ChatGPT aurait volé la voix de Scarlett Johansson et le démenti fait grincer des dents

 

La voix de Sky, l'assistant créé par OpenAI pour ChatGPT, ressemble étrangement à la voix de Scarlett Johansson. L'actrice accuse la firme d'avoir volé sa voix malgré un refus explicite de sa part.

OpenAI semble décidément avoir du mal avec le consentement, la loi et le droit d’auteur d’une manière générale. La société responsable de ChatGPT est d’ores et déjà poursuivie en justice par le New York Times pour avoir utilisé illégalement les données du média. Elle est également accusée d’avoir entrainé son IA de génération de vidéo Sora sur les millions de vidéos YouTube. Interrogés sur le sujet, les représentants d’OpenAI bottent en touche en ne souhaitant ni infirmer ni confirmer les sources de l’entrainement de Sora.

Désormais, c’est une affaire encore plus explosive qui atterrit sur le bureau de l’équipe juridique de la firme, puisque c’est Scarlett Johansson en personne qui met la firme sous le feu des projecteurs en l’accusant du vol de sa voix. L’actrice semble avoir de bonne raisons d’être mécontente au vu de la réaction de Sam Altman, le patron d’OpenAI.

Scarlett refuse, Sam le fait quand même ?

D’après Scarlett Johansson, l’actrice a été contactée par Sam Altman en personne au mois de septembre 2023 en vue de la préparation de GPT Voice. Il s’agit de ce nouvel assistant vocal dont une démonstration bluffante a été faite le 13 mai 2024. En septembre donc, Sam Altman demande à Scarlett Johansson, qui a notamment incarné la voix de l’IA du film Her, si elle souhaitait prêter sa voix pour l’assistant nommé « Sky ». Pour l’homme d’affaires, la voix de Scarlett Johansson serait idéale pour rassurer les utilisateurs et faire le pont entre la tech et le monde artistique.

L’actrice indique avoir explicitement refusé après mure réflexion et pour des raisons personnelles. Cependant, son entourage comme la presse a noté l’étrange ressemblance de la voix de GPT Voice avec son interprétation de l’IA dans Her, et donc sa propre voix, au point de lui demander si elle était associée avec OpenAI.

Comme elle le note dans un communiqué envoyé au média NPR, Sam Altman ne cache pas cette ressemblance puisque l’intéressé a publié un tweet le 13 mai lors de la présentation de GPT Voice avec le simple mot « her », en référence au titre du film et à la fameuse IA doublée par Scarlett Johansson.

Le culot de Sam Altman ne s’arrête pas là. Il aurait recontacté l’agent de Johansson seulement 48 heures avant la présentation de GPT Voice pour demander à nouveau l’autorisation d’utiliser sa voix. Sans même attendre de réponse de la part de l’agent, la démo était en ligne et la voix utilisée.

Sam Altman dément, mais sans convaincre

Devant la publication des accusations de Johansson, Sam Altman et OpenAI ont réagi avec la publication d’un démenti.

La voix de Sky n’est pas celle de Scarlett Johansson et n’a jamais été conçue pour lui ressembler. Nous avons recruté la voix de Sky avant de prendre contact avec Mme Johansson. Par respect pour Mme Johansson, nous avons cessé d’utiliser la voix de Sky dans nos produits. Nous sommes désolés pour Mme Johansson de ne pas avoir mieux communiqué.

Un démenti qui peut faire lever le sourcil à plus d’une personne. Si la voix de Sky n’a « jamais été conçue pour lui ressembler », pourquoi est-ce que Sam Altman a cherché à contacter Johansson à deux reprises ? Si l’actrice prêtant sa voix à Sky a été recrutée avant Johansson et n’a aucun rapport avec l’actrice, pourquoi est-ce que OpenAI consent à retirer la voix de Sky de ses produits ? Si la voix de Sky n’a jamais été conçue pour ressembler à la voix de Johansson, pourquoi est-ce que le résultat final ressemble autant à la voix de l’actrice ?

Compte tenu des précédentes accusations à l’encontre d’OpenAI concernant le droit d’auteur, on doit avouer qu’on a du mal à être convaincu par le démenti publié par Sam Altman. Espérons que cette affaire permettra d’y voir plus clair sur les méthodes d’OpenAI.


Le saviez-vous ? Google News vous permet de choisir vos médias. Ne passez pas à côté de Frandroid et Numerama.

Les derniers articles