je n’ai jamais eu à me plaindre sauf lorsque sous le soleil flamboyant de mes vacances, j’ai dû faire pencher l’appareil sous différents angles pour distinguer avec netteté ce qu’il affichait. La dalle a en effet un peu de mal à pousser la luminosité à fond les ballons. Ce n’est pas particulièrement handicapant, mais tout juste assez agaçant pour être relevé.

Notre sonde indique d’ailleurs une luminosité maximale d’environ 400 cd/m², ce qui est un petit peu ric-rac dans les environnements très éclairés. Sur les autres points, la dalle du Honor 10 Lite s’en sort très bien avec un contraste mesuré à 1249:1, largement suffisant pour garantir des images agréables à l’œil. Ajoutez à cela une température des couleurs avoisinant les 7200K, ce qui est déjà très correct, et qui peut en plus être paramétré de manière précise dans les paramètres du téléphone.

En résumé, on a ainsi un écran très satisfaisant qui aurait pu être presque parfait avec un peu plus d’intensité sur sa luminosité.

Logiciel

Android 9.0 Pie et EMUI 9 sont à l’honneur ici avec un patch de sécurité datant de novembre 2018 au moment où nous publions ce test. Que dire d’original sur cette partie logicielle ? Pas grand-chose. L’interface tourne assez bien, malgré quelques lenteurs occasionnelles, notamment sur les animations à la fermeture d’une application. Ces désagréments restent assez rares et malgré ces quelques grains de sable qui l’enrhument un peu, l’expérience utilisateur reste plutôt confortable et on peut espérer que Honor ne tarde pas à régler ce souci.

Grâce à Android Pie, la navigation par gestes est disponible. Comme d’habitude, celle-ci permet de gagner un peu d’espace sur le bas de l’écran qui n’est ainsi plus occupé par la barre de navigation à trois boutons. Évidemment, il faut toujours ce petit moment d’adaptation dont la durée varie en fonction des utilisateurs. Personnellement c’est la configuration que j’ai préférée, car elle est bien pensée. Un glissement vers l’intérieur depuis les bords permet de revenir en arrière et un glissement court vers le haut depuis le bas de l’écran ramène à l’accueil. En faisant ce même geste puis en maintenant le doigt appuyé, on accède au multitâches. Enfin, Google Assistant est accessible par un glissement depuis les coins inférieurs du téléphone.

Depuis un bon bout de temps, on apprécie aussi la possibilité offerte par EMUI d’activer ou non un tiroir d’applications. Sur un tout autre registre, la barre d’état est bien gérée et n’est absolument pas obstruée par l’encoche. Toutes les icônes de notifications s’affichent sans peine et cela fait plaisir. Hélas, le caractère un peu désuet de certains éléments de design d’EMUI peut toujours rebuter certaines personnes malgré la diversité des thèmes de personnalisation proposés par le smartphone. Ce défaut n’en est pas vraiment un puisqu’un launcher alternatif permettra de contourner, en partie, cette contrariété esthétique.

Du côté de l’encoche, une option permet de la masquer en noircissant le fond de la barre d’état sur le haut de l’écran. Mais comme je le disais plus haut, cette goutte d’eau sait se faire très discrète.

Hélas, quelques applications préinstallées sont à signaler telles que Facebook, eBay ou Booking. Celles-ci peuvent toutefois être supprimées. L’espace de stockage interne est de 64 Go (extensible). Enfin, malheureusement, le Honor 10 Lite ne profite pas de la qualité HD sur les plateformes SVoD à cause du niveau de sécurité minimal de ses DRM (Widevine L3).

Audio

Le haut-parleur du téléphone est quelconque et se contente d’une qualité audio assez basique. Les tonalités aiguës paraissent souvent trop stridentes tandis que les basses ont tendance à être bien trop étouffées. L’écoute n’en est pas désagréable, elle est juste banale et suffira amplement pour regarder des vidéos sur YouTube.

Au casque, on gagne forcément en qualité d’écoute, mais là non plus, il ne faut évidemment pas vous attendre à une qualité audio qui vous donnera des frissons. Mais pour un smartphone de 200 euros, c’est tout à fait convenable.

Photo

Le Honor 10 Lite mise sur un double capteur photo de 13 et 2 mégapixels. Vous ne serez pas surpris d’apprendre que ce dernier s’en sort très convenablement dans les bonnes conditions lumineuses. En 2019, un smartphone à 200 euros n’a plus le droit de se planter à ce niveau-là. Le téléphone peut parfois rencontrer quelques difficultés à gérer sereinement les fortes dynamiques, mais la très grande majorité des scènes immortalisées sont retranscrites avec de belles tonalités bien contrastées et avec un niveau de netteté convaincant. La mise au point se fait d’ailleurs assez rapidement.

Notez que le Honor 10 Lite propose une option AI (« Intelligence artificielle ») pour optimiser les couleurs au moment du traitement en fonction des choses qui sont prises en photo. Assez régulièrement, cela se révèle assez utile, notamment lorsque l’on veut bien faire ressortir un ciel bleu intense. La netteté est également un peu forcée, mais sans excès. En contrepartie, les images perdent de leur naturel.

Sur la photo de droite, le mode IA a été activé

La nuit, avec ou sans le mode AI, la qualité des images prend un coup très sévère. Il devient ardu d’éviter les images floues tandis que la balance des blancs s’affole trop facilement. N’allons pas jusqu’à dire que c’est médiocre — ce serait bien trop exagéré — et contentons-nous d’indiquer que le résultat est décevant.

 

Pour les Portrait, la présence de deux capteurs photo (et beaucoup de traitement logiciel) permet de créer du flou derrière la personne photographiée. En extérieur, le résultat est convaincant avec un traçage assez bon (mais pas parfait) entre le visage au premier plan et le décor. Cette option est très facilement mise à mal par des contre-jours tandis qu’en intérieur, l’effet flou a tendance à trop grignoter les joues et les tempes.

Pour les selfies, le Honor 10 Lite s’en sort très bien et retranscrit bien les détails du visage aussi bien en intérieur qu’en extérieur, avec toutefois un lissage de la peau qui peut être plus ou moins accentué en fonction des conditions d’éclairage.

Pour le mode Portrait en selfie, on ne peut s’empêcher de noter un effet net/flou qui paraît bien trop artificiel, avec un contour du visage qui gagnerait à être plus affiné. Sur une photo notamment, les épis rebelles à l’arrière de mes cheveux ont été interprétés comme des éléments du décor. Le résultat est perturbant.

Pour la vidéo, le Honor 10 Lite sait filmer jusqu’en 1080p à 60 images par seconde.

Performances

Sur le Honor 10 Lite, on trouve une combinaison identique à celle du Huawei P Smart 2019, à savoir : un Kirin 710 couplé à 3 Go de RAM. Rien de bien incroyable à signaler de ce côté-là si ce n’est que la navigation au quotidien n’est gênée par aucun ralentissement notable. Du moins, cela est avéré si vous restez loin des jeux les plus gourmands en ressources.

Pour avoir un ordre de grandeur sur les benchmarks, n’hésitez pas à consulter la partie performances du test du P Smart 2019.

 Honor 10 LiteHuawei P Smart 2019Honor 8XXiaomi Redmi Note 6 Pro
SoCKirin 710Kirin 710Kirin 710Snapdragon 636
AnTuTu 7.x130 370130 237139 437116 426

S’il est impossible de profiter des 60 fps sur Arena of Valor avec téléphone, ce dernier permet quand même de tenir facilement sur 30 images par seconde à l’écran, sans chute. Sur ce jeu, comme sur PUBG Mobile, les graphismes se règlent automatiquement au niveau moyen et il vaut mieux ne pas aller chercher plus haut.

L’expérience en jeu est agréable, sans véritable gel et le téléphone ne chauffe presque pas dans cet exercice.

Autonomie

Le Honor 10 Lite a droit à une batterie de 3 400 mAh. Une capacité assez classique sur le papier, mais qu’en est-il dans les faits ? Eh bien le téléphone profite d’une autonomie très correcte qui lui permet de tenir assez facilement sur toute une journée avec une utilisation régulière, sans sessions à rallonge.

Concrètement, la batterie du Honor 10 Lite a dû mal à tenir la cadence lorsqu’il se frotte à une utilisation en continu avec très peu de temps de pause. C’est pourquoi, il enregistre un très faible score à notre protocole de test personnalisé ViSer avec un temps de seulement 8 heures et 3 minutes. Mon utilisation au quotidien vient nuancer ce benchmark.

En effet, j’ai pu observer qu’en veille, l’appareil ne perd presque pas de batterie : 2 % environ en une nuit — très certainement grâce (ou à cause) de la gestion agressive d’EMUI pour tuer les applications en arrière-plan. Hormis cela, sur une partie d’environ 25 minutes sur Arena of Valor, le Honor 10 Lite perd généralement aux alentours de 7 % de batterie. Rien d’époustouflant, mais cela reste une performance vraiment satisfaisante. On peut clairement faire confiance à cet appareil, à condition de ne pas ouvrir frénétiquement plusieurs applications à la suite.

Quant au bloc charge de 10W fourni dans la boîte, il permet de passer de 10 à 100 % de batterie en un tout petit peu plus d’une heure et demie (41% après 30 minutes, 72 % après 1 heure).

Réseau et communication

La recherche de Wi-Fi m’a légèrement posé problème. Quand tous les autres smartphones présents à la rédaction captaient sans aucune difficulté le réseau dans nos locaux, le Honor 10 Lite s’est montré parfois capricieux et a nécessité à certaines reprises que je me déplace d’un peu moins de 3 mètres pour me rapprocher du routeur avant que la liste des réseaux disponibles ne s’active. Même constat chez moi.

Je ne pense pas que ce soit un problème matériel concernant les antennes, car de retour à mon poste de travail, le signal était toujours très bon une fois connecté. Le souci se situe plus au niveau de la réactivité de la recherche de réseau.

Pour la 4G, le Honor 10 Lite n’est pas compatible avec la bande B28 (700 MHz), ce qui peut donc poser problème si vous êtes abonné chez Free Mobile. Mis à part cela, en région parisienne, le téléphone n’a jamais eu de mal à capter le réseau Orange. Pour le GPS, je n’ai aucun souci à signaler.

Prix et disponibilité

Le Honor 10 Lite est vendu en France dans un seul coloris (bleu) au prix conseillé de 229 euros. Il s’agit donc là d’une alternative intéressante aux Honor 8X (plus convaincant) et Huawei P Smart 2019 qui coûtent 20 écus de plus pour des tailles d’écran différentes et des performances globales assez proches.

Galerie photo

Test Honor 10 Lite Le verdict

design
8
Un design classique et confortable en main, souligné par une encoche très discrète. On en attendait pas plus, on n'en a pas eu moins. Le Honor 10 Lite est un objet agréable à utiliser et qui n'a simplement pas vocation à être exhibé comme un bijou. Dommage pour le port micro-USB.
écran
8
Bien qu'il manque un tout petit peu de luminosité, l'écran de ce smartphone est de bonne facture avec un contraste élevé et une température des couleurs grandement ajustable et déjà agréable par défaut.
logiciel
7
L'esthétique désuète et les rares lenteurs ne rendent malheureusement pas hommage à l'expérience utilisateur agréable qu'offre EMUI et Android 9.0 Pie combiné. La navigation par geste et les nombreuses personnalisations sont de très bons points fort logiciel. Dommage que des applications préinstallées dispensables se soient invitées et que le téléphone ne profite pas de Widevine L1.
caméra
7
Le double appareil photo permet de capturer de belles images en journée, mais il pêche malheureusement un peu trop en faible luminosité. Sur cette tranche de prix c'est excusable toutefois. Les selfies et le mode portrait ne sont pas mauvais pour leur part, mais il ne sont pas exempts de reproches.
performances
8
Le Kirin 710 embarqué par le téléphone tient parfaitement la route. N'allez pas exiger de lui des performances de pointe, mais il fait parfaitement son travail sur les jeux gourmands en ressources et évite la surchauffe.
autonomie
7
L'autonomie du Honor 10 Lite est très correcte sans être parfaite. Le téléphone a l'avantage de ne perdre que très peu de batterie sur ses veilles et ne s’épuise pas trop rapidement au fil de la journée... sauf si vous enchaînez les applications sur de longues sessions. Le téléphone est endurant, mais il a besoin de se reposer de temps à autre.
Note finale du test 7/10
Avec une sortie assez rapprochée de celle du Honor View 20 qui décroche les étoiles, le Honor 10 Lite pourrait assez facilement passer inaperçu. Qu'importe, ses objectifs sont bien plus modestes et il les atteints donc facilement. Son design très classique mais soigné, son écran confortable et ses performances convaincantes font de lui un bon téléphone pour sa tranche prix.

Ajoutons à cela, une qualité photo satisfaisante (mais grandement améliorables) et une bonne autonomie et l'on obtient un rapport qualité/prix qui séduit par sa simplicité. Jamais transcendant, le Honor 10 Lite saura procurer une petite satisfaction. Ce n'est pas grand-chose, mais c'est déjà très bien;
  • Points positifs
    • Design soigné
    • Bel écran
    • Bonnes performances
    • Encoche discrète
  • Points négatifs
    • Photos de nuit améliorables
    • micro-USB en 2019
    • (Widevine L3)