Apple AirTags : vous faire pister à votre insu va devenir plus compliqué

 

Alerté du mauvais usage qui pouvait être fait des AirTags, détournés de leur fonction première pour devenir des mouchards, Apple prend des mesures pour renforcer la sécurité de ses balises Bluetooth et éviter le pistage intempestif.

Apple AirTags
Source : FRANDROID – Anthony WONNER

Les balises Bluetooth sont une excellente invention pour retrouver vos objets perdus, l’endroit où vous avez garé votre vélo ou votre véhicule, vos clés sous le canapé… Après Tile et bien d’autres, Apple et Samsung sont entrés dans la danse en s’appuyant notamment sur la force de frappe de leurs smartphones et le parc installé pour pister avec encore plus de précision leurs propres AirTags ou SmartTags.

« Pister », c’est bien là le problème pour certains. Car si les balises Bluetooth partent d’une bonne intention, elles ont aussi été parfois détournées de leur utilisation initiale par quelques individus mal intentionnés. Et notamment les AirTags qui ont vu leur usage détourné à des fins criminelles ces derniers temps. Alors Apple a pris les choses en main pour ajouter des garde-fous.

Des AirTags plus faciles à repérer en cas de pistage

Dans un message parvenu à la rédaction, on apprend ainsi que de nombreuses améliorations vont être apportées au niveau des alertes de pistage notamment. « Le pistage est depuis longtemps un problème sociétal que nous avons pris très au sérieux dans la conception de l’AirTag », explique Apple. « C’est aussi pourquoi nous avons innové en créant le tout premier système d’alerte proactif en cas de pistage. »

Si quelqu’un glisse un AirTag dans votre sac à votre insu, vous serez alerté par une notification sur votre iPhone si l’individu malveillant est éloigné de vous. Si vous avez un smartphone Android, la balise va se mettre à sonner au bout d’un moment pour vous avertir (de même avec l’iPhone au bout de quelques heures). Ainsi, vous êtes averti d’un acte mal intentionné. Seulement, cela vaut aussi si on vous a volontairement confié un trousseau de clé ou un sac embarquant un AirTag.

Apple AirTags
Le AirTag mesure à peine 3 cm de diamètre pour 11 grammes // Source : FRANDROID / Melinda DAVAN-SOULAS

Forte de ces différents constats, la marque à la pomme a donc retravaillé ses alertes de sécurité et renforcer la protection contre le pistage. Les prochaines mises à jour logicielles vont ainsi apporter plusieurs correctifs et améliorations :

  • La localisation du AirTag suspect va être peaufinée. Avec un iPhone 11, iPhone 12 ou iPhone 13, il sera alors possible de le retrouver avec précision, en sachant à quelle distance et dans quelle direction il se trouve, comme vous le feriez avec votre propre balise Bluetooth (signal sonore, haptique et visuel).
  • La notification d’AirTag inconnu à proximité va s’enrichir d’un son ou d’informations de localisation précises si la balise vous suit. Cela peut être utile si le son émis par l’AirTag est étouffé ou son haut-parleur trafiqué ;
  • Le temps de détection d’un AirTag suspect vous suivant va être réduit afin de prévenir plus rapidement la victime ;
  • Le volume du bruit émis par l’AirTag va être augmenté pour être plus rapidement détectable.

Un travail de proximité avec les autorités pour signaler

Apple a également travaillé avec les forces de l’ordre pour faciliter les signalements, précise la firme californienne. Il est ainsi possible de retrouver aisément le propriétaire d’un AirTag au numéro de série unique et qui est forcément jumelé à un identifiant Apple. « Apple peut fournir les renseignements concernant le compte jumelé en cas d’assignation ou de requête valide émanant des forces de police », prévient l’entreprise, se félicitant au passage d’avoir ainsi contribué à diverses arrestations et inculpations.

Un document en ce sens a même été élaboré pour faciliter la connaissance des informations à communiquer.

Apple AirTags suivi stalking
Si vous détectez un AirTag ne vous appartenant pas, vous pouvez le signaler // Source : FRANDROID

Parmi les ajouts des mises à jour, il y aura notamment un message d’avertissement aux utilisateurs. Dès la configuration, ils sauront que l’utilisation d’un AirTag comme moyen de pistage est « un crime dans de nombreux pays » et que ses informations peuvent être transmises aux autorités en cas de suspicion.

Rappeler aussi que la sécurité et la confidentialité sont au cœur de la conception de l’AirTag n’est pas tout. Montrer que l’on agit, c’est mieux. Apple montre qu’il prend le sujet au sérieux, en tout cas pour les utilisateurs de ses produits qui vont profiter de ses améliorations. Si vous êtes sur Android, vous n’êtes pas non plus oubliés ni plus faciles à traquer. Une application nommée Tracker Detect a été conçue pour savoir si un AirTag vous piste. Seul problème : il faut penser à l’installer et à la lancer. Un obstacle à l’utilisation, même si fort heureusement, cela ne devrait pas vous servir souvent.


Pour nous suivre, nous vous invitons à télécharger notre application Android et iOS. Vous pourrez y lire nos articles, dossiers, et regarder nos dernières vidéos YouTube.

Les derniers articles