Apple : les ventes d’iPhone trébuchent au profit de l’iPad, de l’Apple Watch et des services

Les ventes d'iPhone s'étiolent peu à peu, tandis que l'iPad, l'Apple Watch et les services ont la cote sur les derniers résultats d'Apple.

 

Apple a dévoilé ses résultats pour le quatrième trimestre de son année fiscale 2018-2019. Des résultats supérieurs aux prévisions, que le groupe doit en partie aux ventes d'iPad, d'Apple Watch et à ses services... l'iPhone, lui, sonne la retraite avec des ventes en recul de 9 % sur un an, mais représente encore la moitié des revenus d'Apple.

Crédit : Andy Wang / Unsplash

L’iPhone est encore loin d’être une star déchue chez Apple, mais ses meilleures années sont désormais bel et bien derrière lui. S’il totalise toujours à lui seul un peu plus de la moitié des revenus du groupe de Cupertino pour le quatrième trimestre 2018-2019 (dont le bilan est disponible depuis ce 30 octobre), le smartphone à la pomme voit ses ventes baisser de 9 % en un an (pour se limiter à « seulement » 33,36 milliards de dollars). Une dynamique amorcée il y a quelques années, et qui avait notamment contraint Apple, l’année dernière, à ne plus dévoiler publiquement son volume de produits vendus.

Objectifs atteints

La pomme peut néanmoins compter sur les ventes de ses iPad, de ses Apple Watch, ainsi que sur ses services pour donner du relief à ses derniers résultats.

Avec des ventes supérieures de 17 % à celles enregistrées l’année dernière sur la même période, l’iPad fait forte impression sur le bilan d’Apple pour ce quatrième trimestre –, et ce même s’il ne représente « que » 4,66 milliards de revenus. La division « Wearables, Home, and Accessories » du géant californien peut-elle aussi compter sur des ventes en hausse, cette fois de 54 % par rapport au quatrième de l’année fiscale précédente (pour des revenus estimés à 6,53 milliards de dollars). Les Apple Watch ont donc la cote et s’imposent comme un important levier de croissance.

Les efforts d’Apple entrepris dans le secteur des services, et la diversification prônée par Tim Cook continuent par ailleurs de porter ses fruits. Les services proposés par le groupe lui rapportent ainsi 12,5 milliards de dollars ce trimestre, soit une progression de 18 % en un an. Notons que cet été déjà le bilan était assez semblable.

De manière globale, Apple signe au bout du compte un trimestre légèrement plus fastueux que prévu, avec 64 milliards de dollars de revenus glanés en lieu et place des 62,99 milliards initialement pressentis. Des résultats qui n’ont toutefois eu pratiquement aucun impact en bourse, note TechCrunch.

Les derniers articles

  • Quelles sont les meilleures liseuses en 2019 ?

    Guides d'achat

    Quelles sont les meilleures liseuses en 2019 ?

    14 décembre 201914/12/2019 • 15:00