Un écran OLED se comportant comme une feuille de papier, voici ce que LG compte présenter au cours du CES 2016. Un prototype « roulable » ouvrant quelques perspectives dans le domaine des tablettes, et montrant le dynamisme de la section Display de la marque coréenne.

lg-ecran-roulable

Deux jours avant l’ouverture officielle du CES, les premiers détails concernant les présentations des différents participants au salon se précisent. C’est notamment le cas chez LG, qui compte miser notamment sur ses nouveaux téléviseurs et, plus largement, sur les écrans. Et cette fois, il n’est pas question de l’écran incurvé d’un nouveau G Flex au rayon des smartphones, mais d’un prototype d’écran suffisamment flexible pour qu’il puisse être roulé, à la manière d’une feuille de papier.

Pour l’heure, on ne sait que peu de choses de cet écran, si ce n’est que ce prototype sera bel et bien une dalle OLED – technologie dont LG s’est fait une spécialité – et que sa diagonale atteint les 18 pouces. On comprend mieux pourquoi l’été dernier, il était question d’un investissement de LG à hauteur de 825 millions d’euros dans sa division Display, justement dans le but de développer l’un de ces écrans flexibles capables de faire rêver les mobinautes comme les utilisateurs de téléviseurs. Le CES 2016 sera pour le Coréen l’occasion de montrer le résultat de ses travaux, alors même qu’il en est question depuis plus de deux ans (une vidéo datant de 2014 montrait les avancées de LG), et que Samsung poursuit ses efforts dans le domaine.

Rappelons tout de même que si un écran flexible fait rêver, il doit, pour s’adapter à des produits commercialisables, pouvoir être proposé avec l’intelligence d’objets connectés d’aujourd’hui, soit le processeur, la mémoire ou encore la batterie. Autant d’éléments qui peinent encore à trouver le chemin de la flexibilité, même si quelques nouveaux formats ont émergé ces derniers mois.