Test du Corsair HS80 RGB Wireless : un casque presque parfait

 

Nous retrouvons Corsair pour un test complet du dernier casque sans-fil de la marque : le HS80 RGB Wireless. Au menu : une toute nouvelle construction, un soupçon de RGB et une certification Dolby Atmos.

Corsair HS80 RGB Wireless

Source : Edouard Patout pour Frandroid

Le casque gamer Corsair HS80 RGB Wireless est le dernier-né de la marque et se positionne comme un casque haut de gamme aux caractéristiques complètes. Il est équipé d’un arceau suspendu en tissu qui devrait permettre au casque d’être très confortable. Il dispose également d’un imposant microphone escamotable ainsi que d’une certification Dolby Atmos qui améliorera l’immersion.

Proposé au tarif de 149,99 euros, il se place en concurrence de modèles tels que le G733 de Logitech ou encore le Cloud II Wireless d’HyperX que nous testions dernièrement. Est-il pour autant aussi intéressant que ces derniers ? Réponse dans ce test complet.

Design : une construction soignée

Corsair propose ici une construction inédite comparativement à ses autres casques sortis jusqu’alors. La marque a fait le choix d’un casque suspendu similaire à ce que l’on retrouve habituellement chez SteelSeries, ou plus récemment chez Logitech. Si l’on dispose ici d’un large et imposant arceau en plastique (renforcé), c’est en fait un bandeau en tissu élastique qui reposera sur le sommet du crâne.

Corsair HS80 RGB Wireless

Source : Edouard Patout pour Frandroid

Ce dernier est recouvert sur sa partie inférieure d’un revêtement en similicuir très doux. Son amplitude peut également être ajustée grâce à un astucieux système à velcro abrité sous l’arceau principal. Malgré ces bonnes idées, le nouvel HS80 RGB Wireless se montre un peu juste pour les boites crâniennes les plus volumineuses et pourra ainsi se montrer inconfortable sur la durée.

Corsair HS80 RGB Wireless

Source : Edouard Patout pour Frandroid

La structure principale rejoint les deux oreillettes fixées sur un système pivotant bienvenu et qui permet logiquement une bonne orientation de l’ensemble. Cette articulation autorise également le pivot à 90° permettant alors de poser le casque confortablement autour du cou lorsqu’il n’est pas utilisé. Comme souvent, la structure qui maintient les oreillettes s’éclate en Y, ce qui permet là encore un peu de liberté dans le positionnement du casque afin de maximiser son confort et l’adaptation à la morphologie de chacun.

Corsair HS80 RGB Wireless

Source : Edouard Patout pour Frandroid

Toujours sur le plan du confort, les pavillons profitent ici d’une mousse très généreuse recouverte d’un tissu respirant qui se montre très confortable. Pour terminer sur l’aspect confort, il est à noter que le HS80 RGB Wireless pèse pas moins de 410 grammes, ce qui le place parmi les modèles les plus lourds de sa catégorie et aura donc un impact non négligeable sur son confort lors de longues sessions de jeu.

Ce poids peut s’expliquer assez facilement par l’utilisation de métal dans sa structure là où beaucoup de concurrents sont quasi exclusivement en plastique. Néanmoins, les oreillettes sont recouvertes d’un plastique dur gris foncé sur leurs contours et d’un revêtement type peau de pêche sur la partie centrale. On retrouve un revêtement similaire sur la partie supérieure de l’arceau. Dans les deux cas, celui-ci se montre malheureusement très salissant.

Corsair HS80 RGB Wireless

Source : Edouard Patout pour Frandroid

Corsair a équipé le HS80 d’un inutile éclairage RGB qui s’occupe d’illuminer le logo de la marque présent sur chacune des oreillettes. Fort heureusement, il est possible de le désactiver complètement grâce au pilote Corsair iCue dont nous reparlerons plus loin.

Le casque dispose d’un bouton d’alimentation et d’une molette de réglage du volume très pratique sur la tranche de l’oreillette gauche. La molette est également cliquable et permet de basculer entre les différents égaliseurs configurés dans iCue. Toujours sur l’oreillette droite, on dispose d’un port USB type C permettant de charger la batterie, mais également d’utiliser le casque en filaire.

Le microphone intégré est la seule véritable déception au niveau de la conception du casque. Si l’idée d’un microphone escamotable comme sur le G335 de Logitech est bonne, il n’est logiquement pas possible d’enlever complètement la perche. De plus, cette dernière est imposante et pas assez rigide, ce qui fait qu’elle se comporte comme un ressort dès qu’on la manipule tout en ne facilitant pas son positionnement.

Corsair HS80 RGB Wireless

Source : Edouard Patout pour Frandroid

La coupure de la captation lorsque la perche est relevée est une bonne idée malgré l’ajout d’un retour vocal pas forcément utile. De la même façon, la LED d’indication présente à la base du microphone semble finalement superflue du fait du fonctionnement même du microphone. Enfin, il est à noter qu’en raison de sa longueur, le microphone a tendance à toucher le crâne lorsqu’il est relevé et selon la forme qui aura été donnée à la perche.

Au final, le Corsair HS60 RGB Wireless et un casque particulièrement bien construit et confortable. Il tranche très clairement avec le reste de la gamme du constructeur et offre des prestations de haut vol. Il n’est malheureusement pas exempt de quelques défauts, en particulier au niveau du microphone qui aurait pu être simplifié et rendu amovible.

Un pilote qui va à l’essentiel

Grâce à sa connectivité, le HS80 RGB Wireless est logiquement compatible avec la suite logicielle Corsair iCue. Grâce à cet applicatif, il est possible de personnaliser l’éclairage RGB intégré au casque, si tant est que cela ait un quelconque intérêt. Différents effets sont disponibles, mais il est surtout possible de le désactiver complètement afin d’économiser de la batterie.

Corsair iCue

L’applicatif offre également quelques options liées à l’audio. On profite notamment d’un égaliseur à 10 bandes permettant un ajustement assez précis du rendu sonore du casque. Plusieurs préréglages sont présents, mais il reste possible d’enregistrer nos propres réglages et de basculer entre ces derniers à l’aide du bouton d’alimentation du HS80.

Corsair iCue

Quelques options bienvenues sont accessibles via un dernier menu avec notamment la possibilité de gérer la luminosité de l’éclairage RGB, de paramétrer le délai avant la mise en veille automatique de même que l’ajout d’une icône dans la barre de statut pour indiquer le niveau de batterie du casque. On regrette ici que cet indicateur ne soit pas plus précis, avec par exemple un affichage du pourcentage restant. Il faudra se contenter d’indication très vague de type « Batterie moyenne ».

Corsair iCue

Notons également qu’il est possible de désactiver la LED d’indication du microphone qui est par défaut illuminée en blanc lorsqu’il est actif. Un bon point même s’il eut été plus pertinent de ne tout simplement pas mettre de LED à cet endroit. Enfin, et comme toujours, tous les réglages peuvent être enregistrés dans des profils à associer aux jeux et applications.

Un aspect sans-fil (très) décevant

À l’heure actuelle, difficile de prendre en défaut les casques gamer sans-fil sur le plan de l’autonomie. Pourtant, le Corsair HS80 RGB Wireless nous fait mentir en raison de son autonomie décevante. La marque annonce 20 heures loin du chargeur sur la fiche technique du casque, en pratique il nous a été très difficile d’atteindre cette valeur. Pour résumer assez simplement, le casque vous offrira environ une journée d’autonomie s’il est utilisé du matin au soir.

Corsair HS80 RGB Wireless

Source : Edouard Patout pour Frandroid

On est très loin des ténors du secteur que nous avions pu tester précédemment. Pour ne pas arranger les choses, la charge est particulièrement lente sur ce nouveau modèle et il faudra entre 2 et 3 heures pour charger complètement l’accumulateur. Un système de charge rapide aurait été le bienvenu.

La connectivité sans-fil s’est également montrée décevante durant nos différents tests. Pour quelqu’un étant habitué à utiliser un Cloud II Wireless qui offre une portée très importante et permet une utilisation sans faille dans une autre pièce, les choses sont ici bien différentes. La liaison sans-fil commence à montrer des signes de faiblesse à environ 5 mètres du PC, ce qui provoque des microcoupures désagréables.

Corsair HS80 RGB Wireless

Source : Edouard Patout pour Frandroid

Ce problème peut s’expliquer notamment par la bande passante plus importante que supporte le casque (comparativement au reste du marché) et qui nécessite donc une liaison d’excellente qualité. Fort heureusement, dans une utilisation classique du casque, avec le dongle positionné à environ 1 mètre, le casque fonctionnera correctement.

À noter, comme nous le disions plus haut, que le HS80 RGB Wireless peut être utilisé en filaire grâce à sa connexion USB type C. Au-delà de l’aspect « roue de secours », cette connectivité permet au casque de fonctionner en 24 bits/96 kHz, là où la connexion sans-fil se contente du 24 bits/48 kHz.

Des performances sonores étonnantes

Du côté des performances audio, le HS80 RGB Wireless est finalement assez surprenant. La marque a équipé ce nouveau modèle de transducteurs de 50 mm et il profite également d’une bande passante élargie par rapport à ses concurrents (20 Hz — 40 kHz).

Là où le casque surprend, c’est au niveau des basses fréquences qui sont clairement en retrait par rapport au reste du spectre. Comparativement au reste du marché, ce choix détonne un peu, même s’il n’est pas nécessairement dérangeant à l’utilisation. Néanmoins, ce manque de punch est clairement audible en écoute musicale, sur des morceaux où ces fréquences sont proéminentes.

Corsair HS80 RGB Wireless

Source : Edouard Patout pour Frandroid

En ce qui concerne les médiums et aigus, le rendu est par contre particulièrement bon avec des voix bien retranscrites. Aucun problème à signaler au niveau des consonnes « difficiles » comme les sifflantes. Le HS80 est un casque très « musical » qui saura bien mettre en avant la musique instrumentale.

La scène sonore profite d’une bonne largeur qui favorise l’immersion et qui est aidée par la bonne stéréophonie du casque. L’activation de la spatialisation Dolby Atmos trouvera un certain sens en jeu pour, toujours, favoriser l’immersion et faciliter la localisation des sons. Son manque de basses n’est finalement pas si dérangeant que cela en jeu et les explosions et autres sons « lourds » conservent leur impact.

Corsair HS80 RGB Wireless

Source : Edouard Patout pour Frandroid

Le HS80 RGB Wireless sera donc un compagnon de choix pour les joueurs, aussi bien sur PC que sur PlayStation. Le manque de basses n’impacte pas l’expérience outre mesure et il reste possible de corriger un peu le tir en créant un nouveau profil avec plus de basses à l’aide de l’égaliseur intégré à iCue. À noter que le casque n’offre pas une isolation passive de grande qualité. De fait, les sons ambiants seront très audibles et casseront facilement l’immersion.

Passons maintenant au microphone, qui nous a laissé une mauvaise impression au déballage du casque. L’habit ne faisant pas le moine, le microphone du HS80 est tout simplement excellent ! Le rendu sonore est l’un des meilleurs de sa catégorie et surclasse très largement celui du Cloud II Wireless ou du G733.

Bien qu’un peu sensible, le microphone retranscrit parfaitement la voix et autorisera une utilisation plus poussée qu’un simple chat en jeu. Avec de telles performances, on imagine parfaitement l’utiliser pour animer un stream sur Twitch par exemple. Comme toujours, vous trouverez ci-dessous un exemple sonore enregistré avec le microphone.

Prix et disponibilité du casque Corsair HS80 RGB Wireless

Le casque Corsair HS80 RGB Wireless est disponible au prix conseillé de 149,99 euros.

Note finale du test
7 /10
Le casque Corsair HS80 RGB Wireless est finalement un peu frustrant. On a envie de l’adorer pour son confort, sa construction très soignée et ses très bonnes performances sonores. N’oublions pas non plus l’excellente prestation de son microphone qui est tout simplement l’un des meilleurs du marché.

Malheureusement, ces très bons points sont entachés par une réalisation hasardeuse au niveau de l’autonomie, de la connexion sans-fil et de la construction du microphone. Si vous êtes prêts à faire quelques concessions sur ces points, vous serez logiquement très satisfaits par ce casque.

La tarification de 149,90 euros nous semble très intéressante si on la met en perspective de ses principaux concurrents qui offrent de moins bonnes prestations sonores et une construction moins convaincantes.

Points positifs
Corsair HS80 RGB Wireless

  • Performances sonores globales

  • Microphone très performant

  • Construction soignée

  • Confortable (sauf pour les grosses têtes)

  • Compatible Playstation

Points négatifs
Corsair HS80 RGB Wireless

  • Autonomie limitée

  • Connectivité sans-fil capricieuse

  • Basses en retrait

  • Construction du microphone hasardeuse

Les derniers articles