Prise en main du MacBook Air 2020 : premières impressions sans révolution

Une partition maîtrisée

L'Apple MacBook Air 2020 est un ordinateur portable officialisé en mars 2020. Il reprend la solution introduite par les derniers MacBook Pro, avec une amélioration du clavier qui s'inspire de celle introduite par le MacBook Pro 16. Il est équipé d'un CPU Intel Core i3 ou i5 de dixième génération épaulé par 8 Go de RAM et dispose désormais de 256 ou 512 Go de stockage flash.

 

Introduction

Le MacBook Air 2020 est mon premier Mac. Voici mes premières impressions sur le nouvel ultraportable d'Apple.

Photo du MacBook Air

Le MacBook Air 2020// Source : Cassim Ketfi pour Frandroid

Le MacBook Air est l’un de ces produits ayant créé dans son sillage tout un marché, celui des ultrabooks. En perte de vitesse après s’être entêté à imposer un clavier défectueux sur tous ses ordinateurs portables, Apple revient en 2020 avec une nouvelle copie beaucoup plus solide sur le papier.

C’est l’occasion pour moi de tester mon premier MacBook. En attendant un test complet, voici d’abord mes premières impressions du MacBook Air 2020.

NB : Cette prise en main a été effectuée avec un appareil acheté par un membre de l’équipe de Frandroid.

Un design Apple particulièrement abouti

Le MacBook Air est un MacBook. En disant cela, on a déjà décrit l’essentiel de son design tant ici Apple ne fait que consolider ses acquis sans tenter de réinventer sa recette.

Un design intemporel//Source : Cassim Ketfi pour Frandroid

Un design intemporel//Source : Cassim Ketfi pour Frandroid

Vous ne trouverez donc pas de clavier détachable ou d’écran tactile ici, mais un PC construit dans une seule pièce d’aluminium gris, constitué d’aluminium 100 % recyclé, un clavier, un large trackpad et un écran entouré de… bordures.

Le trackapad

L’encoche, un détail bien pratique//Source : Cassim Ketfi pour Frandroid

Si l’on s’attarde un peu plus sur le design il y a quand même quelques éléments à mentionner. D’abord, et cela peut sembler être de l’ordre du détail, mais il montre justement l’importance que les ingénieurs de la marque peuvent y prêter : il est possible d’ouvrir la machine avec un seul doigt. L’encoche sous le trackpad, ainsi que l’équilibre du poids entre la base du PC et l’écran permet cela.

Les bordures du Macbook Air

Les bordures autour de l’écran//Source : Cassim Ketfi pour Frandroid

L’écran parlons-en, les bordures sont tout de même bien plus épaisse que ce que l’on retrouve aujourd’hui sur des PC même milieu de gamme. Apple a fait des progrès à ce sujet au cours des récentes années, mais on est loin du compte.

Le design du MacBook Air n’est donc pas particulièrement innovant, mais on pourra au moins se dire qu’il est ici parfaitement maîtrisé. Le PC se manipule facilement, il est léger, et son design ne se met pas en travers de l’utilisateur.

Alors ce clavier magique ?

Le Magic Keyboard est l’une des grandes nouveautés de ce MacBook Air. Certains l’ont déjà découvert sur le MacBook Pro 16 pouces qui l’a inauguré quelques mois auparavant.

La disposition du clavier Mac

La disposition du clavier//Source : Cassim Ketfi pour Frandroid

Premier Macbook oblige, difficile pour moi de m’adapter à la disposition des touches proposées par le Mac. Comme souvent, Apple fait les choses dans son coin et n’a donc pas le même clavier que les PC sous Windows, pourtant part écrasante du marché. Si le clavier est bien AZERTY, toutes les autres touches sont disposées différemment ou ne fonctionnent pas comme sur un clavier Windows.

Cela reste une question d’habitude, et on n’en tiendra pas vraiment rigueur. Le souligner permet simplement d’informer ceux qui ne connaissent pas les PC d’Apple.

Le plus important est qu’ici Apple semble, dans les premières heures où j’ai pu l’essayer, proposer un clavier de qualité. Les touches répondent bien, mais ne font pas trop de bruit, avec un clavier pourtant assez fin. Cerise sur le gâteau, le rétroéclairage est toujours là.

On peut noter que le clavier ne prend pas toute la largeur de la machine, mais les ingénieurs ont bien utilisé tout l’espace à leur disposition et on a donc deux haut-parleurs entourant le clavier.

Le bouton TouchID du Macbook Air

Le bouton Touch ID//Source : Cassim Ketfi pour Frandroid

Le clavier intègre aussi Touch ID, le capteur d’empreinte développé par Apple qui permet l’identification biométrique et le paiement avec Apple Pay. Le bouton est un peu petit, mais je n’ai rencontré aucun souci d’identification pour le moment.

Connectique incohérente

Ceux qui suivent l’actualité des smartphones le savent déjà, Apple a fait beaucoup parler en 2016 lorsque la marque a eu le « courage » d’abandonner le port jack 3,5 mm sur son iPhone 7. On est donc un peu désemparé, mais soulagé, de voir le standard audio toujours avoir sa place sur le MacBook Air.

Le port jack

Le port jack 3,5mm est toujours là//Source : Cassim Ketfi pour Frandroid

Dommage pour les fans de l’écosystème Apple qui auront peut-être des écouteurs Lightning. Eux n’auront pas le droit de connecter leurs écouteurs Apple sur un MacBook Apple.

S’ils ont un iPhone 11, ils pourront au moins connecter ou recharger leur iPhone directement sur l’un des ports USB-C du MacBook. Apple fait en effet l’impasse sur tout port USB-A classique sur sa machine, et il faudra donc des adaptateurs pour la plupart des périphériques.

Les ports USB-C du MacBook Air

Que de l’USB-C et pas de ports USB-A//Source : Cassim Ketfi pour Frandroid

Soulignons en revanche la compatibilité des deux ports USB-C avec la meilleure technologie disponible à ce jour, le Thunderbolt 3 à 40 Gbit/s.

Nouveau processeur Intel

Apple profite toujours des changements de générations chez Intel pour renouveler sa gamme de machines. Ici le MacBook Air 2020 accueille donc des processeurs Intel Core de 10e génération.

Sur notre modèle nous avons le droit à un Intel Core i5 1030NG7, architecture Ice Lake, gravé en 10 nm et composé de 4 coeurs (8 threads) cadencés de 1,10 GHz à 3,5 GHz en mode turbo.

La lettre N dans le nom du processeur indique qu’il s’agit d’un modèle uniquement commercialisé par Intel pour Apple, inaccessible aux autres fabricants d’ordinateurs. La fréquence du processeur est légèrement supérieure au modèle Core i5 1030G7 classique (de 0,8 GHz à 3,2 GHz) au prix d’une dissipation thermique qui passe de 9W à 10W chez Apple.

L’un des intérêts de la plateforme Ice Lake d’Intel est l’intégration de nouvelles technologies comme le Wi-Fi 6. Malheureusement, Apple fait l’impasse sur cette norme réseau et reste sur un combo Wi-Fi 5 et Bluetooth 5.0, qui a malgré tout fait ses preuves. Dommage, car les concurrents passent tous ou presque au Wi-Fi 6. Là encore un choix incohérent pour Apple puisque l’iPhone intègre aussi cette nouvelle norme réseau.

Pour aller plus loin
Tout savoir sur le Wi-Fi 6

Un prix contenu pour du Apple

Le MacBook Air est lancé à partir de 1200 euros en France pour la configuration avec un processeur Intel Core i3, 8 Go de RAM LPDDR4X et 256 Go de stockage.

Nous avons choisi de tester cette version, mais en choisissant un processeur Intel Core i5 pour 50 euros de plus sur l’Apple Store, portant le total à 1250 euros. Il s’agit d’après nous de la bonne version au juste prix.

Pour une machine Apple, c’est un prix plutôt contenu, surtout comparé aux autres ultraportables haut de gamme sur le marché. Le Dell XPS 13 2020 par exemple débute à 1500 euros en France.

Les derniers articles