Les abonnés de Free pourraient bien perdre l’accès aux chaînes d’Altice (BFMTV et RMC) dès ce soir, à moins que Free paye 4 millions d’euros ou qu’un autre accord soit trouvé entre les deux acteurs.

Depuis plusieurs mois déjà, une véritable guerre médiatique oppose certains grands groupes média et certains acteurs du secteur des télécoms concernant les droits de diffusion des chaînes sur les box internet. Si la plupart ont trouvé des accords, notamment parce qu’il s’agit bien souvent des mêmes dirigeants des deux côtés (Altice possède BFM TV et SFR, Bouygues possède Bouygues Telecom et TF1, etc.), il reste toujours un trublion qui n’en fait qu’à sa tête : Free.

Si le fournisseur d’accès d’Iliad a, semble-t-il, trouvé un terrain d’entente avec la plupart des chaînes, le bras de fer l’opposant à Altice continue. Le CSA et le Tribunal de Grande Instance ont tranché : si Free souhaite continuer à diffuser BFMTV et les chaînes RMC (RMC Story, RMC Découverte…), il doit payer des droits à Altice, ou bien s’acquitter d’une amende d’un montant de 100 000 euros par jour d’infraction à compter du… 27 août.

Une coupure imminente

À moins d’un accord trouvé dans la journée entre les deux groupes, les abonnés Freebox devraient donc perdre l’accès à ces chaînes ce soir à 23h59. Selon les informations du quotidien Les Échos, les tractations entre les deux géants n’ont pas avancé et la maison-mère de SFR réclame toujours 4 millions d’euros par an à Free pour la reprise de ses signaux et l’accès à ses services de rattrapage. Un prix que Free n’est apparemment pas prêt à payer pour le moment.

Avec ses 6,5 millions de clients, Free compte bien peser suffisamment dans la balance pour faire craquer Altice, dont les chaînes, gratuites, ne vivent que par la publicité. Par ailleurs, un blocage de la part de Free pourrait bien inciter d’autres acteurs à faire de même, notamment Orange, qui a pour sa part 10 millions d’abonnés à ses services internet.

Après Free, Altice (BFM, RMC) pourrait couper ses chaînes chez Orange