Apple rachète Mira, qui faisait de l’AR pour Nintendo et l’US Air Force

Parfait pour perfectionner le Vision Pro ?

 

Apple a confirmé avoir racheté la start-up californienne Mira, spécialisée dans la réalité augmentée. Cette acquisition intervient parallèlement à l'annonce du casque Apple Vision Pro le 5 juin dernier.

Le casque d’AR Mira Prism, employé principalement dans le secteur professionnel // Source : Mira

Difficile d’être passé à côté, Apple annonçait le 5 juin dernier, à l’occasion de sa WWDC 2023, son casque de réalité augmentée Apple Vision Pro. Ce que l’on apprend aujourd’hui, c’est que dans le même temps, la firme finalisait le rachat d’une start-up californienne spécialisée justement dans les technologies d’AR : Mira Labs. Cette dernière s’est notamment fait connaître pour son casque de réalité augmentée Mira Prism, basé sur l’intégration d’un smartphone. On sait également qu’elle dispose de contrats avec Nintendo (les casques d’AR du parc Mario World, c’est elle), mais aussi avec l’Armée américaine.

Comme souvent pour les acquisitions menées par Apple, les modalités pécuniaires de l’accord trouvé avec Mira n’ont pas été dévoilées. Mira a toutefois levé environ 17 millions de dollars depuis sa création, ce qui nous donne une idée approximative de sa valeur. Selon deux anciens employés de Mira approchés par The Verge, un lien ténu existerait par ailleurs entre Mira et Apple, Jony Ive, ex-designer en chef d’Apple, ayant d’après eux officié en tant que conseiller auprès de la start-up. Une information qui ne nous renseigne toutefois pas davantage sur le rachat en lui-même.

Apple s’attache les services de Mira, spécialiste de l’AR

Ce que l’on sait en revanche, c’est qu’Apple a visiblement embauché au moins 11 employés de Mira dans le cadre de l’acquisition. C’est du moins ce que l’on peut déduire d’un post privé partagé sur Instagram par Ben Taft, CEO de Mira, et consulté par The Verge. Du côté d’Apple, on se fend tout juste du communiqué idoine et surtout habituel dans ce genre de situations : « Apple achète de temps à autre des entreprises technologiques plus petites, mais nous ne discutons généralement pas de notre objectif ou de nos projets », a sobrement indiqué la firme.

Source : Mira

On ignore donc si Apple continuera à honorer les contrats que Mira a signés avec Nintendo et l’Armée américaine. Dans le détail, la start-up fournit ses casques pour l’attraction Mario Kart au sein des parcs de Nintendo au Japon, et dans les studios Universal de Los Angeles. Le Mira Prism est alors employé pour afficher des personnages virtuels et des objets du jeu permettant d’enrichir l’attraction au fur et à mesure de la progression, explique The Verge.

Quant au contrat militaire de Mira, il n’est pas négligeable lui non plus. La start-up a notamment un accord signé avec l’US Air Force pour un montant chiffré à un peu plus de 700 000 dollars selon des registres officiels du gouvernement américain. Cet accord permet à Mira de fournir des casques Mira Prism Pro aux pilotes de la Travis Air Force Base (situé entre San Francisco et Sacramento, en Californie). Ces derniers y sont entre autres utilisés pour afficher des instructions aux pilotes concernant leurs équipements, lit-on.


Le saviez-vous ? Google News vous permet de choisir vos médias. Ne passez pas à côté de Frandroid et Numerama.