Les résultats financiers d’Apple pour le deuxième trimestre 2019 sont tombés. On peut y constater une baisse des ventes d’iPhone, mais Tim Cook avance que les ventes d’iWatch et de services contrebalancent ces pertes.

Comme le veut la tradition, ce trimestre financier n’est pas nécessairement le meilleur pour Apple. Il faut dire que la marque a généralement une actualité peu mouvementée sur cette période, préférant les annonces en début et en fin d’année.

Fin de période oblige, il est aussi temps pour Apple de dévoiler ses résultats sur le deuxième trimestre 2019. Et l’on peut observer de nouvelles tendances au sein de l’entreprise…

Les ventes d’iPhone chutent une nouvelle fois

Nous avions déjà observé une baisse des ventes d’iPhone, et ce trimestre n’a pas été clément avec les smartphones de la marque. Elle enregistre en effet une chute de 13 % de ses ventes mondiales comparativement à l’année précédente, pour un segment qui représente désormais moins de la moitié des revenus de l’entreprise sur ce trimestre. Les revenus de l’entreprise sont toutefois stables, ne connaissant qu’une amélioration de 1 % sur l’année précédente.

Tim Cook s’est naturellement exprimé en session questions/réponses sur ces résultats, et voit le positif de cette situation. Si les ventes d’iPhone chutent, ses services comme Apple TV ou Apple Pay continuent de grandir et contrebalancent désormais les pertes du segment smartphone. De même, les ventes d’Apple Watch et d’AirPods sont excellentes. Les MacBook se portent également bien, et la sortie du prochain Mac Pro prévue pour l’automne devrait leur redonner de l’élan.

Le CFO d’Apple Luca Maestri s’est ensuite étendu sur le prochain trimestre. Apple a annoncé avoir confiance en un bon trimestre, et ce dernier explicite que la marque compte sur la croissance continue des secteurs hors iPhone pour cela. Cela marque l’une des rares fois où l’entreprise ne se base plus intégralement sur le hardware pour sa croissance.