Allons-nous parler d'iOS 14 alors qu'iOS 13 est à peine déployé sur les iPhone ? Oui, car ce concept sonne très vrai.

Généralement, les concepts d’interfaces ou d’appareils répondent aux attentes des utilisateurs. Là, ce concept d’iOS 14, la version de l’OS de l’iPhone théoriquement prévue en 2020, intègre de nombreuses fonctions que l’on retrouve déjà sur Android.

Premièrement, l’Always-on-display (ci-dessus) existe depuis des années sur Android. On pouvait retrouver cette fonction sur les premiers smartphones à écran AMOLED de Samsung, elle permet d’afficher des informations lorsque l’écran est en veille en profitant des caractéristiques des écrans OLED. Ces dalles consomment très peu d’énergie dans cette configuration étant donné que chaque pixel peut être désactivé individuellement.

Ci-dessous, le créateur de ce concept a imaginé qu’iOS 14 permettra de sélectionner des apps par défaut sur diverses fonctions essentielles : navigateur web, SMS, musique, navigation… ce qui est déjà possible sur Android, macOS et Windows 10. On imagine tout de même difficilement Apple déployer cette fonction, d’ailleurs il est déjà possible pour les développeurs d’apps de proposer différentes options en fonction des actions (choisir un navigateur pour ouvrir une page web par exemple).

Applications par défaut

Le mode Split View permet d’afficher deux applications en même temps, ce qui est déjà possible sur iPad et évidemment sur Android. Ce mode d’affichage est particulièrement utile sur les grands écrans de smartphones pour gagner en productivité.

Le mode Split View

Il y a de nombreuses autres fonctions présentées dans la vidéo ci-dessous, comme la possibilité de positionner les icônes librement sur le lanceur d’apps, le multi-comptes, le clavier avec des GIF, une nouvelle fenêtre pour les appels entrants… évidemment, des fonctions que l’on retrouve déjà sur Android.

Les concepts répondent très souvent aux attentes des utilisateurs, mais Apple a sans doute des raisons de prendre d’autres décisions pour iOS 14. Apple s’inspire de ses concurrents, mais peut-on en vouloir à Apple alors que ses concurrent s’inspirent également largement des réussites de la firme de Cupertino ?

iOS 13 est là : tout ce qu’il faut savoir avant de lancer la mise à jour sur son iPhone