Facebook, Microsoft, Amazon et Linux s’unissent pour vaincre Google Maps

Et même TomTom

 

Un groupement d'acteurs de la tech dont Amazon, Microsoft, Meta et la Linux Foundation ont décidé de s'unir pour s'attaquer à l'un des plus gros services de Google : la cartographie.

Source : Tamas Tuzes-Katai via Unsplash

Voilà une alliance qui pourrait bien faire du mal à Google sur le long terme. Le média Techcrunch nous informe que plusieurs géants de la tech ont décidé d’unir leurs forces pour concurrencer l’hégémonie de Google Maps.

La Linux Foundation est au centre de l’équation : elle souhaite créer une alternative interopérable et open data aux données cartographiques de Google Maps. Au-delà du service pour trouver un restaurant proche de chez soi ou un itinéraire, Google Maps est un service payant et très couteux pour les développeurs d’applications.

Overture Maps Foundation : TomTom de la partie

C’est donc la plupart des concurrents de Google qui vont s’unir au sein de cette nouvelle Overture Maps Foundation ouverte par la Linux Foundation. On y retrouve Amazon Web Services, Meta (Facebook), Microsoft (qui propose Bing Maps) et même le spécialiste du GPS TomTom. Chacun de ces acteurs proposait son propre service de cartographie ou possède des données en lien avec la cartographie. Par exemple de nombreux restaurants ont une page sur Facebook.

Avec Overture Maps Foundation, ils créent une sorte de pot commun où chaque acteur pourra partager ses données dans l’espoir de créer un service plus pertinent que Google Maps. On peut noter l’absence d’Apple de cette alliance. Le géant de la tech propose pourtant un service Apple Plan de plus en plus pertinent.

Et OpenStreetMap ?

D’après l’Overture Maps Foundation, il n’y a pas de concurrence avec OpenStreetMap dont le fonctionnement se rapproche davantage d’un Wikipédia : des internautes peuvent contribuer aux données du service. Overture se concentre uniquement sur les données elles-mêmes et ne souhaite pas créer une communauté d’utilisateurs.

Il s’agit donc de deux solutions complémentaires, et l’Overture Maps Foundation souhaite proposer ses données aux contributeurs d’Open Street Map de façon ouverte.

Une première version en 2023

Le consortium désire sortir une première version de ses données dans la première moitié de l’année 2023. Le code source de la plateforme sera libre et distribué avec une licence MIT sur GitHub. Les développeurs d’applications pourront ensuite exploiter ces données pour leurs services. On peut imaginer Uber ou Huawei adopter ce type de données très rapidement.


Chaque matin, WhatsApp s’anime avec les dernières nouvelles tech. Rejoignez notre canal Frandroid pour ne rien manquer !