Google Photos : prise en main du nouvel éditeur d’images, un Photoshop pour les nuls

 

Nous avons brièvement pris en main le nouvel éditeur photo de Google Photos afin de vous livrer un aperçu des petites améliorations qu'il propose.

L'éditeur photo de Google Photos

L’éditeur photo repensé de Google Photos // Source : Frandroid

En plus de ses nombreuses annonces — dont le très attendu Pixel 5 –, Google a aussi présenté une petite nouveauté pour son application Google Photos. Le service se dote en effet d’un nouvel éditeur d’images qui se veut encore plus puissant pour tirer le meilleur de vos clichés. La fonction se déploie aujourd’hui sur la plupart des smartphones Android, l’occasion pour nous de découvrir l’outil au travers d’une rapide prise en main.

Google Photos

Google Photos

 De grosses tuiles

Pour rappel, afin d’accéder à l’éditeur photo, il faut ouvrir l’application, sélectionner une image puis appuyer sur l’icône représentant trois curseurs en bas de l’écran (deuxième icône en partant de la gauche). De là, vous allez pouvoir apporter vos modifications ou apposer le filtre de votre choix. Une fenêtre pop-up devrait vous prévenir que vous avez bien reçu la mise à jour en évoquant « un éditeur plus pratique » grâce à ses suggestions et ses réglages plus précis.

Nouveautés éditeur de Google Photos

Google Photos fait la pub de son nouvel éditeur d’images // Source : Frandroid

Nous voilà maintenant dans l’éditeur. On remarque tout de suite un petit changement d’interface avec notamment trois grandes tuiles bien mises en évidence dans la rubrique « Suggestions ». A priori, l’option « Améliorer » est systématiquement affichée et permet d’appliquer rapidement les optimisations jugées les plus pertinentes par les algorithmes de la plateforme. Ensuite, en fonction de l’image, Google Photos propose des fonctions « Chaud », « Froid », « Portrait N&B » ou « Color Pop ».

La dernière citée est celle qui gagné ma préférence pour le moment. En un rapide clic, Google Photos fait ressortir le sujet de votre cliché en effaçant les couleurs tout autour de lui. Hélas, le résultat n’est pas toujours ultra précis. En témoignent les deux images ci-dessous. Si la silhouette de Manu (à gauche) est bien gérée, les cheveux virevoltants de Grégoire (à droite) empêchent l’application de bien comprendre où doivent s’arrêter les couleurs.

Une flopée d’options

C’est ensuite dans la rubrique « Ajuster », disponible dans le carrousel tout en bas de l’écran, qu’on retrouve le plus d’options de personnalisation. Il est ici possible d’ajouter du flou en arrière-plan sur les photos que vous n’avez pas prises en mode portrait. Tout en rappelant que c’est une simple application qui permet de faire cela, cette fonctionnalité est plutôt intéressante. Ne poussez pas le curseur jusqu’au bout cela dit, cela fera ressortir les défauts du mode bokeh.

Amusez-vous aussi à reproduire l’effet « Color Pop » grâce à l’option « Focus couleur », mais en ajustant l’intensité de celui-ci.

Attention, « Flou » et « Focus couleur » n’apparaissent pas forcément sur toutes les photos de votre galerie. À l’inverse, sur le Pixel 4a, j’ai découvert un bouton « Profondeur » — pour modifier artificiellement la profondeur de champ — que je n’ai pas trouvé sur le Galaxy Note 20 Ultra. En navigant dans ce menu, vous trouverez ensuite une panoplie de réglages pour retoucher la luminosité, les blancs, les noirs, les tons clairs, les ombres, la chaleur, la saturation, la teinte de la carnation ou encore la netteté.

Parfait pour les débutants

Il serait difficile de décrire en détail ce que chacune de ces options transforme précisément dans la photo, mais les changements sont à chaque fois bien visibles à l’œil. Google Photos se présente ainsi comme une sorte de logiciel de retouche photo plutôt complet, mais d’une simplicité simplissime qui ne perd pas l’utilisateur, même si celui-ci est un parfait débutant en la matière.

C’est une sorte de Photoshop pour les nuls. L’interface du nouvel éditeur est en outre beaucoup mieux agencée comparée à la version proposée jusque là. N’oublions pas non plus les nombreux filtres toujours de la partie pour vous faire oublier Instagram.

Les retouches en question peuvent encore grandement s’améliorer, mais il y a de fortes probabilités que les algorithmes de Google Photos de s’améliorer inexorablement mois après mois, année après année. Ce que l’application propose aujourd’hui est déjà fort convaincant, mais Snapseed a toujours notre préférence.

Avec toutes les photos que l’on prend avec son smartphone, il est pratique de les retoucher depuis notre ordinateur de poche. Nous avons donc sélectionné les meilleures applications de retouche photo sur iPhone et Android.
Lire la suite

Les derniers articles