Facebook et WhatsApp toujours pas clairs, le moniteur de Xiaomi et le ménage de Google – L’essentiel de l’actu de la semaine

 

Facebook fait, comme souvent, l'actualité. Et c'est encore l'imbroglio autour des échanges d'informations avec WhatsApp qui est au coeur du cyclone. Xiaomi veut intensifier son implantation dans le gaming avec un moniteur à bas prix et Google fait le ménage dans les smartphones non certifiés. Retour sur une semaine Tech bien remplie.

Grâce à WhatsApp, Facebook aura bel et bien accès à certaines de vos informations privées

C’est l’épine dans le pied de Facebook depuis plusieurs jours. Depuis l’annonce d’une fusion des informations entre WhatsApp et Facebook, permettant à ce dernier de récupérer vos informations enregistrées sur le premier, la colère gronde du côté des utilisateurs. Une situation qui a fait le bonheur de Telegram et Signal, les deux messageries qui ont connu un boom de leurs inscrits, mais dont peine à se dépêtrer la firme de Palo Alto. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que la bande à Mark Zuckerberg s’y emmêle même sérieusement les crayons. En France, Facebook a confirmé que WhatsApp partageait bien votre adresse IP et votre numéro de téléphone, même sans la mise à jour des conditions d’utilisation. Sans validation des conditions d’utilisation au 15 mai, le service WhatsApp sera néanmoins inaccessible.

Xiaomi lance un écran LCD pour PC à prix vraiment accessible

Xiaomi a dévoilé en France un moniteur IPS LCD pour PC à un prix très agressif de 100 euros pour son lancement. Le Xiaomi Mi 23,8″ Desktop Monitor 1C est le second produit de la sorte lancé par la marque chinoise dans l’Hexagone. Un moniteur loin du très haut de gamme, mais qui pourrait afficher un très bon rapport qualité-prix.

Vous n’aurez peut-être plus Googles Messages dès avril

La messagerie de Google part en guerre contre les smartphones Android non certifiés. Une mise à jour de Google Messages révèle que l’application devrait bloquer certains appareils dès le printemps. Cela pourrait notamment concerner les smartphones Huawei qui peuvent utiliser une version open source d’Android, mais pas les services Google.

Les tests de la semaine

La vidéo de la semaine

Lien YouTubeS’abonner à Frandroid

Les derniers articles