Mon empreinte smartphone, l’app pour connaître l’impact de sa consommation mobile sur la planète

 

Pour savoir si vous êtes un bon élève de l’impact environnemental smartphone en main, il y a désormais une application. « Mon empreinte smartphone » veut vous faire prendre conscience de vos émissions de CO₂ et de l’impact de votre consommation de manière ludique, mais avec les réserves qui s'imposent.

Mon empreinte smartphone

Mon empreinte smartphone // Source : Bouygues Telecom

Surfer sur Internet, lire ses mails, en envoyer, regarder des vidéos, jouer un peu, écouter de la musique, prendre des photos et les partager sur les réseaux, recommencer… Ces gestes sont devenus notre quotidien smartphone en main. Avec l’amélioration permanente des réseaux mobiles en 4G et désormais 5G, l’accès facilité à un réseau Wi-Fi le reste du temps, on a tendance à perdre de vue que tout cela a des répercussions sur la planète.

C’est un peu la prise de conscience que veut nous faire avoir l’opérateur Bouygues Telecom en lançant son application Mon empreinte smartphone. Celle-ci est ouverte à tous (pas besoin d’être abonné à un forfait Bouygues Telecom ou B&You) et veut inciter à réduire sa consommation de données mobiles afin d’en réduire progressivement l’impact environnemental au quotidien.

Une prise de conscience par les chiffres

Il suffit pour cela de l’installer et de lui donner accès à votre smartphone. L’app va se charger de décortiquer, analyser et faire le bilan de votre consommation Internet en mobilité 3G/4G/5G et en Wi-Fi en affichant votre empreinte carbone.

L’app va mesurer vos émissions de CO₂ en fonction de vos usages Internet, que ce soit la consommation de votre forfait que vos usages en Wi-Fi. Et ce, quel que soit votre opérateur. Et pour que vous puissiez mieux réaliser, des équivalences sont présentées en jours d’ampoules LED allumées, en nombre de véhicules polluants, etc.

Toutes les informations utiles apparaissent dès l’accueil de l’app. Le plus gros chiffre vous indique votre consommation en gramme de CO₂ et la barre colorée en dessous vous positionne par rapport à vos objectifs et la moyenne des utilisateurs de l’app. Pour fixer votre objectif mensuel, il suffit de déplacer le curseur en forme d’étoile.

Dans la partie « Ma progression », vous pouvez avoir un aperçu de la répartition de votre consommation et vos résultats par rapport à vos objectifs, et même les réajuster si vous aviez été trop ambitieux.

L’impact carbone est calculé selon la méthodologie de l’association The Shift Projet et l’agence de la transition écologique ADEME. C’est là où il faut prendre ces données avec un peu de recul et y mettre un bémol : la méthodologie de The Shift Projet a été contredite par le passée, pour donner des chiffres erronés ou approximatifs.

Des astuces pour limiter son empreinte carbone

Mais Mon empreinte smartphone ne se contente pas d’être un tableau de bord, l’application veut aussi être un conseil et un compagnon dans la gestion de votre consommation. Pour cela, une rubrique est consacrée aux « astuces éco-gestes ».

Vous y trouverez des conseils pratiques pour tenter d’adopter une attitude plus responsable (recourir au wifi plus fréquemment que 4G/5G, éteindre son smartphone…). Mais certains conseils peuvent néanmoins s’avérer plutôt approximatifs comme utiliser un flux HD au lieu de la 4K, chose qui… ne change absolument rien puisque la vidéo est lue depuis le datacenter de toute façon.

Des conseils qui paraîtront assez basiques pour bon nombre d’utilisateurs bien informés, trop naïfs pour d’autres, mais qui servent toujours de piqûre de rappel à toutes fins utiles… Plein de petites décisions qui, cumulées, ne peuvent pas faire de mal à la planète.

Une partie est dédiée est également aux solutions de smartphone durable avec des offres de recyclage, reconditionné ou comment faire réparer ou recycler son appareil.

Cette initiative part d’une bonne intention. Elle peut aussi paraître assez paradoxale de la part d’un opérateur dont le métier reste de vendre de la connexion mobile 5G (moins bonne pour la planète que le wifi donc… mais Bouygues a aussi de la fibre) et des smartphones. L’opérateur reste flou également sur l’utilisation faite des données utilisateurs, certains étant potentiellement clients d’autres entreprises télécom.

Microsoft et la Fondation Yves Rocher ont lancé une opération afin d’inciter les joueurs à bâtir une véritable forêt tout en plantant des arbres virtuels dans Minecraft. Le nouvel exemple d’une alliance réussie entre jeu…
Lire la suite

Les derniers articles