Google Play Store : les abonnements devront être clarifiés pour les utilisateurs

 

Afin d'éviter que certains utilisateurs se fassent avoir par des conditions d'abonnement ou des offres d'essai trop floues sur le Play Store, Google a opéré une refonte importante des conditions d'utilisation pour les développeurs.

Sur le Google Play Store, plusieurs modèles d’applications cohabitent. Certaines sont gratuites, financées par la publicité, d’autres payantes en une fois, ou avec du micropaiement au sein même de l’application, ou certaines qui sont disponibles uniquement sur abonnement.

Sur ce dernier point, on pourrait penser que le système d’abonnement est suffisamment clair. En payant une certaine somme tous les mois, vous pouvez accéder au service. Néanmoins, il n’en est rien. Certaines applications proposent ainsi des jours d’essai gratuit quand d’autres permettent une utilisation de l’application en dehors de tout paiement. C’est afin de clarifier ces différentes formules que Google a annoncé une refonte des conditions de paiement régulier sur le Play Store. L’idée est ainsi « de s’assurer que les utilisateurs comprennent les conditions de l’abonnement, les termes des essais gratuits et d’offres de présentation, et comprennent commun gérer leur abonnement, y compris sa résiliation ».

Concrètement, Google souhaite ainsi que les développeurs d’applications soient plus transparents avec les conditions d’abonnement sur le Google Play Store. Cela devra passer notamment par des termes plus explicites, avec une mention du prix et de la fréquence de prélèvement, et si payer est nécessaire pour utiliser l’application dans sa totalité ou seulement certaines fonctionnalités.

Les offres d’essai dans le viseur de Google

Par ailleurs, Google veut également s’attaquer aux offres d’essai de ces abonnements. L’éditeur du Play Store impose ainsi aux développeurs de mentionner clairement la durée de l’offre, le prix proposé, les fonctions disponibles dans cette offre et la date à partir de laquelle l’utilisateur devra payer plein pot. Les développeurs auront également l’obligation d’expliquer clairement aux utilisateurs comment résilier leur abonnement s’ils ne souhaitent pas le prolonger au-delà de l’essai gratuit.

De son côté, Google joue aussi la carte de la transparence et va désormais envoyer un email aux utilisateurs avant la fin de la période d’essai pour les prévenir qu’ils seront prélevés, ainsi qu’à celles et ceux ayant souscrit à un abonnement de trois mois, six mois ou un an qu’il va être renouvelé automatiquement. La firme explique avoir conscience que cela poussera les utilisateurs à résilier, mais affirme que « cela rendra les abonnés plus engagés avec moins de demandes de remboursement ».

Ces nouvelles conditions d’utilisation sont déjà en place pour les nouvelles applications. Celles déjà proposées sur le Google Play Store devront être mises à jour d’ici deux mois.

Cela fait plusieurs années que Google intègre un système d’abonnements « in-app » regroupant différentes souscriptions aux services disponibles sur le Play Store. Bien que certains comme Netflix ou Spotify se sont émancipés de ce système, de nombreux services populaires s’en servent…
Lire la suite

Les derniers articles