Apple rappelle aux possesseurs d’iPhone 5, d’iPad de quatrième génération et de modèles antérieurs de mettre à jour leurs appareils vers iOS 10.3.4 avant le 3 novembre pour éviter de perdre des fonctionnalités importantes.

C’est une chose très honorable de garder son vieux smartphone aussi longtemps que possible, ou d’acheter des modèles d’occasion ou reconditionnés. Mais si vous disposez encore d’un iPhone 5, d’un iPad de quatrième génération ou d’autres produits Apple datant de 2012 ou 2011, il va falloir les mettre à jour pour qu’ils puissent continuer à profiter des services de base.

Un bug comme à l’an 2000

Dès juillet dernier, Apple avait publié deux mises à jour d’iOS 10 et iOS 9 pour ses anciens modèles. Celles-ci servaient à corriger un bug de type « an 2000 » dans les vieux récepteurs de localisation par GPS, qui peut causer des anomalies dans la date et l’heure du système. Non patchées, ces perturbations sont lourdes : elles peuvent empêcher le fonctionnement de l’App Store, de la navigation web, des clients d’e-mail ou du service iCloud.

Les vieux appareils Apple à connectivité mobile seront affectés par le problème à partir du 3 novembre 2019 si la mise à jour iOS 10.3.4 n’est pas installée. D’autres fabricants ont vu des soucis similaires arriver sur leurs anciens modèles dès le 6 avril 2019. Pour les objets à la pomme datant d’avant l’été 2012, tels que l’iPhone 4s et les versions cellulaires de l’iPad 2, de l’iPad 3 et du premier iPad mini, la mise à jour iOS 9.3.6 s’avère nécessaire.