Après le Galaxy Note 7, la gamme Galaxy S pourrait perdre son écran plat au profit des écrans incurvés pour l’instant réservés à la gamme edge. Cette décision pourrait être effective dès le Galaxy S8, prévu pour 2017.

galaxy-s7-edge-10

En 2014, lors de l’IFA, Samsung annonçait non seulement le Galaxy Note 4, mais aussi le Galaxy Note Edge, le premier smartphone de la marque doté d’un écran incurvé sur le côté. Peu apprécié par la critique comme par le public, celui-ci a servi de brouillon pour poser les bases du Galaxy S6 edge dont le succès a été plus fort que ce à quoi s’attendait le constructeur sud-coréen. Poussé par cet enthousiasme autour de son nouveau-né, le géant de l’électronique a alors décliné le concept avec le Galaxy S6 edge+ et, un peu plus tard, le Galaxy S7 edge.

La fin des écrans plats

Ce mois-ci, Samsung est allé encore plus loin en annonçant une seule version du Galaxy Note 7 avec un écran courbé de chaque côté. Et cette volonté de rendre l’écran incurvé naturel sur ses smartphones pourrait bien s’étendre à la gamme Galaxy S. Au cours d’une interview, Koh Dong-jin, haut responsable de la firme, a affirmé que « Samsung estime qu’il devrait faire de l’écran incurvé sur le côté l’identité de la gamme de smartphones Galaxy S afin de fournir aux consommateurs une expérience utilisateur différente, notamment grâce à des fonctions logicielles simples d’utilisation ».

À partir du Galaxy S8, les acheteurs pourraient bien ne plus avoir le choix et être obligés de s’orienter vers un design incurvé. Pour cette décision, les ventes du Galaxy Note 7 devraient faire pencher la balance dans un sens ou dans l’autre, ce que confirme d’ailleurs un analyste interrogé par le Korea Herald à ce sujet.