L’affaire entre Huawei, Google et les États-Unis jette un voile sur l’avenir du Mate X, le smartphone pliable de la marque chinoise. Or, son plus grand concurrent, le Samsung Galaxy Fold, a lui aussi rencontré des obstacles importants. Deux produits pour deux faux départs.

2019 est une année vraiment particulière. Au cours des derniers mois, on a vu Samsung, le leader du marché mobile, présenter son Galaxy Fold. Dans la foulée, Huawei en a fait de même avec son Mate X. Deux smartphones pliables très médiatisés dont les actualités ont été suivies par un grand nombre de personnes.

Nous avons été nombreux à opposer le Samsung Galaxy Fold au Huawei Mate X. Et pour cause : il s’agit d’une lutte entre deux géants aux philosophies bien différentes dans la conception de leurs produits respectifs. Or, les antagonistes partagent au moins un point commun outre le fait que ce sont des smartphones pliables : ils doivent tous les deux faire face à d’importants déboires qui ont retardé leur commercialisation, ou qui menacent de la faire.

Huawei Mate X sans Google ?

Vous n’êtes sans doute pas passé à côté : Huawei est dans le collimateur du gouvernement des États-Unis et ce dernier a demandé à toutes les entreprises américaines de mettre un terme à leurs relations commerciales avec la marque chinoise. C’est ainsi que Google a dû retirer la licence Android accordée au constructeur.

Les futurs appareils de Huawei seront ainsi privés des services Google tels que le Play Store. On a donc forcément une pensée pour le Huawei Mate X. Précisons toutefois que le smartphone pliable a déjà profité de l’expertise de Google sur sa partie logicielle et qu’il y a des chances qu’il puisse sortir avec une version d’Android pleinement équipée.

Cela ne réglerait toutefois pas totalement le problème puisque même si les smartphones déjà existants de Huawei continuent de fonctionner avec les services Google et de recevoir les patchs de sécurité, ils n’auront pas droit aux mises à jour majeures d’Android poussées par la firme de Mountain View. En d’autres termes, le Mate X a tout intérêt à ce que les tensions avec le gouvernement américain s’apaisent. Le sursis récemment accordé pourrait être un signe positif.

Samsung Galaxy Fold, retour à l’envoyeur

Sur les réseaux sociaux, plusieurs personnes ont affirmé, sur le ton de la plaisanterie, que les soucis de Huawei devaient faire le bonheur de Samsung. Cela est peut-être vrai, peut-être pas. Ce qui est sûr en revanche, c’est que le géant sud-coréen a déjà fort à faire de son côté avec son smartphone pliable. À l’heure actuelle, le Galaxy Fold aurait déjà dû être commercialisé, mais des soucis repérés auprès de testeurs américains ont poussé le constructeur à rappeler tous les produits pour corriger les problèmes.

Samsung promet que le retard pris ne sera pas trop conséquent et a même déjà modifié certains détails pour améliorer le Galaxy Fold.

Lien YouTube S’abonner à FrAndroid

Aucun vainqueur

Huawei s’était sans doute réjoui en voyant la sortie du Galaxy Fold être reportée et Samsung ne va probablement pas se plaindre du fait que l’avenir du Mate X est partiellement remis en cause. Mais alors que l’on s’attendait à une course mémorable entre les deux smartphones pliables, on semble plutôt se diriger vers deux faux départs.

Même si la disqualification est loin d’être à l’ordre du jour, aucun des concurrents ne s’est arrogé la victoire pour le moment.

Huawei, Android, Google et les États-Unis : toutes les réponses à vos questions