Test des Google Pixel Buds (2020) : les écouteurs true wireless en toute simplicité

Casques et écouteurs • 2020

Google Pixel Buds (2020)
8 /10

Note de la rédaction

Les Google Pixel Buds (2020) sont des écouteurs bluetooth intra-auriculaires, annonçant une autonomie maximale de 24 heures. Ils sont compatibles avec la recharge sans fil et la charge rapide via USB C (10 minutes de charge pour 2 heures d'écoute).

Où acheter le
Google Pixel Buds (2020) au meilleur prix ?

Il n'y a pas d'offres pour le moment

 

Introduction

Malgré un marché de plus en plus concurrentiel sur les écouteurs true wireless, Google a lancé ses nouveaux modèles, les Pixel Buds. Qu'il s'agisse du confort d'utilisation, du design, de la qualité sonore, de l'application ou de l'autonomie, on les a testés pour vous.

Les Google Pixel Buds

Les Google Pixel Buds // Source : Frandroid

Le test en vidéo des Google Pixel Buds (2020)

Fiche technique des Google Pixel Buds (2020)

Modèle Google Pixel Buds (2020)
Format écouteurs intra-auriculaires
Autonomie annoncée 24 heures
Version du Bluetooth 5.0
Poids 666.7 grammes
Assistant Vocal Google Assistant
Fiche produit

Ce test a été réalisé avec des écouteurs fournis par Google.

Un galet agréable à ouvrir

Présentés pour la première fois en octobre dernier lors de la conférence Made by Google, les Pixel Buds 2020 font, sans surprise, suite aux premiers Pixel Buds de la marque, lancés pour leur part en 2017. Si les nouveaux modèles reprennent le même nom que leurs prédécesseurs, ils innovent cependant par deux points principaux : d’abord, ils sont lancés en France, ensuite il s’agit de véritables écouteurs true wireless.

Les écouteurs Pixel Buds de Google

Les écouteurs Pixel Buds de Google

Il faut dire qu’en 2017, Google s’était lancé avec un peu de retard dans le domaine des écouteurs. Alors que ses concurrents commençaient à suivre la vague impulsée par Apple avec les AirPods, Google était resté cantonné à des écouteurs filaires. Certes, il s’agissait bien de modèles Bluetooth, mais les écouteurs étaient tout de même reliés entre eux par un câble qui pouvait être gênant à l’utilisation.

Pour 2020, ce sont donc des modèles true wireless, ou complètement sans fil, que Google a décidé de commercialiser. Et qui dit écouteurs true wireless dit forcément boîtier de recharge. Ce n’est pas forcément le point sur lequel on se penche en premier lors de nos tests d’écouteurs true wireless, mais dans le cadre des Pixel Buds, c’est bel et bien celui qui marque le plus. Il faut dire que le boîtier des Pixel Buds est une franche réussite avec son poids de 56,1 grammes sans écouteur et son gabarit de 63 x 47 x 25 mm. On se retrouve en effet avec un boîtier en plastique mat blanc avec une forme ronde qui n’est pas sans rappeler celle d’un petit galet. Au toucher également, l’aspect mat du boîtier est particulièrement agréable à prendre en main.

Le boîtier de recharge des Google Pixel Buds

Le boîtier de recharge des Google Pixel Buds

Ce confort de prise en main se renforce davantage encore lorsqu’on ouvre le boîtier pour découvrir les deux écouteurs. Il faut dire qu’à l’instar d’Apple, et contrairement à de nombreux concurrents, le couvercle des Pixel Buds est particulièrement simple à ouvrir à l’aide de son simple pouce. On retrouve presque la sensation qu’on peut avoir avec un briquet de type Zippo, à s’amuser à ouvrir et fermer le boîtier frénétiquement. Finalement, les écouteurs true wireless sont les hand-spinners de 2020.

On prend un malin plaisir à jouer avec le boîtier des Pixel Buds

On prend un malin plaisir à jouer avec le boîtier des Pixel Buds

Du côté des écouteurs, Google n’a pas repris le design façon coton-tige adopté par les AirPods et par de nombreux autres constructeurs, mais a préféré un format plus classique. On a donc droit à des écouteurs qui rentrent complètement dans l’oreille avec une partie qui vient se loger dans le conduit auditif avec un embout en silicone. Concrètement, les Pixel Buds ne donnent cependant pas l’impression d’être complètement des écouteurs intra-auriculaires, à condition qu’ils ne soient pas enfoncés complètement dans l’oreille, mais à mi-chemin entre des intra-auriculaires et des écouteurs open-fit. Pour profiter d’un format correctement adapté à vos oreilles, trois tailles d’embouts en silicones sont proposées. Comme toujours, pensez bien à tous les essayer afin de trouver ceux qui s’adaptent le mieux à votre morphologie et profiter ainsi d’un son plus riche.

Dans tous les cas, quels que soient les embouts choisis, ne vous attendez pas à une isolation passive exceptionnelle. Les Pixel Buds permettront d’atténuer légèrement les bruits ambiants, mais pas de les éliminer complètement. Il faut dire que Google a intégré des évents justement pour entendre ce qui se passe autour de vous et ne pas être complètement isolé. Pratique pour entendre les bruits de voiture lorsque vous allez courir, mais moins pour profiter de sa musique dans un train.

Les évents de Google Pixel Buds laissent passer les sons extérieurs

Les évents de Google Pixel Buds laissent passer les sons extérieurs // source : Frandroid

Sur les côtés de chaque écouteur, on notera que Google a intégré une surface tactile pour les contrôles, sur laquelle on reviendra plus tard. Enfin, pour en terminer sur le design, signalons que chaque écouteur est fixé une petite ailette. Celles-ci viendront ancrer les Pixel Buds dans votre oreille en se plaçant contre l’antihelix. De quoi permettre une bonne stabilité des écouteurs, même en cas de mouvements importants. Il faut dire que les Google Pixel Buds sont certifiés étanches IPX4 contre la transpiration et donc adaptés pour la course à pied par exemple.

À l’usage, on a donc des écouteurs plutôt confortables, même si on aurait préféré pouvoir choisir entre une isolation passive efficace et l’entente des bruits ambiants selon les situations.

Une application limitée en fonctionnalité

Pour l’appairage des Pixel Buds, rien de plus simple. Il faut dire que Google a repris le système des AirPods d’Apple et l’a intégré directement à ses Google Play Services sur Android. Concrètement, il vous suffira d’ouvrir le boîtier à proximité d’un smartphone pour qu’une petite fenêtre pop-up apparaisse à l’écran, vous demandant si vous souhaitez les appairer. Nul besoin donc de naviguer dans les paramètres Bluetooth a priori. Néanmoins, pour les smartphones, tablettes et ordinateurs qui ne sont pas équipés des Play Services — comme sur les smartphones Huawei récents, les iPhone ou un PC Windows — vous pouvez appuyer quelques secondes sur le bouton à l’arrière des écouteurs afin de lancer le mode appairage. Il ne vous reste alors plus qu’à chercher les Pixel Buds dans les paramètres Bluetooth de votre source. Notons néanmoins que les écouteurs ne sont pas compatibles Bluetooth multipoint et ne peuvent donc pas être connectés à plusieurs sources en même temps.

Il est tout à fait possible d’utiliser les Pixel Buds sans application, mais Google en a tout de même prévu une spécialement pour ses nouveaux écouteurs, baptisés logiquement… Pixel Buds. Cette application va vous permettre d’accéder à tout un tas de paramètres pour vos écouteurs. C’est là par exemple que vous pourrez voir d’un coup d’œil l’autonomie restante pour chaque écouteur et pour le boîtier de recharge, mais également que vous pourrez mettre à jour les Pixel Buds ou que vous pourrez gérer les différents contrôles.

Les Pixel Buds se contrôlent à l’aide de cinq gestes différents : un appui pour mettre en pause, deux appuis pour passer au morceau suivant, trois pour revenir au précédent, un glissement vers l’avant pour augmenter le volume et vers l’arrière pour revenir au titre précédent. Il est également possible de faire un appui long sur la surface tactile pour que l’assistant vocal vous lise vos dernières notifications. Il faut dire que l’intégration de Google Assistant était l’un des principaux arguments des premiers Pixel Buds, il y a trois ans. Logiquement, on le retrouve également sur la version true wireless avec la possibilité de lancer une requête à la voix, en prononçant « okay Google » ou « hey Google ». Notons néanmoins que si les contrôles sont plutôt intuitifs, on regrette qu’il ne soit pas possible de les personnaliser si on a déjà l’habitude de contrôles différents sur un autre modèle par exemple.

Le pavé tactile des Google Pixel Buds

Le pavé tactile des Google Pixel Buds // source : Frandroid

Au sein de l’application Pixel Buds, il va également être possible d’activer ou de désactiver la mise en pause automatique. Activée par défaut, cette fonction permet, comme son nom l’indique, de mettre la musique en pause lorsque vous retirez vos écouteurs. Malheureusement, elle n’est pas sans poser quelques problèmes. Après seulement deux jours de test, les Pixel Buds m’ont en effet joué des tours et l’écouteur droit ne proposait plus les sons venant du smartphone, pas plus que les contrôles tactiles. Après plusieurs réinitialisations aux paramètres d’usine et plus d’une heure de tentative, j’ai finalement résolu le problème en désactivant la mise en pause automatique, puis en la réactivant, sans souci cette fois.

Parmi les autres fonctions, on pourra noter la présence d’un mode « son adaptatif ». Il s’agit en fait, pour les écouteurs, d’analyser les bruits ambiants et d’ajuster le volume automatiquement en fonction. Si cette idée semble bonne sur le papier, et est plutôt réussie avec un changement de volume fluide et assez imperceptible à l’usage, elle est néanmoins très datée. On aurait largement préféré une réduction active du bruit qui annule efficacement les sons ambiants plutôt qu’une augmentation du volume des écouteurs, ce qui est d’autant plus gênant pour l’audition.

C’est finalement cette absence de réduction active du bruit qui vient le plus pénaliser les Pixel Buds à l’usage. Surtout que, comme on l’a vu au paragraphe précédent, l’isolation passive n’est pas non plus optimale. Finalement, on a droit à des écouteurs bien adaptés à l’écoute de contenu chez soi, mais bien moins dans le métro par exemple.

Un son particulièrement neutre

Chacun des deux Google Pixel Buds est équipé d’un transducteur — ou haut-parleur — de 12 mm. Un diamètre plutôt important pour des écouteurs intra-auriculaires. Or, dans le domaine de l’audio, qui dit diamètre important dit que le transducteur peut produire des sons à un volume plus élevé avec davantage de fréquences.

Les Google Pixel Buds proposent un son très équilibré

Les Google Pixel Buds proposent un son très équilibré // source : Frandroid

Pour les tests d’écoute de musique, j’ai utilisé Spotify avec une qualité audio « très élevée », sur un Oppo Find X2 Pro avec le codec AAC activé pour le Bluetooth 5.0. En effet, les Pixel Buds sont compatibles avec les codecs SBC et AAC pour le Bluetooth audio, mais ni avec l’aptX, ni avec le LDAC.

Concrètement, les Google Pixel Buds proposent un son plutôt neutre qui s’en sort aussi bien dans les graves que dans les aigus. Pour les basses, les écouteurs régalent en écoutant Bad Guy de Billie Eilish, avec des percussions qui frappent fort et une voix qui est bien mise en avant. Sur Boys Don’t Cry des Cure, la guitare est également bien mise en avant au début du morceau, signe que les aigus sont bien représentés. Même sur des morceaux plus complexes avant davantage de dynamique, comme la symphonie numéro 5 de Beethoven, les écouteurs s’en tirent bien, même si les instruments ont parfois tendance à se mélanger.

Le son des Pixel Buds peut parfois manquer de précision

Le son des Pixel Buds peut parfois manquer de précision // source : Frandroid

Dans l’ensemble, si les Google Pixel Buds ne parviennent pas à l’excellente qualité audio des Sennheiser Momentum True Wireless 2, ils n’ont pas à rougir de leurs performances. On a droit ici à un son plutôt neutre censé plaire au plus grand nombre. Une approche assez similaire à celle d’Apple avec ses AirPods.

Surtout, cette neutralité se ressent jusque dans l’interface de l’application Pixel Buds, puisque contrairement à nombre de concurrents, Google ne propose pas de personnaliser la courbe d’égalisation des Pixel Buds. Impossible donc de modifier la signature sonore pour obtenir un son plus poussé vers les graves ou les aigus ou simuler une courbe en W.

Concernant la qualité d’appel, les Google Pixel Buds utilisent deux microphones avec filtrage spatial, également mis à contribution pour l’appel « okay Google ». Cela ne signifie pas pour autant que les écouteurs proposent une réduction efficace des bruits alentour. Concrètement, votre correspondant entendra donc bien votre voix, qui se détachera des bruits environnants, mais cela ne signifie pas que les sons ambiants seront annulés pour lui. « C’est relou » a fini par m’indiquer un collègue que j’appelais avec des bruits de passants autour de moi.

Une autonomie très correcte et une charge efficace

Les Google Pixel Buds sont annoncés avec une autonomie allant jusqu’à cinq heures en écoute par le constructeur, et jusqu’à 2,5 heures pour les appels. Dans les faits, en partant d’une batterie complète pour chaque écouteur, j’ai pu écouter de la musique sans discontinuer pendant 5h16 avant que les Pixel Buds ne tombent complètement à court de batterie, avec un volume pourtant assez élevé, au maximum pour les écouteurs et aux deux tiers sur le smartphone.

Les Google Pixel Buds se rechargent plutôt rapidement

Les Google Pixel Buds se rechargent plutôt rapidement // source : Frandroid

Google annonce que le boîtier de recharge permet d’augmenter l’autonomie des Pixel Buds jusqu’à 24 heures, soit près de cinq recharges supplémentaires. Selon la firme, en dix minutes de recharge dans le boîtier, les écouteurs permettent de récupérer deux heures d’autonomie. En effet, en partant d’écouteurs complètement déchargés, j’ai pu récupérer 54 % d’autonomie en dix minutes. Néanmoins, le reste de la charge a été bien plus lent, puisqu’ils sont passés à 82 % en 20 minutes, à 89 % en 30 minutes, à 94 % en 40 minutes et à 100 % en 50 minutes.

Pendant ce temps, le boîtier, initialement complètement chargé, est passé de 100 à 70 % de batterie. De quoi confirmer qu’il permet bel et bien de recharger environ trois fois supplémentaires les écouteurs de Google, pour une écoute totale de plus de vingt heures lors le boîtier comme les écouteurs sont chargés à 100 %.

Les Google Pixel Buds sont compatibles avec la charge sans fil

Les Google Pixel Buds sont compatibles avec la charge sans fil

La recharge du boîtier en elle-même se fait à l’aide d’un câble USB-A vers USB-C fourni directement par Google. Comme souvent, aucun chargeur n’est cependant fourni avec les écouteurs, il vous faudra donc les charger directement sur un ordinateur ou à l’aide du chargeur de votre smartphone. Notons également que les Google Pixel Buds sont compatibles avec la charge sans fil.

Dans l’ensemble, on a donc des Google Pixel Buds avec une autonomie correcte de plus de cinq heures qui devrait largement suffire pour une utilisation tout au long de la journée. Surtout, la charge rapide permettant de regagner 54 % de batterie en 10 minutes permet de ne s’en séparer que très ponctuellement pour récupérer de la batterie.

Prix et date de sortie des Google Pixel Buds (2020)

Les Google Pixel Buds sont d’ores et déjà disponibles. Ils sont proposés pour l’instant en un seul coloris, blanc et noir, au prix de 199 euros.

Où acheter le
Google Pixel Buds (2020) au meilleur prix ?

Il n'y a pas d'offres pour le moment

Les Pixel Buds font face aux Samsung Galaxy Buds Plus, lancés à 169 euros et désormais disponibles à 150 euros, mais également aux AirPods d’Apple et aux Sony WF-1000X M3, lancés à 249 euros, mais maintenant proposés à 199 euros.

Note finale du test
8 /10
Les Pixel Buds ont enfin coupé le cordon et c'est pour le mieux. Avec ses nouveaux écouteurs, le constructeur se met enfin au niveau de ce que propose la concurrence... enfin presque.

En effet, on retrouve ici des écouteurs particulièrement simples à utiliser. C'est tout simple, cette simplicité se ressent non seulement sur la facilité d'ouverture du boîtier, particulièrement agréable à prendre en main, mais également sur l'appairage rapide, l'application sans chichi et même la qualité sonore, suffisamment neutre pour plaire à tout le monde. Simple on vous a dit.

Cela ne signifie pas pour autant que les Pixel Buds sont des écouteurs parfaits, surtout compte tenu de leur prix. En voulant tout simplifier à l'extrême, Google en a oublié quelques fonctions particulièrement utiles comme la réduction de bruit active, qu'on trouve pourtant sur des écouteurs deux fois moins chers. Un choix d'autant plus regrettable que même l'isolation passive est assez faible. On regrettera également une connexion Bluetooth parfois capricieuse.
Points positifs
  • Son très bien équilibré
  • Bonne autonomie et charge rapide
  • Boîtier de recharge agréable à prendre en main
  • Contrôles tactiles intuitifs
  • Bonne gestion des notifications
Points négatifs
  • Pas d'égaliseur intégré
  • Pas de réduction active du bruit
  • Connexion Bluetooth capricieuse

Les derniers articles

  • Test de la Fitbit Sense : le parfait compagnon santé
    8 /10

    Fitbit

    Test de la Fitbit Sense : le parfait compagnon santé

    30 novembre 202030/11/2020 • 18:30