Apple vous conseille Android, si vous voulez télécharger des apps en dehors de l’App Store

 

Apple se bat sur plusieurs fronts. Le fonctionnement actuel de l'App Store pose problème pour la libre concurrence, néanmoins l'impact des procès pourrait changer les fondements même du fonctionnement de la boutique qui équipe l'iPhone et l'iPad. Le PDG d'Apple, Tim Cook, a évoqué le sujet lors d'un événement organisé par le New York Times. Il s'oppose totalement à l'ouverture d'iOS.

En plein milieu de divers procès et débats, les tensions autour de l’App Store sont très fortes. Le PDG d’Apple, Tim Cook, vient de déclarer que les clients qui souhaitent télécharger des applications devraient envisager d’acheter un appareil Android car l’expérience offerte par l’iPhone‌ « favorise leur sécurité et leur confidentialité ».

Un message clair de Tim Cook

Lors de l’événement DealBook organisé par le New York Times (et relayé par MacRumors), Tim Cook a déclaré que les clients ont déjà le choix entre vouloir une plate-forme sécurisée et protégée ou un écosystème qui permet le sideloading (chargement latéral en français, soit le téléchargement d’apps et de jeux en dehors du magasin officiel).

Je pense que les gens ont ce choix aujourd’hui, Andrew, si vous voulez vous débrouiller, vous pouvez acheter un téléphone Android. Ce choix existe lorsque vous entrez dans une boutique. Si cela est important pour vous, alors vous devriez acheter un téléphone Android. De notre point de vue, ce serait comme si j’étais un constructeur automobile qui expliquait à un client qu’il est préférable de ne pas mettre d’airbag et de ceintures de sécurité dans ma voiture. Il ne penserait jamais à faire ça aujourd’hui. C’est juste trop risqué de faire ça.

Tim Cook a carrément comparé le sideloading à un constructeur automobile qui vendrait une voiture sans airbag ni ceinture de sécurité, affirmant que ce serait trop ​​risqué.

Le PDG d’Apple en a profité pour citer, à nouveau, des études Nokia 2019 et 2020 Threat Intelligence Reports, où les conclusions expliquent que 98 % des logiciels malveillants mobiles ciblent les appareils Android, en moyenne « 15 à 47 fois plus » que les logiciels malveillants ciblant l’iPhone.

Pour rappel, Apple est la cible de multiples enquêtes et procès à travers le monde concernant l’App Store. C’est en Corée du Sud où l’issue des échanges pourrait mener à des changements drastiques. Le mois dernier, le pays asiatique a adopté de nouvelles règles interdisant aux propriétaires de plates-formes de limiter les développeurs à n’utiliser qu’un seul mode de paiement pour les achats intégrés.

Le verdict est finalement tombé dans le procès opposant Apple à Epic, partageant les torts et sanctionnant chaque partie tout en lui donnant raison sur d’autres points. Sur le papier, Epic semble avoir gagné en…
Lire la suite


Pour nous suivre, nous vous invitons à télécharger notre application Android et iOS. Vous pourrez y lire nos articles, dossiers, et regarder nos dernières vidéos YouTube.

Les derniers articles