Alors que le conflit économique entre Washington et Beijing a fortement handicapé Huawei, Tim Cook estime quant à lui que son entreprise Apple ne sera pas sanctionnée par la Chine.

Crédits image : Markus Spiering

La guerre politico-économique entre la Chine et les États-Unis compte déjà Huawei parmi ses victimes. Mais est-ce qu’Apple pourrait aussi subir des dégâts ? C’est une question à laquelle il faut forcément songer.

La Chine a déjà indiqué qu’elle serait prête à contre-attaquer, mais aussi de restreindre l’accès des États-Unis à certaines matières premières. Malgré cela, Tim Cook reste serein. Dans une interview accordée à CBS News, le patron d’Apple a expliqué que son entreprise n’avait pas du tout été ciblée dans ce conflit entre le président Donald Trump et les autorités chinoises. « Et je ne m’attends pas à ce que cela se produise, pour être honnête », a-t-il ajouté.

La journaliste en face de lui rappelle qu’une hausse de 25 % sur l’iPhone Xs ajouterait 160 dollars au prix du produit et lui demande si cela n’affecterait pas les ventes. Ce à quoi Tim Cook répond :

Bien sûr que si. J’espère que ça n’arrivera pas. Et je ne m’attends pas à ce que cela arrive. Je sais que les gens pensent que l’iPhone est fabriqué en Chine. L’iPhone est assemblé en Chine. La vérité est que l’iPhone est fabriqué partout. C’est fait partout.

Il ajoute par ailleurs que le pays qui augmenterait les taxes douanières serait celui qui en souffrirait le plus.

Enfin, soulignons que même le fondateur de Huawei ne souhaite pas de représailles contre Apple, estimant que cela ne servirait pas sa cause.