Il semblerait que Sony s’apprête à dévoiler cinq nouveaux terminaux au MWC 2017 de Barcelone, dont un équipé du tout nouveau Snapdragon 835 de Qualcomm avec un écran 4K. Une information particulièrement étonnante à première vue, mais qui pourrait bien être authentique si l’on creuse un peu plus le passé de l’entreprise nippone.

Un concept d’un téléphone Sony

Cette année, on s’attend à un MWC 2017 assez décevant en termes de smartphones, puisque Samsung n’y présentera pas son Galaxy S8, notamment à cause des retards dû à l’affaire des batteries du Galaxy Note 7, mais également puisqu’il se murmure qu’aucun smartphone en Snapdragon 835 ne sera présent à l’évènement, que ce soit chez LG , Xiaomi ou chez HTC. La faute, encore une fois, à Samsung qui aurait mis la main sur la majorité de la production des Snapdragon 835, justement produite dans les usines du géant coréen.

Un Snapdragon 835, vraiment ?

Finalement, nous ne sommes pas à l’abri d’une bonne nouvelle, puisque selon le média géorgien Review.ge, Sony dévoilerait cinq terminaux lors du MWC 2017 de Barcelone, dont un smartphone équipé d’un… Snapdragon 835 de Qualcomm ! L’information est étonnante, mais pourrait être authentique, puisque Sony a l’habitude de dévoiler ses produits plusieurs mois avant leur commercialisation, et non pas quelques semaines comme le fait la concurrence. Ainsi, l’an dernier, les Sony Xperia X et X Performance ont été dévoilés au MWC en février, mais seulement disponibles à partir du milieu de l’été dans le commerce. Les terminaux étaient toutefois présents sur place ce qui nous avait permis de réaliser une prise en main. Espérons que ce soit encore le cas cette année, mais c’est tout à fait possible puisque le Snapdragon 835 était déjà visible au CES, début janvier.

Les caractéristiques techniques

Pour le reste des caractéristiques techniques, le smartphone le plus haut de gamme, nom de code Yoshino (Xperia XZ2 ou Z6 ?), intégrerait un écran UHD / 4K de 5,5 pouces (3840 x 2160 pixels comme le Xperia Z5 Premium), un Snapdragon 835, 4 ou 6 Go de mémoire vive selon la version et un capteur photo Sony IMX400. Son petit frère, le BlancBright, se « contenterait » d’une définition QHD (2560 x 1440 pixels) sur une dalle de 5,5 pouces avec un Snapdragon 653 ou 835, 4 Go de RAM et un capteur Sony IMX400. En descendant dans la gamme, le smartphone Keyaki opterait pour une dalle Full HD (1920 x 1080 pixels) pour une diagonale de 5,2 pouces, un SoC MediaTek Helio P20, 4 Go de RAM, 64 Go de stockage, un capteur 23 mégapixels à l’arrière et 16 mégapixels à l’avant. On avait justement vu passer ce smartphone il y a quelques jours via les fichiers User Agent Profile.

On termine la liste par les deux derniers terminaux : Hinoki avec son écran HD (1280 x 720 pixels) de 5 pouces, sa puce MediaTek Helio P20, 3 Go de RAM, 32 Go de stockage, une caméra de 16 mégapixels à l’arrière et 8 mégapixels à l’avant. Enfin, on trouve la dénomination « Mineo », mais sans aucune caractéristique technique, seulement son prix de vente : 350 dollars. À n’en pas douter, les cinq smartphones qui seront dévoilés au MWC 2017 devraient représenter l’offre milieu et haut de gamme de Sony, du moins pour le premier semestre 2017. Rappelons en effet que la marque avait attendu l’IFA en septembre pour officialiser le Xperia XZ, qui succédait à un Xperia X Performance alors tout récent.

À lire sur FrAndroid : CES 2017 : Qualcomm dévoile son Snapdragon 835, un puissant SoC multitâche