Google vient de donner une date pour le blocage des publicités sur Chrome pour les sites allant à l’encontre des standards de la Coalition for Better Ads. Ces sites seront privés de publicité dès le 15 février.

Les publicités sur Internet sont un problème, puisque d’un côté elles sont nécessaires à la rémunération d’un grand nombre de sites, et de l’autre elles sont de plus en plus invasives aux yeux des lecteurs, toujours plus nombreux à utiliser des bloqueurs de publicités pour surfer sans être importunés. Accompagné des autres acteurs de la Coalition for Better Ads, Google a décidé de prendre le taureau par les cornes et de sévir les plus mauvais élèves en la matière en bloquant toutes les publicités sur Google Chrome sur les sites affichant des publicités jugées intrusives.

Toutes les publicités supprimées

Jusque là, le projet avait été annoncé et même aperçu dans Chrome Canary, la version expérimentale du navigateur. La firme de Mountain View vient cependant d’annoncer que cette nouvelle politique entrera officiellement en vigueur à partir du 15 février. Ce blocage affectera non seulement les publicités jugées invasives, mais aussi tous les autres espaces commerciaux des sites contrevenants, y compris ceux de Google. Notons toutefois que le site doit être en violation de ces règles depuis 30 jours au minimum pour que la menace soit appliquée.

Pour mémoire, les publicités concernées sont celles qui clignotent, qui jouent automatiquement du son, qui viennent s’afficher en surimpression par-dessus la page visitée ou qui occupent une trop grande partie de l’écran.

TheVerge note que cette date ne concorde ni avec la version 64 du navigateur, prévue pour le 23 janvier, ni avec la version 65, prévue pour le 6 mars.

L’absolution possible

Google a également révélé aujourd’hui que les sites ayant violé les standards de Better Ads pourront toujours demander une reconsidération dans le cas où ils auraient fait amende honorable et corrigé leurs espaces publicitaires.

Il faut cependant espérer que cela ne pousse pas les sites les plus cupides à trouver des moyens plus sournois de proposer leurs publicités, via du contenu sponsorisé caché par exemple.