Pas le choix, Apple demande enfin notre consentement pour diffuser ses publicités personnalisées

Face aux plaintes, Apple ajuste le tir

 

La bêta 8 d'iOS 15 réservait une surprise : Apple demande enfin le consentement de ses utilisateurs pour diffuser ses publicités personnalisées. Jusqu'à maintenant, ils ne respectaient pas la réglementation sur la protection des données personnelles, dont le RGPD. La firme américaine n'a donc pas attendu que la CNIL prenne en charge la plainte déposée par France Digitale pour modifier le comportement de ses iPhone et iPad.

Source : Kevin Canlas sur Unsplash

Source : Kevin Canlas sur Unsplash

Pour rappel, et vous l’avez certainement vu depuis le déploiement d’iOS 14.5 et son App Tracking Transparency, la demande de consentement pour le suivi publicitaire est obligatoire sur iPhone et iPad. Apple ne respectait pas sa propre règle et plus globalement la réglementation sur la protection des données personnelles, dont le RGPD.

Depuis plusieurs mois, Apple fait donc l’objet de plaintes pour pratique antitrust. La plainte la plus médiatisée est celle de l’association française France Digitale qui a déposé une plainte devant la CNIL (Commission nationale de l’informatique et des libertés) pour violation des règles de l’Union européenne vis-à-vis de la confidentialité et des règles régissant la concurrence. Apple ne serait pas tenu aux mêmes exigences que les autres développeurs d’applications en matière de confidentialité et du traitement des données de suivi des utilisateurs.

Il était possible de désactiver la collecte de données depuis ses propres applications en vue d’y afficher des publicités ciblées, mais il fallait passer par les réglages de l’iPhone. Par défaut, Apple avait donc votre consentement.

Changement de comportement sur iOS 15 bêta 8

Après l’installation de la bêta 8 d’iOS 15, que vous pouvez installer sur votre appareil, nous avons eu la surprise de découvrir une demande de consentement lors de l’ouverture de l’App Store. Il semble s’agir d’une mise en conformité alors même que la CNIL ne s’est pas encore prononcée sur la plainte déposée par France Digitale.

Voilà la fenêtre qui apparaît lors du lancement de l’App Store après l’installation d’iOS 15

Voilà la fenêtre qui apparaît lors du lancement de l’App Store après l’installation d’iOS 15

Vous pouvez toujours modifier ces réglages depuis Général > Confidentialité > Publicités d’Apple. Notez que le consentement semble demandé dans certains pays, comme la France, mais ce n’est pas le cas aux États-Unis.

Pas le choix, Apple demande enfin notre consentement pour diffuser ses publicités personnalisées

Ce n’est pas encore parfait pour Apple

Il est à noter que même si Apple semble se mettre en conformité vis-à-vis des réglementations sur les données privées, il ne s’applique pas les mêmes contraintes qu’aux autres applications. En effet, il n’applique pas l’App Tracking Transparency à ses propres services. Les autres applications tierces doivent demander à la fois le consentement et l’App Tracking Transparency, comme vous pouvez le voir avec l’application de 20 minutes sur iOS.

Double consentement pour les éditeurs tiers

Double consentement pour les éditeurs tiers

Les derniers articles