Une nouvelle rumeur d’importance vient de tomber à propos du Galaxy S6, le prochain porte-étendard de Samsung. Le constructeur coréen aurait décidé de ne plus utiliser le SoC Snapdragon 810 de Qualcomm à cause de problèmes de surchauffe.

Snapdragon-810

Cette rumeur provient du site économique américain Bloomberg, qui affirme que le Galaxy S6 serait équipé uniquement de processeurs de Samsung et non plus de Qualcomm. Samsung aurait pris la décision d’utiliser uniquement ses propres processeurs sur le Galaxy S6 et d’abandonner le Snapdragon 810. Selon Bloomberg, les tests effectués par Samsung sur le Snapdragon 810 auraient montré une trop grande tendance à la surchauffe. En remplacement, Samsung aurait donc choisi d’utiliser ses derniers processeurs en date, que l’on suppose être une nouvelle version des SoC Exynos. Samsung utilisera-t-il l’Exynos 7 octa (7420) que l’on avait déjà vu sur un leak de benchmark du Galaxy S6 ? C’est une des possibilités, le SoC de Samsung est en effet basé sur une architecture 64 bits et le constructeur a pour habitude de sortir deux versions de ses smartphones phares : l’une équipée d’un SoC Snapdragon pour les marchés occidentaux et l’autre équipée de SoC Exynos pour le marché coréen.

Bloomberg suppose, à raison, que les problèmes de surchauffe du Snapdragon 810 ne sont pas la seule raison à avoir motivé l’abandon du processeur de Qualcomm. Samsung est en effet actuellement le second fondeur de puces mobiles au monde et désire en effet moins dépendre de ses fournisseurs. Et, face à la chute de la croissance de sa division mobile, le Coréen souhaite améliorer les performances de sa division de semi-conducteurs. Samsung a justement a ouvert il y a peu une nouvelle usine dédiée aux puces à Séoul dans laquelle il a investi 15 milliards de dollars et compterait donc rentabiliser son investissement.

Les problèmes de chauffe des Snapdragon 810 ne sont pas nouveaux. En décembre dernier, des rumeurs affirmaient que des problèmes de chauffe retarderaient la mise en production du Snapdragon 810. Des rumeurs qu’avait rapidement démenties Qualcomm et qui n’ont pas empêché certains constructeurs, Xiaomi en tête, d’annoncer la commercialisation prochaine de smartphones équipés de son nouveau SoC.

Si cette rumeur s’avère fondée, l’abandon des processeurs Snapdragon de la part de Samsung est un coup dur pour Qualcomm. Samsung est actuellement le deuxième client le plus important du fondeur américain (le premier étant certainement Foxconn) et représente, toujours selon Bloomberg, près de 12 % de son chiffre d’affaires. On attendra donc la confirmation ou l’infirmation de cette rumeur au début du mois de mars prochain, la date supposée de l’annonce officielle du Galaxy S6, pour savoir si oui ou non Samsung décide de faire marche seul.