Selon un analyste, Apple pourrait concurrencer Google (Home) et Amazon (Echo) en lançant son propre assistant domestique intelligent utilisant Siri. L’annonce serait prévue bientôt pour une sortie possible dans le courant de l’année.

Logo Apple sur Google Home

Ming-Chi Kuo, célèbre analyste du cabinet KGI réputé pour ses prédictions concernant Apple, a publié un rapport dans lequel il évoque la possibilité qu’Apple se lance dans le domaine de l’intelligence artificielle de maison. Ce nouvel appareil entrerait donc directement avec Google Home et l’Amazon Echo. Ce nouvel appareil miserait par ailleurs sur la qualité du son pour se démarquer.

Selon Kuo, cette enceinte intelligente serait particulièrement pensée pour la musique avec un son diffusé par le biais de 7 haut-parleurs et un caisson de basses. Cela se ressentirait toutefois sur le prix puisque, comme Apple en a l’habitude, l’appareil serait plus cher que les produits de la concurrence.

Un lancement prévu à la WWDC

Le rapport de KGI indique qu’il y a plus de 50 % de chances qu’Apple présente son nouveau terminal lors de la WWDC 2017, prévue pour le début du mois de juin. Des informations qui concordent avec celles obtenues par Sonny Dickson, célèbre leaker australien également très bien informé lorsqu’il s’agit de la firme de Cupertino.

Ce dernier évoque d’ailleurs un design entre le Mac Pro et l’enceinte UE Boom.

Enceinte UE Boom

Siri au cœur de la maison

Bien sûr, ce nouvel assistant domotique serait basé sur l’intelligence artificielle d’Apple : Siri. Tout comme Google Home est un dérivé de la technologie Chromecast, l’enceinte d’Apple pourrait également permettre la diffusion de contenus grâce à AirPlay.

Enfin, la partie technique serait assurée par un processeur Apple A8 ou A9, les puces respectives des iPhone 6 et 6s.

Si ces prévisions sont exactes, ce nouveau produit pourrait être disponible d’ici la fin de l’année et l’analyste Ming-Chi Kuo s’attend à ce qu’il soit produit par Inventec, la société s’occupant des AirPods. Il estime également une vente avoisinant les 10 millions d’exemplaires dès sa première année de commercialisation.