Pour poursuivre son développement, Apple collaborerait avec la banque d’investissement Goldman Sachs pour commercialiser une carte bancaire estampillée Apple d’ici la fin de l’année.

Apple continuerait sa lancée dans la commercialisation de services. Selon le Wall Street Journal, relayé par Engadget, Apple et la banque d’investissements Goldman Sachs seraient en train de collaborer afin de commercialiser une carte bancaire physique d’ici la fin de l’année. Les premières phases de test, réservées aux employées, devraient commencer dans les prochaines semaines.

Apple s’appuierait sur le service Marcus, une banque en ligne du groupe Goldman Sachs. Cette plateforme ne propose pas de carte à ses utilisateurs pour l’instant, mais plutôt des prêts et des comptes épargne. Le fruit de cette collaboration permettrait à Apple de sortir son propre service de paiements. Pour Goldman Sachs, on imagine que l’intérêt se trouve dans le rayonnement d’Apple, qui permettrait à cette banque de proposer ses services à un public plus large. Un projet qui aurait un coût pour Goldman Sachs : près de 200 millions de dollars destinés à renforcer le service client et créer le système interne de paiement.

Cette carte bancaire serait bien évidemment compatible avec les services Apple Pay et Wallet, permettant de stocker virtuellement vos cartes sur votre téléphone ainsi que payer avec celui-ci. Engagdet avance même que l’interface graphique mobile de cette banque ressemblerait à ce qu’il se fait déjà sur l’application Santé. À savoir des cercles, indiquant la répartition de vos dépenses au cours d’une période selon certaines catégories (énergie, alimentation, loisirs, etc).

On apprend également que la carte bancaire d’Apple permettrait de cumuler du cashback : lors d’un achat chez un commerçant partenaire, 2 % de la somme serait déduite et recréditée sur votre compte. Un cashback qui fonctionnerait aussi sur les produits Apple, incitant ainsi les clients à s’équiper des appareils de la marque à la pomme.

Vers un Apple des services ?

Avec des ventes d’iPhone décevantes selon Tim Cook, la firme de Cupertino semble chercher de nouvelles formes de revenues, notamment dans les services. Depuis plusieurs mois maintenant, de nombreuses rumeurs circulent concernant un abonnement payant au service Apple News, ainsi qu’un service de vidéo à la demande made in Apple. Certaines de ses rumeurs devraient être éclaircies le 27 mars, lors de la prochaine conférence Apple.

À lire sur FrAndroid : Apple : l’uniformisation des applications iOS et macOS approche