Amazon Prime Video diffusera la Ligue 1 jusqu’en 2024

Très joli but à 663 millions d'euros !

 

Après Roland-Garros ou encore la NFL, Amazon Prime vient de réaliser un joli coup en s'adjugeant les droits de la Ligue 1 de football jusqu'en 2024. Huit rencontres seront diffusées par journée. Et Amazon hérite aussi de la majorité des matches de Ligue 2. Malgré deux matches de L1 accordés, Canal+ a jeté l'éponge.

Amazon est décidément sur tous les fronts sportifs. Après avoir obtenu des droits de matches NFL, le championnat de football américain, à prix d’or, et récupéré notamment la diffusion du tournoi de Roland-Garros, la firme (encore) de Jeff Bezos vient de réussir un joli coup en France en s’emparant des droits de Ligue 1.

Selon L’Equipe, Amazon Prime va ainsi pouvoir diffuser huit rencontres du Championnat de France de football dès la prochaine saison. Le géant américain récupère ainsi les droits de diffusion abandonnés avec perte et fracas par Mediapro en cours de saison. Mais surtout, Amazon Prime dame le pion aux experts du secteur, Canal+ et BeIn Sport, les anciens diffuseurs qui avaient uni leurs efforts pour contrer l’offre.

Vers une offre comprise dans Amazon Prime ?

Moyennant 663 millions d’euros annuels promis jusqu’en 2024 aux clubs concernés, Amazon marque là un bien joli but dans sa conquête de la diffusion d’événements sportifs. Le tournoi de Roland-Garros, actuellement diffusé sur Amazon Prime Video, est un bon exemple de la mobilisation des forces vives qu’Amazon peut réussir (consultants et journalistes de renom récupérés des diffuseurs précédents comme Eurosport).

La Ligue 1, mais aussi la Ligue 2 dont la société récupère aussi des rencontres, devrait venir compléter l’offre de plus en plus dingue du service de streaming vidéo… inclus dans l’offre Amazon Prime. Sans supplément donc quand Mediapro réclamait 25,90 euros par mois (avec 1 an d’engagement) ou 29,90 euros (sans engagement) à ses abonnés. Mais les contours de l’offre reste à définir pour les abonnés.

Canal+ critique le choix de la LFP et jette l’éponge

Selon la répartition décidée ce vendredi par la Ligue de football professionnelle, Amazon hérite donc de huit rencontres par journée. Les deux autres (samedi 21h et dimanche 17h) devaient aller à Canal+ contre 332 millions par an de 2021 à 2024. Mais la chaîne cryptée a finalement refusé le pack. Dans un tweet, elle a même critiqué le choix de la LFP d’accepter la proposition d’Amazon « au détriment de celles de ses partenaires historiques ».

[Communiqué]
CANAL+ se retire de la Ligue 1
⤵️ pic.twitter.com/Cqeq3b3n0r

— CANAL+ Group (@canalplusgroupe) June 11, 2021

La L2 atterrit également dans la besace américaine pour 250 millions d’euros annuels sur la même période, pour une partie des matches du championnat, BeIn Sport complétant la diffusion et le pactole reversé en droits aux clubs.

Même si les clubs de l’élite percevront moins que la somme mirobolante promise l’été dernier par Mediapro avant que l’aventure vire au cauchemar (1,2 milliard d’euros annuels), la proposition d’Amazon semble plus solide pour eux et plus séduisante pour les fans de foot. Et bien plus intéressante pour doper les abonnements à Amazon Prime. Tout le monde va être content (ou presque).

Comme l’avait annoncé en amont Bloomberg, Amazon a racheté les studios de cinéma Metro-Goldwyn-Mayer ; l’information a été confirmée. Une énorme acquisition qui devrait beaucoup profiter au service Prime Video.
Lire la suite

Les derniers articles