Pourquoi Discord mise sur la France : un service unique, loin de la toxicité des réseaux sociaux

 

Discord va communiquer fortement en France pour gagner à se faire connaitre. Un service encore indépendant et très loin des réseaux sociaux plus malveillants.

 

Comme la plupart des services tech, Discord a grandement bénéficié des années Covid. Quand le monde ne pouvait plus sortir, le service est devenu le lieu de retrouvaille pour de nombreux amis. Un compagnon idéal quand ils s’occupaient de leur île sur Animal Crossing, qu’ils apprenaient à faire du pain, ou pour animer des soirées sur Among Us.

Discord est aussi un service unique en son genre. Un réseau social sans vraiment en être un, et surtout une sorte d’ode au web des années 90 qui retrouve tout son sens en 2022.

Devenir le rendez-vous de vos passions

Nous avons pu nous entretenir Jesse Wofford, directeur du marketing produit, à l’occasion du lancement de la première campagne de communication de Discord en dehors des États-Unis. Cela se passera en France, et on pourra donc découvrir des publicités pour Discord dans le métro de grandes villes, à la télévision ou en pré-roll sur les services en ligne.

Ça c’est pour le contexte, mais ce n’est pas vraiment la campagne marketing d’un service en ligne qui nous intéresse ici. C’est plutôt l’identité même de Discord à une époque où l’on ne parle plus que des géants de la tech. Le service est toujours mené par une firme indépendante et détenue à titre privée, sans être coté en bourse.

Ce qui est intéressant avec Discord, c’est la capacité pour des communautés de se réunir facilement autour d’un sujet commun : un jeu vidéo, un projet, un streamer ou un passe-temps. Chacun peut créer son petit cocon et y inviter ses amis. Avec le récemment lancé AutoMod, Discord propose même des outils pour définir ses propres règles de fonctionnement. On est donc loin des problèmes de harcèlement si courant sur les réseaux sociaux ouverts au public comme Twitter ou Facebook.

Discord joue d’ailleurs sur deux échelles différentes. D’un côté, les petits serveurs de moins de 15 membres. Ils représentent 90% des serveurs Discord en ligne. On imagine qu’il s’agit de serveur permettant à quelques camarades de s’aider dans les devoirs, ou à un groupe d’amis pour organiser des soirées.

De l’autre, il y a les plus grands serveurs, ceux avec des dizaines de canaux de discussions. Ils représentent une faible part des serveurs, moins de 1% sont publics, mais potentiellement beaucoup d’utilisateurs. Eux ont une nouveauté tout appropriée depuis quelques jours : les forums.

Comme un air de nostalgie

Discord réunit donc deux lieux de rendez-vous privilégié des années 90 : les chats en ligne façon IRC et les bons vieux forums. Quelque chose qui avait un peu disparu à l’ère des réseaux sociaux, comme les sites « persos » dédiés à des jeux précis ou des hobbies (certains se souviendront peut-être des sites hébergés par Free, Wanadoo ou encore Lycos).

Avec les salons de forums, Discord fait renaitre un outil adapté à un besoin qui n’avait pas totalement disparu. Pour les communautés, c’est un outil supplémentaire d’interaction, pour des discussions sans doute plus longues ou qui reviennent régulièrement, mais qui ne demandent ni thread ni canal dédié.

Ces derniers mois, Discord a multiplié ce genre de fonctions permettant aux administrateurs de créer un serveur à leur image. Aujourd’hui, ils ont à leur disposition les canaux textuels, vocaux, les appels vidéos avec partage d’écran, les conférences, les forums, les fils de discussion, etc.

Et la France ?

Au-delà de la campagne marketing pour la France, Discord devrait aussi s’investir dans les semaines à venir sur des événements locaux. Bien sûr, la marque a mentionné la Paris Game Week qui se tiendra en novembre.

Il est également question de pousser les universités à adopter le service pour proposer des lieux communs en ligne pour les étudiants.

Quand on sait que 67 % des serveurs Discord en France ne sont pas des serveurs dédiés aux jeux vidéo, ce qui rentre parfaitement dans la stratégie d’extension du service, on comprend tout l’intérêt de la marque pour le pays. N’hésitez pas à rejoindre le serveur de Frandroid.


Pour nous suivre, nous vous invitons à télécharger notre application Android et iOS. Vous pourrez y lire nos articles, dossiers, et regarder nos dernières vidéos YouTube.