Comme tous les mois, l’ANFR publie son observatoire des réseaux mobiles. On s’intéresse particulièrement au réseau 4G qui est en plein déploiement en France. Au mois de février, la hausse du nombre d’antennes a été bien plus élevée que les mois précédents : le nombre de sites autorisés en 4G a augmenté de 5,4 % sur un mois.

ANFR février 2015

Cela fait de nombreux mois que les opérateurs mobiles français n’avaient pas été aussi actifs en matière de déploiement de leur réseau 4G. En effet, le réseau 4G français a bénéficié d’une hausse de 5,4 % de son nombre de supports 4G. Les mois précédents, la hausse était bien plus faible avec respectivement 2,7 et 2,8 % pour les mois de décembre et janvier. Mais les opérateurs n’ont pas tous réalisé le même effort. Il existe une disparité très importante entre les quatre opérateurs français et comme pour les mois précédents, c’est Free Mobile qui mène le train des opérateurs.

L’entreprise de Xavier Niel a déployé 14,8 % de supports 4G (un support pouvant supporter plusieurs antennes) supplémentaires sur un mois. C’est légèrement moins bien que le mois dernier puisque ce chiffre était alors de 15,6 %. Et cela ne permet pas à Free Mobile de dépasser la concurrence car l’opérateur reste bon dernier, avec 2 784 sites en service. Le second plus actif a été Orange, avec 2,5 % de sites en service supplémentaires. En termes de nombre de sites en fonctionnement, l’ancien service public est premier avec 7 171 supports.

Le réseau de SFR a lui aussi été déployé mais de manière prudente puisqu’on note une hausse de seulement 2,3 % des sites en service. Ce qui place SFR troisième dans le classement en nombre de supports puisqu’il en détient au total 3 031, soit 8,9 % de plus que Free Mobile. Enfin, Bouygues Telecom a été très frileux sur le déploiement de la 4G puisque le nombre de supports en service a augmenté de 0,6 % ! La firme de Martin Bouygues reste toujours 2e au classement final avec un nombre de sites en service qui grimpe à 6 541.

Une couverture disparate de la population

Au niveau de la couverture de la population, les chiffres commencent à dater un peu. Orange est le premier avec 74 % de population couverte (au 30 janvier dernier), Bouygues Telecom second avec 71 % (en novembre dernier), suivi de SFR avec 50 % (en novembre 2014) et Free Mobile qui referme la course. Ce dernier était à 24 % l’été dernier et avait annoncé qu’il couvrirait 50 % de la population avant la fin de l’année 2014. On attend donc maintenant des chiffres un peu plus récents de la part des opérateurs.