Malgré le Covid-19, Apple engrange des bénéfices et peut dire merci aux AirPods

Les ventes d'iPhone en berne, mais les AirPods cartonnent

 

En dépit de la crise commerciale et économique due au Covid-19, Apple parvient à garder la tête hors de l'eau en engrangeant des bénéfices grâce à la vente de services et de wearables. Les AirPods contribuent ainsi à sauver la baraque, au même titre que les souscriptions Apple TV Plus et Apple Arcade.

IPhone 11 Pro

Les iPhone ont du mal à trouver preneur, mais les AirPods, eux, cartonnent // Source : George Beridze – Unsplash

En dévoilant ses résultats pour le second trimestre 2020, Apple s’érige un peu malgré lui en baromètre de l’économie et des tendances d’achat en ces temps de pandémie. Si les ventes d’iPhone sont à la peine, avec une baisse de 6,7% par rapport au second trimestre 2019 (pour des revenus estimés à 28,96 milliards de dollars), les ventes de services (Apple Arcade, Apple TV+…) et de wearables tirent sans grande surprise leur épingle du jeu en période de confinement.

On apprend notamment que les services ont vu leurs revenus bondir de 17 % vis-à-vis de l’année dernière (13,3 milliards), tandis que la division wearables, home et accessoires enregistre des revenus en hausse de 23 % (6,3 milliards). Un chiffre porté par l’insolent — mais prévisible — succès des AirPods, qui battent sur le Q2 2020 leurs records de ventes toute période confondue.

Retour à la normale sur les chaînes de production

« Si l’on considère toutes les façons dont Covid-19 a touché Apple, nos clients et notre façon de travailler, ce trimestre aurait certainement été différent en l’absence de cette pandémie », a expliqué Tim Cook aux investisseurs. « Mais je ne pense pas me souvenir d’un seul trimestre où j’ai été plus fier de ce que nous faisons, ou de la façon dont nous le faisons », a-t-il poursuivi, évoquant plus loin un retour à la normal sur les chaînes de production.

« Bien que nous ayons ressenti des contraintes temporaires d’approvisionnement en février, notre équipe opérationnelle, nos fournisseurs et nos partenaires de fabrication ont repris le travail en toute sécurité, et la production est revenue à son niveau habituel vers la fin du mois de mars », a assuré le patron d’Apple.

Apple n’atteint pas ses prévisions pour le second trimestre

Apple prévoit en outre des ventes en hausse pour ses Mac et iPad sur le troisième trimestre 2020, alors que les télé-travailleurs ont besoin de ce type de produits. En attendant, sur le mois de mars, le bilan des ordinateurs et tablettes de la marque à la pomme n’est pas bien glorieux, avec des baisses de 2,9 et 10 % estimées respectivement.

De manière générale, Apple résiste comme il peut à la tempête économique générée par l’épidémie. La firme à la pomme enregistre ainsi un revenu net de 11,2 milliards de dollars sur le second trimestre (contre 11,6 milliards l’année dernière). Son chiffre d’affaires augmente pour sa part d’un peu moins de 1% pour 58,3 milliards de dollars, toujours sur le second trimestre, achevé le 28 mars dernier.

C’est beaucoup moins que les 63 à 67 milliards prévus initialement par Apple, en janvier, avant la généralisation de l’épidémie de Covid-19. Un revers que le groupe avait anticipé dès février, alors que les analystes tablaient pour leur part sur un chiffre d’affaires de 54,7 milliards seulement sur cette même période.

Après avoir popularisé le marché des écouteurs true wireless, Apple renouvelle sa gamme et lance les AirPods Pro, des écouteurs intra-auriculaires (ou plutôt semi intra) qui profitent par ailleurs d’un système de réduction de bruit. Proposés à 279 euros, ils entrent…
Lire la suite

Les derniers articles