Spotify a revu ses conditions générales d’utilisation pour son abonnement Spotify Premium Famille. Désormais, une vérification sera effectuée « de temps à autre » pour vérifier que tous les membres habitent au même endroit.

Capture d'écran d'une publicité pour Spotify

Capture d’écran d’une publicité pour Spotify

Comme ses concurrents, Spotify propose un abonnement familial, permettant à six personnes différentes de profiter d’un compte Premium pour seulement 14,99 euros par mois, soit 2,5 euros par utilisateur, contre 9,99 euros pour un abonnement Premium personnel. Évidemment, certains en profitent pour frauder en se partageant ce compte entre amis et cela ne semble pas plaire à Spotify — contrairement à Netflix à qui cela ne pose pas de problème.

Le service de streaming musical vient de mettre à jour ses conditions d’utilisation. Auparavant, il était simplement précisé que « tous les titulaires de compte doivent résider à la même adresse pour être éligible à l’Abonnement Spotify Famille », tandis que maintenant les conditions sont bien plus détaillées :

A. Pour pouvoir bénéficier de l’Abonnement Premium Famille, le titulaire principal du compte et les titulaires des comptes secondaires doivent appartenir à la même famille et résider à la même adresse.

B. Lors de l’activation d’un compte secondaire Premium Famille, vous serez invité à vérifier votre adresse personnelle.

C. Nous pouvons de temps à autre demander une nouvelle vérification de votre adresse personnelle afin de confirmer que vous remplissez toujours les critères d’éligibilité.

Vous l’avez compris, Spotify s’octroie donc le droit de vérifier votre adresse de temps en temps pour être sûr que vous habitez bien sous le même toit que le propriétaire principal du compte et « se réserve le droit de mettre fin ou de suspendre l’accès au service Spotify Premium Famille ».

Beaucoup de questions en suspens

Pour gérer ce système d’adresse, Spotify passe par la recherche d’adresses Google Maps et que les données utilisées pour la vérification ne sont pas stockées. Seule l’adresse du compte principal indiquée lors de l’inscription est conservée pour la comparaison, chiffrée et non partagée avec des tiers.

L’efficacité du procédé reste cependant discutable. En effet, les conditions d’utilisation parlent bien d’adresse « saisie » et non pas de géolocalisation. En 2018, Spotify partait à la chasse aux pirates et avait tenté de vérifier la localisation des membres d’un même compte Famille en activant les données GPS. Devant la gronde des utilisateurs, le service a rapidement fait marche-arrière.

Si l’on peut indiquer n’importe quelle adresse, cela ne devrait pas vraiment régler le problème de fraude de Spotify, tandis que si l’adresse doit tout de même être proche de la géolocalisation, cela risque de poser problème durant les vacances, pour les enfants de couples divorcés ou les étudiants en internat par exemple.

Par ailleurs, dans le cas des enfants, Cnet soulève que localiser des mineurs est un problème juridique. Un problème parmi tant d’autres que Spotify devra régler pour bien mettre en pratique ses nouvelles conditions d’utilisation, d’autant qu’Apple Music, Deezer et YouTube Musique attendent au tournant.

Quel service de musique en streaming choisir en 2019 (Spotify, Deezer, YouTube Musique, Apple Music, Amazon Music) ?