Test du Philips Fidelio L3 : un excellent rapport qualité-prix pour une première pleine de promesses

Casques et écouteurs • 2021

Points positifs du Philips Fidelio L3
  • La qualité audio
  • La finition premium
  • La batterie très longue durée
  • Les contrôles tactiles
  • La prise en charge du codec aptX HD
Points négatifs du Philips Fidelio L3
  • L’encombrement pour le ranger
  • La réduction de bruit pas toujours optimale
 

Pour son premier casque fermé premium sans fil, Philips réussit un joli tour de passe-passe. Le Fidelio L3 est un modèle aussi haut de gamme au niveau du design, de la qualité audio ou encore de l’expérience globale. Et sa baisse de prix fréquente en fait un sérieux candidat à l’achat.

Le Philips Fidelio L3

Le Philips Fidelio L3 // Source : FRANDROID – Anthony WONNER

Pour la première fois, Philips opte pour un casque fermé avec réduction active de bruit qui soit sans fil. Et la firme a mis le paquet pour avoir un produit de haut vol qui puisse aller jouer des coudes avec les modèles premium. Un design de qualité, un confort d’utilisation, une qualité audio au top et une ANC efficace : nous avons testé ce casque Philips Fidelio L3 qui a de quoi séduire les mélomanes les plus nomades.

Philips Fidelio L3Fiche technique

Modèle Philips Fidelio L3
Format casque circum-aural
Batterie amovible Non
Microphone Oui
Compatibilité OS Android, iOS
Réduction de bruit active Oui
Autonomie annoncée 38 heures
Type de connecteur USB Type-C
Version du Bluetooth 5.1
Réponse en fréquence minimum 7 Hz
Réponse en fréquence maximum 40000 Hz
Impédance 16 ohms
Poids 360 grammes
Assistant Vocal Google Assistant, Amazon Alexa
Prix 199 €
Fiche produit

Ce test a été réalisé à partir d’un modèle prêté par la marque.

Philips Fidelio L3Design

Le Fidelio L3 est la nouvelle référence des casques audio haut de gamme de Philips. Cette troisième déclinaison vient remplacer le L2 sorti en 2013 et bouleverse la donne, tant au niveau du design que des possibilités.

Première différence de taille : le Fidelio L3 abandonne son choix d’une acoustique ouverte. Cela a pour effet de proposer un casque sans fil circum-aural à l’apparence plus discrète. Le châssis est premium, comme toujours sur cette gamme. L’anneau est recouvert d’un cuir fin d’excellente facture, peaufiné à la main jusqu’à l’inspection finale. Il en résulte aussi sur les écouteurs un grain distinctif allié à une finition mate.

casque Philips Fidelio L3

Source : FRANDROID — Anthony WONNER

L’arceau est rigide et rembourré pour ne pas forcer sur le haut du crâne, mais assez fin et plat. Il arbore son nom Fidelio L3 gravé au sommet. Le casque s’ajuste par réglette avec mesures sur chaque bras, au niveau d’une plaque en métal — ornée de l’inscription Philips — qui fait particulièrement solide et soignée. On aime la petite touche de finition avec cet anneau en métal qui englobe chaque coque d’écouteurs en plastique pour les rattacher au tout. Au niveau de l’élégance et de la qualité des matériaux, Philips a tout bon. Reste un poids qui est un peu lourd, même s’il est assez bien réparti (360 g).

Les coussinets des écouteurs sont agréables à porter et sont de plus à mémoire de forme pour s’adapter parfaitement à chaque visage. Ils englobent bien les oreilles, même les plus larges. Vous pouvez faire pivoter les écouteurs pour les poser à plat quand le casque est autour de votre cou. À noter que si vous avez une petite tête, vous ne ressentirez pas beaucoup de pression sur les oreilles. En revanche, les crânes plus massifs risquent de le sentir, malgré la bonne épaisseur des coussinets.

Sur l’écouteur droit, on trouve une LED d’information sur la surface la plus large. En dessous se trouvent les boutons pour activer/désactiver le micro, ainsi que celui pour basculer du mode réduction de bruit au mode transparent et un autre 3e mode passif. La prise jack est présente si vous voulez repasser en filaire. L’un des micros est positionné entre les deux zones. On avouera qu’entre les tactiles des oreillettes et les boutons physiques un peu trop proches, il faut parfois s’y prendre à plusieurs fois dans l’utilisation et l’on a vite fait de se tromper entre les deux boutons physiques.

À gauche, on retrouve la même LED sur le pad, ainsi que le bouton d’alimentation sur la tranche en bas à côté du port de recharge USB-C. Des usages beaucoup plus simples.

À noter qu’il est possible de garder le Fidelio L3 en filaire, grâce à un câble de 1,3 m fourni, même si son intérêt principal est d’être enfin Bluetooth.

Contrôles tactiles

La large surface de votre écouteur droit va vous permettre de contrôler votre expérience. Les commandes tactiles sont assez réactives et, comme toujours, tout est surtout une question de prise en main. En appuyant au centre, vous lancez l’écoute ou la mettez en pause. Cela vous servira aussi à prendre vos appels et à raccrocher. Un bip vous indique que votre manipulation a bien été enregistrée.

Le Philips Fidelio L3 possède des contrôles tactiles très réactifs

Le Philips Fidelio L3 possède des contrôles tactiles très réactifs // Source : FRANDROID — Anthony WONNER

En glissant votre doigt vers le haut ou le bas, vous pouvez augmenter ou diminuer le volume. En allant vers la droite ou la gauche, vous avancerez au morceau suivant ou reviendrez au précédent.

Un encombrement notable

Le casque est livré dans une sacoche de rangement assez imposante. Pour être encore mieux protégé, une pochette en tissu est fournie. Vous pourrez ainsi aisément vous passer de la sacoche si vous n’avez pas peur de l’abîmer dans la seule pochette.

Mais il faut cependant noter un point bien dommage : le casque ne se replie pas. Seuls les écouteurs peuvent pivoter pour se mettre à plat dans la sacoche, mais l’encombrement reste notable et il ne sera pas aisé de transporter son casque si vous n’avez pas un sac conséquent.

Dans la sacoche, on trouve néanmoins des rangements pour le câble de recharge USB-A vers USB-C, un très long câble auxiliaire pour brancher le casque (mini-jack 2,5 mm) à une prise jack 3,5 mm (130 cm), et un adaptateur double fiche pour l’avion.

Philips Fidelio L3Usage et application

Le Philips Fidelio L3 fonctionne désormais en Bluetooth 5.0 et vous pouvez aller jusqu’à 10 mètres de votre appareil source sans perdre la connexion à votre musique. Il est possible de l’associer à deux appareils en multipoint, mais pas plus. Cela sera déjà suffisant pour basculer aisément de la musique écoutée sur votre ordinateur à l’appel pris sur votre smartphone, par exemple. Pour appairer le casque à votre appareil, il faut garder le doigt appuyé sur le bouton d’alimentation.

Philips Fidelio L3

Philips Fidelio L3 // Source : Philips

Tout passe par l’application Philips Headphone qui est très simple pour la configuration (disponible sur iOS et Android). Elle permettra notamment d’avoir accès aux différents modes de réduction de bruit et à un égaliseur 6 bandes. Vous pourrez aussi gérer votre musique depuis l’app ou bien régler le choix de votre assistant vocal, vos contrôles tactiles… Vous saurez également le niveau de batterie restante.

Dommage d’ailleurs que cela ne vous soit pas vraiment précisé vocalement dans le casque (en anglais). La voix vous murmure surtout du « high », « medium » et « low » comme nuance. Et priez pour ne pas tomber dans le low, sinon vous allez rapidement fatiguer à entendre toutes les deux minutes que vous êtes sur « low »…

L’application Philips Headphones

L’application Philips Headphones

La musique s’interrompt lorsque vous retirez le casque. Et ainsi, pas de mauvaise surprise si vous n’aviez pas totalement coupé le casque en le rangeant.

Philips Fidelio L3Audio

Sans surprise pour un casque haut de gamme Philips, la qualité du son est excellente. Il faut dire qu’il est certifié Hi-Res audio (à condition d’écouter avec le câble audio fourni et pas en Bluetooth). Que vous écoutiez de la pop, du classique, du live ou des morceaux plus marqués en basses, le Fidelio L3 offre une restitution sonore dans toutes les circonstances sans fausse note.

Philips Fidelio L3

Philips Fidelio L3 // Source : Philips

Et l’activation ou la désactivation de l’ANC n’y change rien. Les basses sont présentes et puissantes sans être trop appuyées, les médiums et les aigus assez doux et l’ensemble des éléments sont parfaitement détaillés (parfait pour écouter de l’opéra notamment ou des chansons plus mélodiques). De quoi le positionner parmi les tout meilleurs du marché en ce qui concerne la qualité audio, avec ses transducteurs embarqués de 40 mm de diamètre.

Le casque Fidelio L3 supporte l’aptX HD et l’aptX de Qualcomm, ainsi le AAC et le SBC.

Réduction de bruit active

La réduction active du bruit se montre assez efficace avec sa technologie hybride basée sur quatre micros (deux par oreillette, un tourné vers l’extérieur et l’autre vers l’intérieur). Elle vous permet de vous mettre dans une bulle de confort en coupant une bonne partie des sons, quel que soit votre environnement sonore. Mais pas tous les bruits. Si celui-ci est trop appuyé ou s’il y a du vent, ne vous attendez pas à être isolé totalement. Néanmoins, il est très agréable de noter que l’activation de l’ANC ne nuit pas à la qualité sonore, bien au contraire. Vous avez également la possibilité de passer en mode « Aware », qui est un mode transparence pour reprendre le contact avec le monde extérieur.

Le casque est équipé de micros pour permettre de répondre aux appels. La voix de votre interlocuteur est claire dans vos écouteurs — qui isolent parfaitement du monde environnant — et celui-ci vous entend tout aussi bien grâce au fameux micro qui supprime le bruit de fond. Les bruits en arrière-plan sont diminués pour mieux mettre en avant votre voix. Mais si vous passez des appels sur un boulevard animé ou dans le métro, les bruits peuvent rapidement devenir gênants et empêcher clairement l’audition. Ces micros servent également à interpeller Google Assistant ou encore Amazon Alexa pour des commandes vocales, après avoir appuyé sur le bouton dédié.

Philips Fidelio L3 Autonomie

C’est l’une des promesses de ce Fidelio L3 et c’est au final l’un de ses atouts. Philips annonce 32 heures d’autonomie par charge et, pour être honnêtes avec vous, nous avons abandonné l’idée de le faire tourner non-stop pour mettre à l’épreuve son endurance. C’est notre smartphone qui finalement ne suivait pas. Dire que l’on est au-delà des 30 heures en écoute normale (environ 4-5h cumulées par jour, entre les transports, le travail et les loisirs), à volume moyen, est une évidence. Et tout cela, en utilisant la réduction active de bruit. Sans, on atteint les 35 heures annoncées. Dans les faits, en l’utilisant tous les jours, nous n’avons jamais eu besoin de recharger le casque plus d’une fois par semaine, voire encore moins.

Test du Philips Fidelio L3 : un excellent rapport qualité-prix pour une première pleine de promesses

Le casque se recharge via le port USB-C situé sur l’un des écouteurs et propose une charge rapide qui permet d’avoir récupéré toute son autonomie en moins de 1h30. Il permet même de récupérer 6 heures d’autonomie en 15 minutes.

Philips Fidelio L3 Prix et disponibilité

Le casque Philips Fidelio L3 a été mis en vente au prix de 349 euros. Mais on le retrouve actuellement à moins de 200 euros auprès de nombreux revendeurs partenaires comme la Fnac, Amazon, Darty, Boulanger, etc.

Note finale du test
7 /10
Enfin, Philips propose un casque haut de gamme dans l’air du temps ! Le Fidelio L3 rompt avec la tradition de la gamme pour se muer en casque sans fil avec réduction de bruit, sans se départir de son excellence audio.

Un formidable combo à l’arrivée pour ce casque premium, aux finitions parfaites, qui va ravir les plus audiophiles et les plus nomades en quête d’une expérience de qualité. On lui reprochera un design qui a oublié de se faire discret si vous voulez le ranger pour l’emporter.

Mais, avec un prix qui ne cesse de diminuer (le prix initial était trop élevé selon nous), vous avez là l’un des meilleurs rapports qualité-prix pour un produit qui joue le haut de gamme dans tous les domaines.

Points positifs du Philips Fidelio L3

  • La qualité audio

  • La finition premium

  • La batterie très longue durée

  • Les contrôles tactiles

  • La prise en charge du codec aptX HD

Points négatifs du Philips Fidelio L3

  • L’encombrement pour le ranger

  • La réduction de bruit pas toujours optimale

Les derniers articles