Envie de contourner l’App Store sur iOS ? Apple vous dit poliment d’aller voir ailleurs

 

Un représentant d'Apple a (pas très) subtilement fait comprendre que les utilisateurs iOS frustrés par l'impossibilité de télécharger une application sans l'App Store pouvaient aller voir si l'herbe était plus verte pour eux sur Android.

L’iPhone 12 mini en mauve

L’iPhone 12 mini en mauve // Source : FRANDROID / Anthony WONNER

C’est un sujet qui revient un peu plus régulièrement sur le tapis en ce moment : l’impossibilité sur iOS de se passer de l’App Store pour télécharger des applications. Cette restriction est vue d’un mauvais œil par la Commission européenne qui cherche à réduire le poids des grosses entreprises de la tech sur plusieurs secteurs d’activité. Une initiative que conteste Tim Cook. Le patron d’Apple a récemment réaffirmé sa position : le sideloading est un danger pour la sécurité de l’iPhone selon lui.

Apple ne veut pas changer cette règle

En comparaison, sur Android, il est tout à fait possible de télécharger des applications depuis une autre source que le Play Store, sur un magasin alternatif ou depuis un navigateur web par exemple. Justement, le responsable de la confidentialité des données des utilisateurs chez Apple, Erik Neuenschwander, a, de manière fort urbaine, invité les utilisateurs iOS désireux d’une liberté similaire de se tourner vers un autre système d’exploitation.

Lors d’une interview accordée à Fast Company, le représentant accorde parfaitement ses violons avec ceux de son supérieur Tim Cook.

Les utilisateurs qui veulent cet accès direct aux applications sans aucune forme de contrôle disposent aujourd’hui du sideloading sur d’autres plateformes. La plateforme iOS est celle sur laquelle les utilisateurs comprennent qu’ils ne peuvent pas être trompés ou dupés dans une ruelle sombre ou un chemin de traverse où ils se retrouveront avec une application en sideloading, même s’ils n’en avaient pas l’intention.

Entre les lignes, ce qu’Erik Neueschwander implique fortement, c’est que si cette règle sur iPhone rend des utilisateurs mécontents, il vaut mieux pour eux d’aller utiliser un smartphone Android. Comprenez donc qu’Apple n’a clairement pas l’intention de lever cette restriction sur iOS, quand bien même la pomme a mis moins de barrières sur macOS pour ses ordinateurs.

Dans son combat contre Epic Games, Apple n’en démord pas : ouvrir iOS aux boutiques d’applications tierces serait une erreur pour la sécurité de l’écosystème. Mais alors, pourquoi macOS le permet ?
Lire la suite

Les derniers articles