Test des Samsung Galaxy Buds Pro : Samsung rattrape largement son retard

Casques et écouteurs • 2021

Les Samsung Galaxy Buds Pro ont été annoncé le 14 janvier 2021. Ils reprennent l'apparence des Galaxy Buds en y apportant une réduction de bruit active et des fonctionnalités intelligentes de partage audio avec des appareils Samsung.

 

Introduction

Après des écouteurs plutôt décevants, Samsung revient avec ses nouveaux modèles true wireless, les Samsung Galaxy Buds Pro. Intra-auriculaires et dotés d’une réduction de bruit active, ils ont tout pour faire face aux cadors du genre. On les a testés pour vous.

Les écouteurs Samsung Galaxy Buds Pro

Les écouteurs Samsung Galaxy Buds Pro // Source : Frandroid

Samsung est loin d’être un nouveau venu dans le domaine des écouteurs true wireless. Néanmoins, la firme a mis quelque temps avant de lancer ses écouteurs à réduction de bruit active. Après une première version, les Samsung Galaxy Buds Live, plutôt décevantes, le constructeur promet avoir corrigé le tir avec ses Galaxy Buds Pro. C’est ce qu’on va voir dans ce test complet.

Le test des Samsung Galaxy Buds Pro en vidéo

Fiche technique des Samsung Galaxy Buds Pro

Modèle Samsung Galaxy Buds Pro
Format écouteurs intra-auriculaires
Réduction de bruit active Oui
Autonomie annoncée 5 heures
Type de connecteur USB Type-C
Version du Bluetooth 5.0
Assistant Vocal Samsung Bixby
Prix 229 €
Fiche produit

Ce test a été réalisé avec des écouteurs qui nous ont été fournis par Samsung.

Un design à mi-chemin entre les Buds Plus et les Buds Live

Les Samsung Galaxy Buds Pro sont un peu les rejetons des Galaxy Buds Plus lancés il y a un an et des Galaxy Buds Live, sortis à l’été dernier. Il faut dire qu’il s’agit d’écouteurs intra-auriculaires, comme les Galaxy Buds Plus, mais dotés d’une fonction de réduction de bruit active. Du côté du design également, les écouteurs de Samsung vont dans la continuité de leurs deux prédécesseurs.

De gauche à droite, les Samsung Galaxy Buds Plus, Galaxy Buds pro et Galaxy Buds Live

De gauche à droite, les Samsung Galaxy Buds Plus, Galaxy Buds pro et Galaxy Buds Live // Source : Frandroid

Du côté du boîtier, les Galaxy Buds Pro tirent clairement leur inspiration du côté des modèles précédents de Samsung, les Galaxy Buds Live. Ils sont en effet logés dans un étui carré aux angles arrondis, dont la forme rappelle la boîte d’une bague ou d’un bijou. Le boîtier tient par ailleurs très bien en main ou dans une poche de jean avec ses côtés de 4,9 cm et son épaisseur de 2,7 cm, des dimensions similaires à celui des Buds Live.

Il s’ouvre par ailleurs sans trop de peine à une seule main, même si on est loin de la simplicité, presque ludique, des boîtiers des AirPods ou des Google Pixel Buds. Concernant le couvercle, Samsung propose une charnière plutôt large, mais avec un peu de jeu qui laisse craindre une légère fragilité.

Toujours concernant le boîtier des Galaxy Buds Pro, notons qu’il est tout en plastique mat, avec une couleur assortie à celle des écouteurs — noire, violet ou argenté. On va retrouver un simple logo Samsung sur le dessus, une prise USB-C à l’arrière et une LED faisant état de la batterie restante en façade. Une autre LED, à l’intérieur, va indiquer le niveau de charge des écouteurs lorsqu’ils sont rangés.

Les différents embouts fournis avec les écouteurs Samsung Galaxy Buds Pro

Les différents embouts fournis avec les écouteurs Samsung Galaxy Buds Pro // Source : Frandroid

Concernant les écouteurs en eux-mêmes, les Galaxy Buds Pro sont des modèles intra-auriculaires, comme les Galaxy Buds Plus. Concrètement, cela signifie que les écouteurs ne vont pas se loger à l’entrée du conduit auditif, comme les Buds Live, mais qu’ils sont dotés d’embouts en silicone rentrant à l’intérieur du canal.

Trois paires d’embouts en silicone sont par ailleurs proposées par Samsung en fonction de votre morphologie. On conseille évidemment d’essayer les différents embouts afin de s’assurer d’utiliser à la fois les plus confortables, mais également ceux qui proposent la meilleure isolation passive, et donc la meilleure restitution sonore.

Les Galaxy Buds Pro avec les Galaxy Buds Plus et Galaxy Buds Live

Les Galaxy Buds Pro avec les Galaxy Buds Plus et Galaxy Buds Live // Source : Frandroid

Parce que l’intérêt principal de ce format intra-auriculaire — même s’il peut gêner certains — est bel et bien de proposer une isolation sonore convaincante pour ne pas être gêné par les bruits extérieurs. Notons néanmoins que Samsung a intégré un système d’évents à ses écouteurs, comme Google avec ses Pixel Buds, permettant d’éviter l’effet bouchon. Concrètement, les Galaxy Buds Pro ne sont pas totalement isolants, puisqu’ils vont laisser passer une partie des bruits dans cet évent.

L'évent des Samsung Galaxy Buds Pro

L’évent des Samsung Galaxy Buds Pro // Source : Frandroid

Pour l’aspect esthétique des écouteurs, ils ont l’avantage de reprendre, de l’extérieur, le format des Galaxy Buds Live. Il ne s’agit donc pas d’écouteurs en forme de coton-tige, mais d’écouteurs logeant entièrement dans l’oreille. Ils sont plutôt discrets, ne laissant entrevoir qu’une partie brillante dans l’oreille. Néanmoins, il faudra s’y reprendre à plusieurs fois pour bien les loger dans l’oreille, la mise en place n’étant pas des plus intuitives.

Samsung a par ailleurs décidé d’intégrer une surface brillante à l’extérieur, sur la zone tactile, et une surface mate à l’intérieur, contre l’oreille. Les Samsung Galaxy Buds Pro sont par ailleurs plutôt confortables dans l’ensemble, même s’ils peuvent avoir tendance à appuyer sur la conque. Les écouteurs sont adaptés pour le sport avec leur certification IPX7 les rendant résistants à l’immersion à un mètre de profondeur. Néanmoins, ils ne sont pas parfaitement fixes et peuvent être amenés à se déplacer légèrement lorsque vous courez.

Des fonctions simples, mais plutôt efficaces

Pour contrôler les Samsung Galaxy Buds Pro au quotidien, c’est encore une fois par les surfaces tactiles que ça se passe. Samsung en a intégré une sur chacun de ses écouteurs. Par défaut, il est ainsi possible de mettre la musique en pause avec un appui, à gauche comme à droite, de passer à la piste suivante avec deux appuis et de revenir à la piste précédente avec trois appuis. Enfin, un appui long va permettre de modifier la réduction de bruit entre la suppression active et le mode environnant.

Les écouteurs Samsung Galaxy Buds Pro se contrôlent à l'aide de surface tactiles

Les écouteurs Samsung Galaxy Buds Pro se contrôlent à l’aide de surfaces tactiles // Source : Frandroid

Il est cependant possible de modifier ces contrôles au sein de l’application Galaxy Wearable de Samsung. C’est d’ailleurs celle-ci qui va vous permettre d’appairer les écouteurs avec le smartphone, même s’ils se mettent automatiquement en mode détection lorsque vous ouvrez le boîtier la première fois. Au sein de l’application, vous pouvez ainsi modifier les appuis longs, à gauche comme à droite. Il est ainsi possible de sélectionner l’augmentation du volume avec un appui long à droite et la diminution avec un appui long à gauche, mais aussi l’activation de l’assistant vocal, ou la lecture d’une playlist sur Spotify. Néanmoins, ce sont là les seuls contrôles qui peuvent être modifiés au sein de l’application de Samsung.

Comme on l’a vu plus tôt, l’une des principales nouveautés de ces Galaxy Buds Pro est l’intégration d’une réduction de bruit active en plus de l’isolation passive due aux embouts en silicone. En fait, les écouteurs proposent plusieurs niveaux de réduction de bruit. On peut ainsi profiter d’un mode passif classique, ne reposant que sur l’isolation passive, mais aussi d’un mode environnant qui va vous permettre d’entendre les bruits extérieurs, ou d’un mode de suppression active du bruit. Ces deux derniers modes peuvent être réglés sur plusieurs niveaux.

Pour le mode environnant, l’application Galaxy Wearable permet ainsi de régler le volume sonore sur quatre niveaux. Pour la suppression active du bruit, deux niveaux sont proposés : élevé et faible. Enfin, un mode « détection de la voix » vous permet de réduire le volume sonore des écouteurs et d’activer le mode son environnant lorsque vous parlez. De quoi vous permettre de discuter avec quelqu’un de vive voix sans avoir à sortir les écouteurs de vos oreilles si vous le souhaitez. Le mode classique se remet alors automatiquement après une dizaine de secondes.

Concernant la qualité de la réduction de bruit active, les Galaxy Buds Pro font bien mieux que les Galaxy Buds Live sortis l’an dernier. Cela dit, ça n’a rien d’étonnant tant les précédents écouteurs étaient mauvais sur ce point. Mais dans l’ensemble, c’est un résultat correct que proposent les Galaxy Buds Pro. Ils parviennent efficacement à filtrer les fréquences médiums et une partie des graves, même si la qualité est loin du niveau proposé par les Bose QC Earbuds, les AirPods Pro, les Sony WF-1000XM3 ou les Jabra Elite 85T.

Samsung est sur la bonne voie, mais a encore du chemin à parcourir avant de proposer une réduction active du bruit réellement convaincante. Comme toujours, les bruits ponctuels ont bien du mal à être filtrés, mais même les bruits sourds, comme un ventilateur, le bruit de la circulation automobile ou un lave-linge continuent à être bel et bien audibles, même avec un niveau de réduction de bruit élevé.

Les Samsung Galaxy Buds Pro offrent une réduction de bruit correcte

Les Samsung Galaxy Buds Pro offrent une réduction de bruit correcte // Source : Frandroid

Concernant le mode son environnant, il propose quant à lui une bonne restitution sonore de tous les bruits alentours. Néanmoins, même si la fonction de détection de la voix est efficace, elle souffre du même défaut que sur le casque Sony WH-1000XM4 : dès que vous vous mettez à fredonner ou même à murmurer la musique que vous écoutez, le volume sonore va baisser et le mode transparent s’activer. Ça n’est pas des plus pratique.

Parmi les autres fonctions des Galaxy Buds Pro, on peut citer le blocage des boutons dans l’application, pour éviter les appuis par erreur, la localisation des écouteurs, qui va émettre un son à fort volume, ou la balance entre l’écouteur droit et l’écouteur gauche.

Concernant la connexion sans fil, Samsung s’appuie ici sur du Bluetooth 5.0. Les écouteurs peuvent par ailleurs fonctionner individuellement l’un de l’autre. Si l’un des deux est rangé dans le boîtier, le second va se charger de transmettre les deux canaux stéréo en mono. Samsung communique par ailleurs sur une compatibilité de ses écouteurs avec le Bluetooth multipoint. En d’autres termes, il est possible d’utiliser les écouteurs connectés simultanément à un smartphone et une tablette. Pratique pour répondre à un appel lorsqu’on regarde une vidéo sur un grand écran.

Néanmoins, cette fonction est pour le moins limitée, puisqu’elle n’est proposée qu’avec des appareils Samsung sous Android. Vous ne pourrez donc l’utiliser que si vous avez déjà un smartphone et une tablette Samsung sous One UI 3.1. Par ailleurs, elle ne peut pas fonctionner avec un ordinateur. Autant dire qu’elle ne concernera qu’un nombre très restreint d’utilisateurs.

Le Bluetooth multipoint des Samsung Galaxy Buds Pro ne fonctionne qu'avec les appareils Samsung sous Android

Le Bluetooth multipoint des Samsung Galaxy Buds Pro ne fonctionne qu’avec les appareils Samsung sous Android // Source : Frandroid

Dernier point à propos de la connexion Bluetooth, la stabilité de celle-ci. Dans l’ensemble, les Galaxy Buds Pro n’ont pas trop de mal à capter le signal Bluetooth venant du smartphone, même lorsqu’il est dans une poche. Néanmoins, en posant la main sur le smartphone, dans un jean, la connexion peut devenir réellement capricieuse. Ce n’est pas un énorme défaut et c’est le cas de la plupart des écouteurs true wireless, mais ça reste néanmoins notable.

Une excellente qualité sonore

Pour restituer le son, Samsung n’a pas fait les choses à moitié. Le constructeur ne s’est pas contenté d’un seul transducteur comme c’était le cas sur les Galaxy Buds Live, mais en a intégré deux pour chaque écouteur, comme c’était déjà le cas sur les Galaxy Buds Plus. On a ainsi droit à un haut-parleur de 11 mm destiné à restituer les sons les plus graves, et à un haut-parleur de 6,5 mm de diamètre, pour les fréquences plus aiguës. Par ailleurs, Samsung précise, comme c’est le cas depuis plusieurs générations d’écouteurs déjà, que le son a été conçu en partenariat avec AKG, marque du groupe Harman Kardon que le Coréen a racheté en 2016.

La grille de haut-parleur des écouteurs Samsung Galaxy Buds Pro

La grille de haut-parleur des écouteurs Samsung Galaxy Buds Pro // Source : Frandroid

Du côté du signal Bluetooth, la firme a joué la carte de la sobriété. Il n’est pas question ici de codecs aptX ou LDAC, les Galaxy Buds Pro n’étant compatibles qu’avec les codecs audio les plus répandus, à savoir le AAC et le SBC.

Pour tester les Samsung Galaxy Buds Pro, je les ai utilisés connectés à un Oppo Find X2 Pro en activant le codec AAC et en écoutant des morceaux sur Spotify en qualité « très élevée », équivalent à du 320 kbps. Avec cette configuration, les écouteurs proposent des graves très convaincants et des médiums particulièrement détaillés. C’est notamment audible sur le titre Bad Guy de Billie Eilish. La basse en arrière-plan est particulièrement présente, sans prendre le dessus sur les médiums. Contrairement aux Galaxy Buds Live, les Buds Pro n’en font pas trop pour mettre les graves en avant.

Sur un titre plus calme comme Come Away With Me, mettant davantage en avant les médiums, la voix de Norah Jones est là aussi très détaillée. Mais ce sont les notes aiguës du piano qui ressortent le plus, avec beaucoup de netteté. Sur Thriller de Michael Jackson, là encore les aigus sont bien présents, mais le reste du champ sonore se fait ressentir lui aussi. La ligne de basse en arrière-plan est bien détachée du reste et les aigus sont particulièrement affûtés.

Les écouteurs Samsung Galaxy Buds Pro proposent un son de très bonne facture

Les écouteurs Samsung Galaxy Buds Pro proposent un son de très bonne facture // Source : Frandroid

Dans l’ensemble les Samsung Galaxy Buds Pro proposent un son solide, très bien défini et qui ne cherche pas à en mettre plein la vue uniquement avec les basses. Grâce aux deux transducteurs, les écouteurs parviennent sans problème à détacher les fréquences graves des fréquences aiguës. Même sur un titre plus complexe, comme la Symphonie numéro 5 de Beethoven, les écouteurs de Samsung parviennent à définir clairement les différents corps d’instruments. La dynamique est là aussi, avec une bonne distinction de volume entre les phases jouées en piano ou en forte.

Pour celles et ceux qui préféreraient un son plus typé, dans les graves notamment, Samsung propose un égaliseur au sein de son application. Il ne s’agit cependant pas d’un égaliseur à bandes, mais du choix entre six presets : normal (activé par défaut), amplification des basses, léger, dynamique, clair et amplification des aigus. Dommage de ne pas pouvoir affiner plus finement l’égalisation, à l’aide par exemple d’un égaliseur à cinq, huit ou dix bandes.

Les presets d'égalisation des Samsung Galaxy Buds Pro

Les presets d’égalisation des Samsung Galaxy Buds Pro

Du côté des appels vocaux, les Samsung Galaxy Buds Pro proposent une bonne captation de la voix, y compris dans un environnement bruyant. En pleine rue, ils parviendront à filtrer le ronflement de la circulation même si les sons plus ponctuels, comme le bruit d’un clavier, seront plus difficilement réduits pour votre interlocuteur.

Notons cependant un problème de taille que j’ai pu observer pendant mon test, puisqu’avec un Oppo Find X2 Pro, l’appel passait constamment entre le haut-parleur du téléphone et les écouteurs sans aucune raison logique. Un problème qui ne s’est en revanche pas posé avec un autre smartphone Samsung, le Galaxy Note 10 Lite, ni avec le Huawei P30. Le souci a été remonté auprès de Samsung, qui nous indique que les écouteurs passent bien sur un Oppo Reno 5G, mais aussi auprès d’Oppo.

Une autonomie à la hauteur, sans être incroyable

Concernant la batterie de ses écouteurs, Samsung annonce une autonomie de cinq heures avec réduction de bruit (et huit heures sans) avec 13 ou 20 heures supplémentaires grâce au boîtier de recharge.

De mon côté, j’ai pu utiliser les écouteurs sans discontinuer avec un volume à 80 % et la réduction de bruit désactivée, en mode passif, pendant 7h 20 avant de tomber à court de batterie. Plus précisément, l’écouteur droit s’est coupé après précisément 7h et l’écouteur gauche après 20 minutes supplémentaires. On est donc plutôt proche de l’autonomie annoncée par le constructeur et dans le haut du panier des écouteurs sans fil.

Pour recharger les écouteurs dans le boîtier, il faudra cette fois 1h20 avant qu’ils ne passent de 0 à 100 % de batterie. Néanmoins, ils avaient déjà récupéré 61 % d’autonomie en tout juste 30 minutes. Au bout d’une heure vingt, le boîtier avait quant à lui perdu 33 % de sa batterie, suggérant qu’il est capable d’opérer trois recharges des écouteurs au total.

Le boîtier des écouteurs Samsung Galaxy Buds Pro est doté d'une prise USB-C, mais aussi de la charge sans fil

Le boîtier des écouteurs Samsung Galaxy Buds Pro est doté d’une prise USB-C, mais aussi de la charge sans fil // Source : Frandroid

Notons par ailleurs que le boîtier des Samsung Galaxy Buds Pro peut se charger avec un câble USB-A vers USB-C fourni — sans bloc de charge — ou sans fil grâce à la compatibilité Qi. Ils peuvent donc être posés sur un smartphone compatible avec la charge sans fil inversée pour que le boîtier récupère une partie de la batterie du téléphone.

Prix et disponibilité des Samsung Galaxy Buds Pro

Les Samsung Galaxy Buds Pro sont proposés en trois coloris : noir, violet ou argenté. Ils seront disponibles dès le 29 janvier au prix de 229,90 euros.

Note finale du test
8 /10
Avec ses Galaxy Buds Pro, Samsung propose une qualité audio au niveau de ses principaux concurrents, voire supérieure. Les écouteurs sont confortables et le format intra-auriculaire apporte une isolation passive qui manquait cruellement aux Galaxy Buds Live. Mais le point le plus appréciable de ces Galaxy Buds Pro est sans nul doute leur qualité sonore. Ils proposent un son riche et très détaillé, aussi bien dans les graves que dans les aigus. Là où leurs prédécesseurs tentaient de masquer une faible qualité audio par des basses poussées à l’extrême, les Galaxy Buds Pro ont un son équilibré sur toutes les fréquences et le font savoir avec fierté.

Néanmoins, quelques petits soucis viennent entacher les écouteurs de Samsung. C’est le cas de la réduction de bruit. Contrairement aux Buds Live, elle est bien présente, mais reste bien en deçà de ce que proposent les écouteurs de Sony, d’Apple, de Bose ou de Jabra. Par ailleurs, testés avec un smartphone Oppo Find X2 Pro, les écouteurs ont du mal à assurer les appels vocaux, avec des déconnexions intempestives. Il s'agit cependant d'un souci ponctuel rencontré sur un seul smartphone.

Reste que dans l’ensemble, le confort, les fonctionnalités, le format du boîtier et surtout la qualité sonore des écouteurs en font de bons écouteurs… tout particulièrement si vous avez un smartphone Samsung.
Points positifs
  • L'excellente qualité sonore
  • Le confort
  • Les fonctions de l'application Galaxy Buds
  • La compacité du boîtier
Points négatifs
  • Les soucis pour les appels vocaux
  • L'autonomie moyenne
  • La réduction de bruit en deçà de la concurrence
  • Le Bluetooth multipoint limité

Les derniers articles