Galaxy S21 : Samsung fait encore l’impasse sur une fonction d’Android, cinq ans après sa sortie

 

Samsung ne permet toujours pas les mises à jour transparentes sur ses derniers smartphones haut de gamme, cinq ans après que Google a porté cette fonctionnalité sur Android.

Le Samsung Galaxy S21 Ultra

Le Samsung Galaxy S21 Ultra // Source : Arnaud Gelineau – Frandroid

En septembre dernier, Google présentait la dernière version de son système d’exploitation mobile, Android 11. L’occasion pour l’éditeur de dévoiler certaines nouveautés prévues sur son OS mobile, qu’elles soient obligatoires ou proposées en option pour certains appareils.

L’une de ces nouveautés devait concerner les mises à jour du système d’exploitation en lui-même. Depuis 2016, Android prévoit en effet des mises à jour transparentes (seamless updates) pour certains smartphones. En d’autres termes, les constructeurs peuvent permettre une installation de la mise à jour pendant que l’utilisateur continue à utiliser son smartphone. Une fois celle-ci installée, il n’a alors plus qu’à redémarrer son smartphone ou sa tablette pour qu’elle soit prise en charge. De quoi améliorer considérablement l’expérience utilisateur et éviter les longues minutes d’installation au redémarrage de l’appareil que les utilisateurs connaissaient jusqu’à présent.

On pouvait espérer que les principaux constructeurs de smartphones profiteraient de cette possibilité pour l’intégrer à leurs appareils les plus haut de gamme, mais il semble qu’il n’en soit rien. Comme l’indique le site Android Police, Samsung a en effet choisi de faire l’impasse sur cette fonctionnalité sur ses nouveaux Galaxy S21, S21 Plus et S21 Ultra.

Une fonction toujours proposée en option aux constructeurs

Il faut dire que si cette fonctionnalité avait un temps été envisagée comme obligatoire pour les constructeurs avec Android 11, Google a finalement fait marche arrière et ne la propose plus qu’en option. « Nous pouvons confirmer que le Samsung Galaxy S21 ne prend pas en compte les mises à jour transparentes », indique Android Police.

Près de cinq ans après le déploiement initial de cette fonctionnalité pour les smartphones Android, Samsung se refuse donc toujours à la proposer sur ses propres appareils. Un caractère rendu obligatoire par Google aurait permis de fluidifier l’installation de ces mises à jour avec Android 11, mais il n’en est finalement rien. Pour Android Police, l’absence de cette fonctionnalité peut être particulièrement frustrante pour les utilisateurs : « Cela signifie que les téléphones Samsung perdent beaucoup de temps comme briques inutiles durant l’installation de ces mises à jour. C’est une frustration mineure, mais elle reste légitime alors que tant d’autres appareils supportent cette fonctionnalité ».

Après plusieurs versions Developer Preview et phases Bêta, Android 11 est désormais disponible dans sa version stable. Liste des nouveautés, smartphones compatibles… retrouvez tout ce qu’il faut savoir sur cette nouvelle version du système mobile.
Lire la suite

Les derniers articles