Opera GX : le navigateur gaming s’offre une compatibilité Discord et une meilleure gestion des ressources PC

 

Un an après son lancement, le navigateur de jeu Opéra GX renforce ses possibilités. Après avoir déjà intégré Twitch, WhatsApp ou encore Facebook Messenger, il ajoute la prise en charge de Discord et la gestion des ressources.

L’intégration de Discord dans le navigateur Opera GX // Source : Opera

Opera continue son focus autour des joueurs PC. Un an après avoir lancé Opera GX, son navigateur pour PC conçu à destination du gaming, l’entreprise suédoise améliore encore ses possibilités.

Discord et Twitch nativement intégrés à Opera GX

Après avoir déjà intégré Twitch pour faciliter le streaming comme le chat, Opera GX ajoute la prise en charge de Discord dans sa mise à jour anniversaire en cours de déploiement. « Nos utilisateurs ont demandé un support natif Discord dans le navigateur, alors le voici. Chacun peut désormais se connecter plus facilement à sa communauté sur n’importe quel sujet », a déclaré Maciej Kocemba, le créateur d’Opera GX.

Opera a depuis longtemps voulu penser son navigateur gaming comme outils de communication avec l’intégration native déjà de WhatsApp, Facebook Messenger ou encore Instagram dans la barre latérale. Plus besoin d’aller les ouvrir dans des onglets pour discuter avec ses amis.

Pour faciliter encore mieux la conversation, le navigateur dispose de la fonctionnalité « Video pop-out » pour afficher la vidéo en haut d’autres pages web ou même d’un jeu pour mieux utiliser le chat ou les assistances de jeu. Ce sera notamment pratique dans le GX Corner, le portail sur les jeux vidéo pour visualiser les trailers tout en cherchant des informations (calendrier des sorties, agrégateur d’offres, jeux gratuits, etc.).

Un navigateur pour économiser des ressources

Parmi les nouvelles fonctionnalités, Opera GX embarque également une fonction « Hot Tabs Killer ». Elle permet aux joueurs d’éliminer plus facilement les onglets qui mobilisent le plus de ressources. D’un clic, vous pourrez en prendre connaissance et les fermer pour ne pas surcharger le PC.

Cette nouveauté s’ajoute à celle d’Opera GX déjà pensé pour alléger la navigation et le fonctionnement du PC. Les utilisateurs peuvent ainsi fixer la quantité de CPU et RAM utilisée par le navigateur, limiter la bande passante.

Un mode sombre même pour les pages web non prévues

Alors que le monde sombre a la cote sur les smartphones notamment, Opera GX passe au noir aussi. La fonction « Force Dark Pages » va diminuer la luminosité de n’importe quelle page web pour éviter un aveuglement si vous jouez dans l’obscurité. Et ce, même si la page n’a pas été forcément conçue pour cela. C’est le navigateur lui-même qui modifie le style du site pour assombrir les arrière-plans clairs. La fonction est en bêta dans un premier temps et il faut l’activer pour qu’elle s’automatise.

Mais si vous voulez tout de même voir de la couleur dans votre environnement, il est possible d’ajuster les couleurs de surbrillance du navigateur, qui est intégré à Razer Chroma. Les couleurs de surbrillance des périphériques pourront alors correspondre à celles du navigateur.

Opera GX est une émanation gaming du navigateur Opera, utilisé par plus de 360 millions de personnes dans le monde. Se voulant innovant dans sa proposition, il inclut notamment des outils gratuits comme un VPN, un bloqueur de publicité, un portefeuille Crypto ou des espaces de travail différenciés pour regrouper les onglets par thème.

L’intégration de Twitter dans le navigateur Opera

Et parmi les nouveautés, on trouve dans sa barre latérale l’intégration native de Twitter, une première sur un navigateur. La version déployée le 24 juin donne un accès plus rapide au réseau social et à ses fonctionnalités. Opera avait préalablement testé l’intégration d’Instagram. Plus de 20 % de ses utilisateurs ont alors opté naturellement basculé du site web à la fonction intégrée au navigateur.

Opera

Opera

Les derniers articles