Tinder a modifié son application Android pour pousser les utilisateurs à ne plus passer par le paiement in-app intégré au Google Play Store. De quoi éviter la « taxe Google » de 30 %. Le paiement par l’App Store est en revanche toujours en vigueur.

Ça ne « match » plus entre Tinder et Google. L’application de rencontres a reçu quelques modifications sur Android dans le but d’être plus profitable à Match Group, l’entreprise à l’origine de l’application.

Comme remarqué par Bloomberg, lorsque l’on souhaite effectuer un achat au sein de l’application Android Tinder (pour un abonnement Tinder Gold par exemple), une page s’ouvre alors pour entrer son numéro de carte de crédit, remplaçant ainsi l’ancienne pop-up du Play Store qui permettait de payer directement avec son compte Google.

Ce changement est bien sûr économique et permet à Match Group de récupérer la totalité du montant investi et non une partie amputée par la « taxe » de 30 % prélevée par Google lors des achats in-app. Cette annonce a bien évidemment été accueillie à bras ouverts par les actionnaires de l’entreprise qui ont fait grimper le titre de près de 7 % en quelques jours.

Selon Bloomberg, lorsque l’utilisateur a choisi de renseigner ses identifiants bancaires, il lui est alors impossible de revenir en arrière et de payer de nouveau avec son compte Google. Car oui, l’option est toujours proposée par une phrase « Acheter avec Google Play à la place » située sur l’écran de paiement… mais bien cachée sous le clavier qui s’ouvre automatiquement au lancement de la fenêtre, obligeant l’utilisateur à faire disparaître le clavier pour l’apercevoir.

Match Group justifie cette nouveauté par la volonté d’offrir plus de choix à ses utilisateurs. L’entreprise a cependant refusé d’indiquer si un tel choix serait également proposé aux utilisateurs d’iOS.

Une grogne générale

Tinder n’est pas la première application à chercher à se passer des moyens de paiement intégrés aux boutiques d’applications. C’était déjà le cas par exemple de Spotify Epic Games (Fortnite) ou de Netflix.

Il s’agit bien sûr là de grands noms qui n’ont plus grand-chose à craindre et qui peuvent aisément tenir tête à Google et Apple en se passant de leurs services. Il est néanmoins probable que ces décisions commencent à être suivies de plus en plus fréquemment par les développeurs d’applications qui apprécient assez peu de voir 30 % de leurs bénéfices partir gonfler le compte en banque de géants multimilliardaires.

À lire sur Numerama : Comment mieux matcher sur Tinder ? L’app de rencontres détaille son algorithme

Tinder est l’application qui plus que tout autres à démocratisé les rencontres sur smartphone. Naviguez parmi des milliers de profils d'hommes...

3 raisons de télécharger cette application

  • L'application de rencontre leader sur smartphone
  • Un concept original et ludique
  • Des profils complets liés à Instagram et Spotify